TOULON : Nicolas SARKOZY – « Si on ne gagne pas, je crains la colère des Français »

TOULON : En meeting vendredi à Toulon, Nicolas Sarkozy a prononcé un discours offensif pour dénoncer une autorité de l’Etat jugée défaillante en pleine fronde des policiers et le « quinquennat finissant dans le ridicule » de François Hollande.

DSC02599

Nicolas Sarkozy s’est exprimé devant plus d’un millier de personnes réunies au palais des Congrès de Toulon, comble, en l’absence remarquée du sénateur-maire Hubert Falco, qui a choisi de soutenir Alain Juppé dans la primaire de la droite et du centre.
« Je ne serai pas le président de la démission, du renoncement et de la faiblesse », a-t-il dit devant un millier de militants réunis dans le Palais Neptune de Toulon.
Dans une France confrontée selon lui aux « agressions des enseignants » et soumise au « microclimat de la jungle de Calais » avec ses « 11.000 personnes en situation illégale », Nicolas Sarkozy a décliné les exemples, à ses yeux, d’un manque d’autorité de l’Etat.
« Et voilà ce qu’on a récolté, la désespérance des forces de l’ordre », a dit le candidat à la primaire de la droite et du centre, précisant vouloir une « alternance forte et immédiate » qui refuse le « déni de réalité ». Nicolas Sarkozy a affirmé que « la France n’a pas de problème avec la religion, la France a un problème avec l’islam djihadiste, la France a un problème avec l’islam politique » dans un discours axé sur l’autorité et la défense de l’identité française.

DSC02600

« Ce sera eux ou nous », a déclaré Nicolas Sarkozy au sujet de « l’islam djihadiste ». Sur l' »islam politique », il a promis qu’en cas de victoire, « le burkini sera interdit sur toutes les plages de France », tout comme « les horaires pour les femmes et les hommes dans les piscines » et la possibilité « pour l’oncle ou le mari de choisir à l’hôpital le sexe du médecin de sa femme ».
L’ancien président a également rappelé sa promesse d’organiser dès le 18 juin 2017, s’il est élu, un référendum pour « autoriser le ministre de l’intérieur à placer en rétention administrative toute personne présentant un danger pour la société ».
Nicolas Sarkozy a indiqué également que face « au défi démographique » mondial, ce référendum comporterait une question visant à autoriser « l’arrêt du regroupement familial » pour les étrangers vivant en France. Plus largement, le candidat à la primaire de la droite a dénoncé « la vision moyenâgeuse d’une minorité tyrannique qui présente le corps de la femme comme un instrument satanique qu’il faut masquer à la vue des hommes, tandis qu’eux peuvent exhiber leur nudité ». « Et en disant cela », a-t-il poursuivi, « je dis aux jeunes femmes musulmanes qui veulent, par exemple, choisir leur petit copain, que je les défendrai et que la République ne reculera pas » sur le principe de légalité hommes-femmes.

DSC02609

L’ancien chef de l’Etat a réaffirmé sa volonté d’organiser le 18 juin 2017, jour du second tour des élections législatives, un référendum auprès des Français sur la suspension du regroupement familial et la rétention préventive pour les fichés S les plus dangereux.
Dans une région où le Front national réalise traditionnellement ses meilleurs résultats électoraux, Nicolas Sarkozy a réservé quelques piques à Marine Le Pen, « qui n’a jamais rien gagné de sa vie ».
« Notre pays est inquiet, la France est à cran », a-t-il dit. « Notre devoir est de gagner. Si ce n’est pas nous, je crains beaucoup de ce que la colère française pourrait avoir comme résultat ».

