HYERES : CERISES – Pour Max BAUER : « La Coordination Rurale attend de vraies réponses » !

HYERES : A l’occasion de la réunion organisée ce soir au Ministère en présence des représentants des producteurs de cerises, la Coordination Rurale portera ses nombreuses interrogations et veillera à bien objectiver le débat.

MAX BAUER

Les premiers chiffres font état d’une baisse de 9 % de la récolte de cerises pour des raisons climatiques, alors que la pression parasitaire importante de Drosophila suzukii ne sera visible sur les récoltes que d’ici 10 jours, la Coordination Rurale dénonce le manque de solution de lutte efficace et le jeu de dupes auxquels se livrent les Etats-membres.
D’importantes failles doivent être analysées et prises en compte à l’occasion de la rencontre de ce jour :
depuis l’interdiction précipitée du diméthoate, la CR, très mobilisée sur ce dossier, a l’impression que le gouvernement cherche à se sortir d’une situation ubuesque qu’il a lui-même créée. Autorisation de 4 dérogations 120 jours de produits peu efficaces et nécessitant plus de pulvérisations, alors qu’une seule (avec le diméthoate) aurait suffi… Et ce d’autant plus que la société Cheminova vient tout juste de rendre son mémoire complet pour la réévaluation européenne du diméthoate.
la stratégie de protection phytosanitaire « cerise 2016 » promise par le Ministre et élaborée par le CTIFL conclut très sobrement qu’il n’est « pas possible, dans l’état actuel des connaissances de proposer des stratégies de protection des cerises avec une garantie d’efficacité quelle que soit la pression de D. suzukii » : quelle solution pour l’avenir ?
l’ensemble des Etats-membres ont interdit le diméthoate en usage cerise ou vont le faire. Cependant, le produit reste autorisé à la vente pour d’autres usages dans certains pays et de ce fait, la pratique d’une utilisation irrégulière sur cerise est un risque réel. La CR réitère donc sa demande de contrôles systématiques sur les cerises importées.
De cette réunion, la Coordination Rurale attend davantage de précisions concernant les indemnisations promises par le ministre de l’Agriculture et demande qu’elles soient au moins équivalentes au coût de revient des producteurs. Il conviendra également de rappeler que sans traitement efficace cette année, la population de D. suzukii devrait croître et avoir une incidence sur les saisons futures : un préjudice difficile à estimer !

SOURCE /
Coordination Rurale PACA
Max Bauer – Président
3370 Route des Loubes – 83400 HYERES
Tel : 04 67 47 52 30 – Port : 06 95 91 52 43
Site:
www.crprovence.fr

A propos de la Coordination Rurale PACA

La Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte-d’Azur est un syndicat indépendant de toute organisation économique et politique qui défend tous les agriculteurs. Ses représentants sont des bénévoles vivant de leur ferme, présents dans les instances départementales et régionales où ils apportent l’avis de vrais paysans. La CRPACA lutte pour que les agriculteurs conservent leur liberté d’entreprendre avec des prix rémunérateurs, pour que le foncier agricole cesse d’être menacé par la pression urbaine et pour la protection des productions méditerranéennes.




TOULON : Projet en faveur de la revitalisation et le développement de Draguignan le jeudi 12 mai 2016

TOULON : Signature d’une déclaration conjointe pour un projet en faveur de la revitalisation et le développement de Draguignan.

logopresseagence-001-02

Dans le cadre d’un projet d’envergure pluriannuel et multipartenarial, une stratégie de redynamisation du centre-ville de Draguignan se met en place.
A travers le Projet Global Urbain porté par la commune, le Plan Pluriannuel d’Investissement engagé par la Communauté d’Agglomération Dracénoise et le soutien à l’investissement public local mise en place par l’État, des soutiens financiers conséquents convergent à la réussite de cet ambitieux projet.
A cet effet, Philippe PORTAL, sous-préfet de Draguignan, Richard STRAMBIO, maire de Draguignan, et Olivier AUDIBERT-TROIN président de la Communauté d’Agglomération Dracénoise, signent une déclaration conjointe le jeudi 12 mai 2016
à 9h à la sous-préfecture de Draguignan

SOURCE /

PREFECTURE DU VAR
Boulevard du 112eme Régiment d’Infanterie
BP 1209 – 83070 Toulon Cedex




SAINT MANDRIER : 6ème Salon des Véhicules anciens

SAINT MANDRIER : 6ème Salon des Véhicules anciens et modèles réduits

SALON

 

Samedi 14 et dimanche 15 mai 2016

de 9h à 18h

Square Marc Baron

Organisé en partenariat avec les Amis de la Maquette Mandréenne

0000

 

SOURCE /

VILLE DE SAINT MANDRIER




SANARY SUR MER : Ateliers Table Mashup les 21 et 25 mai 2016

SANARY SUR MER : Cet outil d’éducation à l’image, intuitif et ludique permet aux participants de créer un montage vidéo où la question de la technique est abolie au profit de la créativité, les images en direct sur un écran.

MEDIATHEQUE

 

L’usage avant la technique Interface d’un nouveau genre, la surface réactive de la table MashUp restaure la dimension tangible du montage audiovisuel. Il ne s’agit plus, pour l’utilisateur, d’interagir avec un ordinateur, mais de manipuler physiquement des objets du monde réel, des cartes en l’occurrence, et de laisser les mains et la matière guider la pensée créatrice.

Un outil de médiation Cette « table de montage », au sens premier du terme, permet de mixer en direct des extrait vidéos, des musiques, des bruitages et même d’enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d’un micro ! Toutes ces opérations sont immédiates et le film obtenu est restituable dans l’instant. Les ateliers sont un vrai moment collaboratif, ludique et l’apprentissage n’en est que plus aisé.
Ateliers publics à 14h30 : • Samedi 21 mai & mercredi 25 mai 2016;

Ateliers réservés aux scolaires à 14h30 : ( pour la presse uniquement ) • Mardi 24 mai (les scolaires) • Jeudi 26 mai (NAP) • Vendredi 27 mai (Collège de la Guicharde)
Sur réservation 04 94 32 97 80 (âge minimum conseillée : 10 ans) Renseignements : Médiathèque 04 94 32 97 80

LA TABLE MASHUP À LA MÉDIATHÈQUE DE SANARY
Samedi 21 & mercredi 25 mai 2016 – 14h30

0000

 

SOURCE /

VILLE DE SANARY SUR MER




HYERES : Des moutons pour prévenir les incendies !

HYERES : Suite à un partenariat entre le propriétaire des moutons et la ville d’Hyères, le syndicat de la forêt Hyères-La Londe-les-Maures, des moutons interviennent depuis quelques semaines pour prévenir les incendies.

plan du pont 2016 019

C’est une façon efficace de limiter la végétation avant la période sèche et de prévenir les départs de feu. C’est une solution économique et écologique avec comme objectif la nourriture pour les animaux et le nettoiement des terrains. Pour la collectivité c’est une économie avec des dépenses de débroussaillement mécanique en moins. Elie di Russo, maire-adjoint de Hyères, en charge des questions agricoles et environnementales, a mis en exergue cette intervention de débroussailleuse quadrupède, cette transhumance inversée qui permet un nettoyage, une protection de la nature et une économie à la fois pour les propriétaires de moutons et la collectivité.

plan du pont 2016 052

plan du pont 2016 012

plan du pont 2016 133

« Cette intervention s’est effectuée sur la propriété communale du Plan du Pont, sur une zone de 40 hectares de part et d’autre des pistes DFCI », s’est, encore, félicité Elie di Russo.




TOULON : UMIH 83, Invitation signature Convention Pôle Emploi

TOULON : L’UMIH 83 et Pôle Emploi signeront, mercredi 11 mai, une convention de partenariat visant à répondre aux difficultés de recrutement et aux besoins de formation dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

0002

 

L’UMIH 83 et Pôle Emploi vous convient à cette signature,
Mercredi 11 mai à 14h à l’Auberge de la Tuilière à Carnoules.