DSC02604

L’ancien chef de l’État, a affiché vendredi son optimisme et sa confiance. Il a attaqué frontalement François Bayrou, pointant la collusion entre le patron du MoDem et Alain Juppé. « Le débat est en train de se focaliser autour de la nature de l’alternance, estime l’ancien président. Je veux une alternance forte, franche, véritable. Sans compromis. L’alternance avec Bayrou et les centristes, ce serait la continuité. N’oubliez pas que c’est lui qui nous a fait tomber dans le socialisme. » « Je sens que cela se cristallise très fortement, explique-t-il. Le rapport de forces est bon: à droite, c’est 50 pour moi et 25 pour Juppé. C’est très net! »




NICE : Evolution de Team Cote d’Azur – Une cohérence de stratégie locale et régionale

NICE : Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a souhaité apporter une évolution à cette agence économique.

DSC02585

« Ce matin l’Assemblée Générale de Team Côte d’Azur s’est réunie pour adopter la nouvelle organisation nécessaire à sa gouvernance. En effet, le Département des Alpes maritimes a souhaité diminuer son financement de 50% pour l’exercice 2016, et conformément à la loi NOTRe il se retirera totalement du subventionnement de cette agence économique au 1er janvier 2017. L’Assemblée Générale en a donc pris acte. J’ai souhaité afin d’assurer la pérennité de Team Côte d’Azur et pour répondre aux enjeux économiques de demain sur notre territoire, que la Métropole, la Chambre de Commerce et d’Industrie NCA et la Région PACA travaillent collectivement à la réorganisation de la gouvernance et du rôle de l’agence de développement économique. Puisque la loi NOTRe a confirmé le rôle de leadership accordé aux Régions en matière économique, l’agence de développement économique régionale doit donc être chef de file sur l’économie. Les structures territoriales devront quant à elles devenir de véritables relais de terrain, dans le cadre d’une stratégie économique commune et partagée. L’objectif de la Région est de s’appuyer sur les points forts des agences sur les territoires et de ne traiter au niveau régional que ce qui doit l’être (par exemple l’internationalisation), afin que nos entreprises soient toujours accompagnées au plus près de leurs besoins. Il n’est donc pas question que la Région se substitue purement et simplement au département, en revanche elle viendra financer les agences économiques dès lors qu’elles adhéreront à la stratégie globale qu’elle mène, et assurera ainsi une mise en œuvre coordonnée et cohérente. Team Côte d’azur bénéficiera donc d’un financement de la Région de 500 000€ dans le budget 2017, qui viendront s’ajouter aux 150 000 euros apportés dès 2016. Christian TORDO – Conseiller Métropolitain délégué à l’Emploi, au Développement Economique et à la Promotion du Territoire à l’International – qui me représentait ce matin, a rappelé que la Métropole Nice Côte d’Azur continuera à jouer son rôle de principal financeur et apportera 1 025 000€ en 2017 (comme en 2016). Ainsi l’avenir de Team Cote d’Azur sera assuré par un budget porté à hauteur de 54% par la Métropole, de 26% par la Région et de 20% par la CCI. Cette nouvelle organisation continuera d’être ouverte, afin que les grandes intercommunalités qui le souhaitent, telles que le Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis puissent continuer à collaborer avec l’agence. »




BRAS : Opération jardinage : ramassage des olives et plantations le 23 octobre 2016

BRAS : Opération jardinage : ramassage des olives et plantations le 23 octobre 2016 de 10:00 à 15:00

02vbcwuz5uzqm-520-300

 

Opération jardinage

Dimanche 23 octobre à partir de 10h,

place Bonnaud

L’association La Graine indocile en partenariat avec

la mairie vous propose de venir partager un moment convivial !

Nous vous proposons de venir ramasser les olives et planter des petits fruitiers et plantes aromatiques.

Aussi échangez vos recettes d’olives !

A l’issue, nous partagerons un apéritif, apportez une spécialité maison, un jus ou une tisane

Lieu : place Bonnaud
Adresse : rue Jules Ferry – 83149 Bras
Téléphone : 04 94 37 23 40

0000

 

SOURCE /

VILLE DE BRAS




LA CRAU : Nicolas SARKOZY chez BC Transports : «Je ne veux pas être la Martine Aubry de droite» !