A cette occasion, l’UMIH 83, Pôle Emploi, le FAFIH et l’AFHOR établiront également un bilan de la première session de formation au Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Commis de Cuisine qui s’est tenue dans la cuisine pédagogique de l’Auberge de la Tuilière.

L’UMIH 83 et Pôle Emploi signeront, mercredi 11 mai, une convention de partenariat visant à répondre aux difficultés de recrutement et aux besoins de formation de la profession.

L’UMIH 83 et Pôle Emploi vous convient à cette signature, Mercredi 11 mai à 14h à l’Auberge de la Tuilière à Carnoules.

A cette occasion, l’UMIH 83, Pôle Emploi, le FAFIH et l’AFNOR établiront un bilan de la première session de formation au Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Commis de Cuisine qui s’est tenue dans la cuisine pédagogique de l’Auberge de la Tuilière.

Partenariat UMIH 83- Pôle emploi

L’Hôtellerie Restauration rencontre plusieurs spécificités varoises qui incitent aujourd’hui les partenaires que sont Pôle emploi et l’UMIH à inscrire leurs actions dans le cadre d’une convention de collaboration. Ces spécificités sont :

o Une part importante de fréquentation par les touristes étrangers (près de 40%) et une montée en gamme de l’hébergement, qui réclament, entre autre, un renforcement des compétences des salariés de la profession,
o une forte saisonnalité qui mobilise la main d’œuvre disponible sur une même période pour l’ensemble des acteurs,
o une activité économique qui nécessite une réactivité dans la prise en charge du recrutement et un accompagnement des employeurs, 36% de ces derniers jugeant leurs projets de recrutement difficiles à pourvoir.

L’UMIH 83 et Pôle Emploi souhaitent, à travers cette convention, mutualiser leurs moyens pour :

o promouvoir les métiers et l’image de la profession (notamment actions de découverte des métiers)
o Assurer une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (notamment promouvoir l’apprentissage, former les personnels hors-saison)
o Agir sur la fluidité du marché du travail (aide au recrutement des employeurs)

Avec un secteur qui regroupe près de 10 000 entreprises et près de 20 000 emplois dans le Var, l’UMIH 83 et Pôle Emploi entendent ainsi mener une action forte pour agir en faveur de l’emploi.

Le dispositif de formation CQP Commis de Cuisine

L’UMIH 83, Pôle Emploi, le FAFIH et l’AFNOR établiront un bilan de la première session de formation au Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Commis de Cuisine qui s’est tenue dans la cuisine pédagogique de l’Auberge de la Tuilière à Carnoules.

0000

 

Le dispositif :

o Pôle Emploi évalue les compétences des demandeurs d’emplois pouvant répondre à la profession et sélectionne 12 candidats pour chaque session.
o Le candidat participe à une formation de 28,5 jours qui se déroule dans une cuisine pédagogique, à l’Auberge de la Tuilière à Carnoules.
o Le candidat suit ensuite une formation en immersion en entreprise pendant 2 semaines.
o A l’issue, si toutes les compétences sont acquises, le candidat reçoit son diplôme CQP Commis de cuisine, garant de son niveau de qualification pour le poste et son aptitude en entreprise. L’obtention du CQP peut déboucher sur un premier contrat au sein de l’entreprise.
o A partir du 26 mai, formation dans les établissements qui à l’issu leur proposeront un CDD ou un CDI.

La prise en charge :

Le dispositif de formation est financé conjointement par Pôle Emploi et par la FAFIH (Organisme paritaire Collecteur Agrée de l’Hôtellerie, de la Restauration et des activités de loisirs).

L’UMIH 83 souhaite pérenniser ce dispositif dans l’ensemble du Var, notamment dans le Golfe de Saint-Tropez où la profession est en déficit chaque année de main d’oeuvre qualifiée, et de mettre en place également un CQP Cuisine.