LA CRAU : En visite chez BC Transports, Nicolas Sarkozy a rencontré une quinzaine de chefs d’entreprise, en présence de Christian Estrosi, président de la région, Christian Simon, maire de La Crau, François de Canson, maire de La Londe-les-Maures, Robert Bénéventi, maire d’Ollioules, Hervé Stassinos, maire du Pradet, et Philippe Vitel, député du Var.

DSC02462

Face à des chefs d’entreprise in quiets, le candidat de la primaire de la droite et du centre n’a pas mâché ses morts.

DSC02380

DSC02381

« Je suis pour le rétablissement des heures supplémentaires. Et, en même temps, on fera voter une baisse des charges de 34 milliards d’euros. Pour que ce soit claire, vous avez le droit de décider au sein de votre entreprise la durée hebdomadaire du travail, que ce soit 35, 37 ou 38 heures. Mais attention, 37 heures seront payées 37 heures et 38 payées 38. Si vous décidez de rester à 35 heures, vous resterez aux 35 heures. Je suis pour un accord d’entreprise. Je veux que les entreprises puissent faire un référendum. On change le système Aubry. Ainsi, plus vous travaillez, plus il y a d’allègement de charges ».

DSC02389

DSC02390

Nicolas Sarkozy enfonce le clou : « Je ne veux pas être la Martine Aubry de droite ! Je n’accepterai pas 39 heures payées 35. Sauf dans les cas d’une entreprise en difficulté. Tout cela, on le mettra en œuvre dès juillet 2017″.

DSC02393

DSC02398

L’idée de l’ancien président de la République : « Il faut décharger le temps de travail et déplafonner les heures supplémentaires.
D’abord, pour baisser les charges, il faut une politique économique dont la priorité absolue sera la compétitivité des entreprises. C’est notre objectif. Je veux une baisse massive des charges et la suppression du CICE. Ces 17 milliards, nous vous les rendrons sous la forme d’une baisse généralisée des charges ».

DSC02415

DSC02407

Le candidat à la primaire est bien conscient que toutes entreprises, notamment les plus grandes, souhaiteront rester aux 35 heures. « C’est leur droit. Ce n’est pas à l’Etat de décider. Je veux que le chef d’entreprise ait la liberté de choix ! C’est claire, simple, c’est direct. Vous faites ce que vous voulez, c’est votre liberté » !

DSC02451

Un chef d’entreprise s’inquiète : « Quelle sera la lisibilité sur la feuille de paye en cas de prélèvement de l’impôt à la source » ?

DSC02455

Réponse de Nicolas Sarkozy :« Je suis contre le prélèvement à la source. Le système peut avoir des avantages. Mais, l’entreprise n’est pas là pour faire la déclaration d’impôt des salariés ».

DSC02445

Il s’exclame même :« C’est une escroquerie car le salarié devra toujours faire une déclaration ! Pas de prélèvement à la source, pas de compte pénibilité » !

DSC02437

Patron de la concession Wolkswagen, Hubert Léonardo s’inquiète de la montée des charges : « Les jeunes quittent la France. Les entreprises ne sont plus placées au niveau des charges. Soyez le président qui se tourne vers l’avenir. A part, vendre des avions, des TGV et le tourisme, la France perd sa place » !

DSC02433

Réplique de Nicolas Sarkozy :« Ne me mettez pas sur la longue liste des hommes politiques qui n’ont rien fait pour l’économie. Rappelez-vous 2008 quand tout s’est écroulé, quand l’industrie automobile française n’avait plus de quoi payer les salaires de ses employés. Ces entreprises, je les ai sauvé ! Qui a supprimé les heures supplémentaires, c’est Hollande » !

Propos recuellis par Gilles CARVOYEUR (PRESSE AGENCE et LA GAZETTE du VAR)




LA GARDE (LA CRAU) : Zones industrielles – INDUS’TRIONS fait le plein de déchets !

LA GARDE (LA CRAU) : Lancée par l’AFUZI, il y a quinze ans, l’opération INDUS’TRIONS se décline désormais dans les principales zones d’activités de l’agglomération de Toulon (AFUZI, ADETO, Saint-Martin, La Crau Pôle).