0000

 

SOURCE /

UMIH 83

TOULON




LA GARDE : Rencontre -débat avec Jean – Louis DEBRE le 2 juin 2016

LA GARDE : Jean-Louis Debré rompt dans ce livre le devoir de réserve que lui imposaient ses fonctions de président du Conseil constitutionnel depuis neuf ans et livre un témoignage brut et implacable, sans fioritures ni langue de bois, sur cette période, les dirigeants politiques qu’il a côtoyés et les combats qu’il a menés à la tête de cette institution.

logopresseagence-001-02

Nommé par Jacques Chirac à la tête du Conseil Constitutionnel en 2007, Jean-Louis Debré a exercé ses fonctions sous deux présidents successifs, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Jamais sans doute on n’a autant parlé du Conseil ni mieux compris l’utilité de son rôle qu’on ne l’a fait sous sa présidence. L’instauration de la QPC (la Question prioritaire de constitutionnalité) a permis de doter les citoyens d’un droit nouveau qui a renforcé les pouvoirs et l’influence de ce Conseil. Sous l’autorité de Jean-Louis Debré, il a aussi pris cinq fois plus de décisions qu’en un demi-siècle d’existence.

Jean-Louis Debré © Éric FeferbergAFP Photo

Jean-Louis Debré, au lieu de mémoires, a préféré livrer ses réflexions, souvenirs, commentaires, jugements et parfois indignations sous une forme à ses yeux plus sincère : celle d’un journal tenu régulièrement pendant neuf ans…  » au gré de mes humeurs « , écrit-il. À travers ces instantanés saisis sur le vif, il tient une chronique très personnelle des rencontres, échanges, observations, mêlées à des souvenirs politiques et familiaux, qui ont jalonné cette quasi décennie marquée par des engagements forts.
Jean-Louis Debré s’est trouvé en première ligne lorsqu’il s’est agi de défendre le droit juridique des homosexuels au mariage, de censurer la taxe carbone, la loi Hadopi proposée par Nicolas Sarkozy ou l’impôt à 75% sur les revenus les plus élevés promise par François Hollande. Il a été vivement mis en cause et contesté par les dirigeants de l’UMP lors du rejet des comptes de campagne de leur candidat pour la présidentielle de 2012, sanction dont l’impartialité ne faisait pourtant aucun doute.
Esprit libre et indépendant, attaché avant tout au respect du droit et des valeurs républicaines, Jean-Louis Debré n’a pas craint de déranger ni de heurter les hommes de pouvoir quels qu’ils fussent dès qu’il s’agissait de défendre les missions du Conseil et sa propre autorité.
Il répond aujourd’hui aux attaques de Nicolas Sarkozy ou Valéry Giscard d’Estaing, relate les entretiens qu’il a eus avec chacun d’eux comme avec tous les autres protagonistes de la vie politique, d’Alain Juppé, Jean-François Copé, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault à Bruno Le Maire et Christiane Taubira. Il évoque aussi ses relations personnelles et de travail avec François Hollande et nous éclaire sur le fonctionnement de l’actuelle présidence.
Il consacre enfin des pages émouvantes à Jacques Chirac dont il est resté l’ami et le confident le plus fidèle, brossant du vieil homme aux prises avec la solitude et la maladie un portrait affectueux qui nous le rend encore plus attachant. En parlant des autres, c’est aussi un peu de lui-même que Jean-Louis Debré nous laisse entrevoir, de sa sensibilité exigeante, de sa lucidité parfois cinglante, de ses passions et de son humour qui en font un acteur très singulier de notre histoire immédiate.
Jean-Louis Debré, président du Conseil Constitutionnel de 2007 à 2016, a été ministre de l’Intérieur et président de l’Assemblée nationale. Il est aussi romancier et écrivain. Son dernier livre, Je tape la manche, chez Calmann-Lévy, s’est vendu à plus de 40 000 exemplaires.

RENCONTRE – DEBAT avec Jean – Louis DEBRE
Jeudi 2 juin 2016 à 18h30
Salle Gérard Philipe-
rue Baptistin Autran La Garde

separateur article presse agence

 

Jean-Louis DEBRÉ
Ce que je ne pouvais pas dire
2007-2016
Genre : Récit
400 p. / 21,00 €
Éditions ROBERT LAFFONT




OLLIOULES : Le restaurant ma promesse au domaine de Terrebrune à l’honneur sur Europe 1

OLLIOULES : Samedi 7 mai dans la rubrique gastronomie de l’émission du week end de Wendy Bouchard sur la radio nationale Europe 1, les auditeurs ont pu entendre un reportage sur le restaurant La Promesse, niché au coeur du Domaine de Terrebrune.