IMG 0261

Philippe Bartier, président de l’AFUZI et principal instigateur de ce dispositif original, rappelle quels sont les objectifs poursuivis par ce programme de gestion environnementale des entreprises : « La première année, l’ensemble du parking de l’AFUZI a accueilli pêle-mêle déchets et archives. Nous avons prouvé aux chefs d’entreprise l’intérêt d’une filière de recyclage des déchets sans laisser de trace de pollution. Aujourd’hui, la collecte de cette journée est délocalisée chez VNI Environnement, un partenaire de la zone. Nous apportons une solution aux chefs d’entreprise face à leurs obligations légales qui génèrent des coûts cachés en revalorisant le traitement des déchets. Ils ont besoin d’informations pratiques. Puis, l’opération s’est exportée vers d’autres zones d’activités. Toutes les filières devraient diminuer l’impact de ce type de collecte et tendre vers le zéro coût pour l’élimination des cartons, papiers, palettes ».

IMG 0259

Pascal Veillet, président de l’association varoise HANDIBOU, explique son partenariat avec INDUS’TRIONS : « Depuis 2002, l’association collecte des bouchons de boissons afin de financer des fauteuils handisport destinés aux sportifs handicapés du département. Des entreprises nous les achètent comme MIX-URBAIN, numéro 1 français du mobilier urbain en plastique recyclé. Cette journée INDUS’TRIONS est pour nous une ressource. Une démarche soutenu par le député Philippe Vitel ».

A LA CRAU POLE

IMG 0238

Non loin de là, sur la zone de La Crau Pôle , les entreprises avaient également rendez-vous avec INDUS’TRIONS à la déchetterie de l’Estagnol.

Victor Alcina constate : « Des entreprises ont rejoint le site telles TLV, Point P, MAH Irrigation, Desjoyaux avec du matériel informatique, des archives, des produits de recyclage – bois, plastiques, cartouches d’encre ». Le responsable d’antenne de Hyères, Patrick Reygades ajoute : « Suite de l’initiative de l’AFUZI, la destruction sécurisée des archives, soutenue par la CCI à partir de 2009, a pu être déployée dans le Var. Aujourd’hui, les ZAE et les communes l’organisent de façon autonome, prenant en charge les coûts de recyclage ».

IMG 0241

IMG 0234

Martine Duclaux, responsable de la communication de La Crau Pôle explique :« Cette journée permet aux entreprises de la la zone de Gavarry, de l’Estagnol et du Chemin Long une sensibilisation au tri des déchets. Elle est organisée par La Crau Pole, association des entreprises avec le soutien de la Ville de La Crau. C’est la possibilité pour les entreprises de venir gratuitement apporter leurs déchets : palettes, matériel informatique et ampoules et néons ainsi que des archives commerciales. L’objectif de cette opération est de faire connaître l’existence de la déchetterie et en fidéliser l’usage ».

IMG 0246

La journée Indus’trions de 2015 à la déchetterie de l’Estagnol s’est soldée par le dépôt de plastique (12 060 kg), archive (30 kg), bois (580 kg), déchets verts (340 kg), papier (1000 kg).
Lors de cette opération nous avons noté la présence de Gérard Laugier, adjoint à la propreté urbaine et à la gestion des déchets et environnement de la ville de La Crau, Patrick Mallaroni, élu de la CCI du territoire d’Hyères.

LA CRAU POLE, LES PROJETS

IMG 0251

La CCI du Var soutient La Crau Pole, association des entreprises avec l’opération D2Parc, un programme financé également avec le Conseil Départemental du Var, le Conseil Régional PACA, l’Adème, l’Europe. Cette labellisation permettra à l’association par exemple d’avoir la norme ISO 14001 pour ces zones d’activités. La norme ISO 14001 donne des outils pratiques aux entreprises et organisations qui souhaitent identifier et maîtriser leur impact sur l’environnement, et constamment améliorer leur performance environnementale.

La démarche D2Parc s’intéresse également aux moyens mis en œuvre pour développer les facteurs de compétitivité externes à l’entreprise :
La gestion environnementale des établissements,
L’offre de services aux salariés,
L’intégration paysagère,
L’offre d’animation des parcs d’activités.

IMG 0230

La Crau Pole : une association d’entreprises

C’est donc 168 entreprises avec plus de 1200 emplois qui sont concernées par cette association d’entreprises qui a maintenant plus de 5 ans d’existence.
L’ambition du Président de La Crau Pole : Laurent Falaize et de son Conseil d’Administration est de contribuer autant que possible au développement harmonieux de toutes les entreprises des 3 zone d’activités et de la qualité de vie des salariés.
Le réseau d’entreprises La Crau Pôle est soutenu dans toutes ses actions par Christian Simon, Maire de la Crau, par Hubert Falco, Président de TPM et par Jacques Bianchi, Président de la CCI du Var et par Christian Estrosi, président de la Région Provence Alpes Côte d’azur.
Les résultats de l’enquête diagnostic auprès des entreprises des parcs d’activités de La Crau menée par la CCIV (octobre 2016) sont disponibles sur simple demande auprès du Pôle Prospective et Développement Territorial de la CCI du Var.
lacraupole.com

IMG 0224

André GOFFIN (PRESSE AGENCE et LA GAZETTE du VAR)




TOULON : L’OTRE : Des réponses concrètes sur la lutte contre la concurrence sociale déloyale

TOULON : L’OTRE : Des réponses concrètes sur la lutte contre la concurrence sociale déloyale

camion

 

Aline MESPLES : « Monsieur le Ministre, … Je n’avais pas caché l’an passé lors de notre Congrès de Bordeaux l’inquiétude des professionnels de la route qu’ils transportent des personnes ou des marchandises face à la concurrence déloyale pratiquée par certains pays de l’Union européenne dans le cadre notamment du détachement de travailleurs.

Nous appelions de nos vœux à une forme de résistance législative pour protéger nos entreprises. Ne rien faire aurait été coupable. Il en allait et il en va toujours de la vie de nos entreprises de la branche surtout des plus petites. … C’est pourquoi ce combat cette mobilisation dans la lutte contre la concurrence déloyale est le premier sur lequel nous mobilisons. »
Alain VIDALIES
« C’est pour moi un réel plaisir d’être présent à vos côtés pour l’ouverture du seizième congrès de l’OTRE … C’est aussi l’opportunité de réaffirmer devant vous mon attachement à votre secteur d’activité et mon engagement à vos côtés pour la défense du pavillon français soumis à rude concurrence, concurrence biaisée par le dumping social. »

Aline MESPLES
« Il reste beaucoup à faire. Mais nous avons été, je crois pouvoir le dire, entendu.
Entendu sur le plan national. Nous saluons le travail législatif et réglementaire effectué depuis plusieurs mois par le ministre et son équipe.

Entendu sur le plan européen. »
« Nous avons pris acte avec une particulière satisfaction des termes du courrier commun que vous et sept de vos homologues ministres, ont adressé à la Commissaire européenne aux transports, Madame Violeta BULC. »
Alain VIDALIES
« C’est le sens du courrier que j’ai cosigné avec sept ministres des transports, courrier transmis le 27 septembre 2016 à Mme BULC, commissaire aux transports à la Commission Européenne. Il traduit la volonté commune de l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie, le Luxembourg et la Norvège, de défendre une certaine idée de l’Europe. » …
« C’est grâce à la mobilisation française et avec nos amis allemands que ce courrier a pu voir le jour. L’Union européenne ne doit pas être un « far west » de la libre concurrence gouverné par la seule volonté du plus grand profit. » …
« … la libre circulation des travailleurs et la libre prestation de services font partie des acquis de la construction européenne qui doivent être préservés. Mais elles doivent s’effectuer dans le respect d’une concurrence équilibrée et loyale. C’est pourquoi le Gouvernement a renforcé le dispositif national de lutte contre la concurrence déloyale dans les transports terrestres » …
« … avec mon homologue allemand, le Ministre Dobrindt, nous sommes opposés à toute initiative routière européenne nouvelle en matière de libéralisation tant que des mesures préalables de lutte contre le dumping social dans le secteur ne sont pas mises en œuvre. »
Aline MESPLES
« Ces mesures que vous réclamez à l’échelle européenne, elles sont dans notre droit français depuis les lois Savary et Macron notamment dont nous savons combien vous vous êtes impliqué, Monsieur le Ministre, »
Alain VIDALIES
« Les mesures relatives au détachement des conducteurs entrées en vigueur au 1er juillet imposent également un contrôle renforcé pour vérifier leur bonne application. »