TERREBRUNE

 

Pendant plus de 3 minutes le chroniqueur gastronomique Olivier Poels a vanté les mérites du restaurant et toutes les qualités de sa chef, Valérie Costa.

Il a aussi longuement évoqué le Domaine de Terrebrune, propriété de la famille Delille et ses vins d’exception. Cette mise à l’honneur a été célébrée lors des samedis de Terrebrune avec la venue sur le domaine de Monsieur le Maire Robert Bénéventi qui a beaucoup apprécié que la commune d’Ollioules soit mise à l’honneur à travers un savoir faire et des produits d’une qualité exceptionnelle.

Il a aussi salué le céramiste Pierre Dutertre qui expose au domaine tout le mois de mai.

0000

 

SOURCE /

MAIRIE D OLLIOULES




HYERES : TTIP/TAFTA : Refuser tout accord pour sortir de la crise

HYERES : La Coordination Rurale se félicite de la sortie de la viande bovine des négociations de l’accord de libre-échange avec le Mercosur et espère que d’autres décisions de bon sens suivront rapidement dans les négociations pour l’éventuel traité transatlantique afin de dessiner les lignes rouges à ne pas dépasser.

MAX BAUER

Opacité des négociations et enjeux colossaux ne font pas bon ménage pour la Coordination Rurale qui considère ce camouflage comme un aveu de mépris de l’intérêt général des peuples, au profit de l’intérêt économique de quelques-uns. Le bien-être théorique que devaient procurer les accords de libre-échange signés au cours de ces deux dernières décennies (selon les modélisations des économistes) est très loin d’être démontré, tant pour l’agriculture que pour le bien-être des populations. Alors que l’intérêt général devrait être au cœur des négociations, la Coordination Rurale ne se leurre pas et estime que tout accord de libre-échange sur les productions agricoles est un danger pour notre agriculture déjà fragilisée par la crise qu’elle traverse. L’UE est la plus importante zone économique du monde et doit à ce titre savoir s’imposer en réclamant une réelle exception agriculturelle pour tous les pays. La sortie de l’agriculture et de l’alimentation des négociations commerciales internationales est en effet la seule voie possible pour un développement durable et harmonieux de l’ensemble des agricultures du monde.

Revenir aux fondamentaux économiques en produisant pour et selon nos besoins, dans un marché européen solvable et régulé qui ne s’apparente pas à une arène de gladiateurs, telle est la vision de la CR.

Coordination Rurale PACA
Max Bauer – Président
3370 Route des Loubes – 83400 HYERES
Tel : 04 67 47 52 30 – Site:
www.crprovence.fr

A propos de la Coordination Rurale PACA

La Coordination Rurale Provence-Alpes-Côte-d’Azur est un syndicat indépendant de toute organisation économique et politique qui défend tous les agriculteurs. Ses représentants sont des bénévoles vivant de leur ferme, présents dans les instances départementales et régionales où ils apportent l’avis de vrais paysans. La CRPACA lutte pour que les agriculteurs conservent leur liberté d’entreprendre avec des prix rémunérateurs, pour que le foncier agricole cesse d’être menacé par la pression urbaine et pour la protection des productions méditerranéennes.




OLLIOULES : Présentation de la saison 2016 2017 de Chateauvallon Scène Nationale à l’espace Pierre Puget

OLLIOULES : Présentation de la saison 2016 2017 de Chateauvallon Scène Nationale à l’espace Pierre Puget.

CHATEAU

 

Nathalie Anton, directrice adjointe de Châteauvallon Scène Nationale, présentera, à l’invitation de la ville d’Ollioules, le programme de la saison 2016 2017, vendredi 13 mai 2016 à 18h, salle Jean Moulin espace Pierre Puget.

Entrée libre – réservation conseillée au 04 94 30 41 20.

0000

 

SOURCE /

VILLE D’OLLIOULES