0000

Aline MESPLES
« Je souhaite vous redire, Monsieur le Ministre, que si l’OTRE a été souvent un aiguillon critique sur toutes ces questions, nous avons toujours été une force de proposition ne cédant jamais à ce qui nous semble vital pour les entreprises que nous représentons et que nous défendons. »

Alain VIDALIES
« La dernière réunion du comité d’évaluation, dont vous êtes membre et auquel vous avez apporté des contributions essentielles, a permis de dresser un point d’étape et de présenter les pistes d’évolution envisageables. »

Aline MESPLES
« Plusieurs pistes nous semblent pragmatiques et réalisables à court terme comme notamment : la mise en œuvre d’un vrai corps de contrôle sur route (retour des contrôleurs des DREAL sur les routes, formation à venir des unités motorisées de la gendarmerie et de la police), le chrono VUL, le renforcement des sanctions administratives au niveau régional. »

Transition énergétique
Alain VIDALIES
« Je souhaite également évoquer avec vous le sujet de la transition énergétique, … L’enjeu est de taille et le secteur des transports est un acteur clé dans la bataille à mener. »
Aline MESPLES
« Néanmoins, la politique mise en œuvre dans ce domaine doit être incitative, pragmatique et économiquement supportable par nos entreprises. »
« Nous réaffirmons que les véhicules Euro VI sont des véhicules à faible émission de CO². Leur diabolisation par certains élus locaux voire nationaux est inacceptable. »
Alain VIDALIES
« La promotion d’énergies alternatives constitue un axe fort de la politique gouvernementale. »
Aline MESPLES
« Dans ce cadre, le renouvellement des parcs de véhicules doit se faire dans un calendrier économique viable qui respecte le temps de l’entreprise. … De plus, ce renouvellement doit être incitatif en étant encouragé par des incitations financières et/ou fiscales sur le long terme. »
Alain VIDALIES
« l’État a mis en place jusqu’à fin 2017 un dispositif d’aide à l’acquisition de véhicules lourds fonctionnant au gaz via une mesure de suramortissement. »
Aline MESPLES
« …, le déploiement d’une infrastructure de distribution des carburants alternatifs est indispensable à toute migration des parcs de véhicules. »
Alain VIDALIES
« bien évidemment le développement d’énergies alternatives et notamment du gaz naturel pour véhicules est conditionné au déploiement d’une infrastructure de distribution. A ce titre, la France, conformément à la directive européenne du 22 octobre 2014, s’apprête à présenter à l’Union européenne un cadre d’action national relatif aux infrastructures pour carburants alternatifs, présentant notamment les objectifs nationaux en matière de points de ravitaillement en gaz naturel. »
« Un appel à projets a aussi été lancé dans le cadre du programme d’investissements d’avenir. »

0000

SOURCE /

LA MAISON DU TRANSPORTEUR

L’OTRE

83000 TOULON




LA CRAU : COOPAZUR JARDICA organise la fête du cheval « MADE IN COOPAZUR JARDICA » – Samedi 22 octobre 2016

LA CRAU : Samedi 22 octobre, COOPAZUR JARDICA organise la fête du cheval « MADE IN COOPAZUR JARDICA ».

communiquez dans la gazette

A cette occasion, l’enseigne reçoit » un chef au marché  » qui réalisera des animations et dégustations de cuisine provençale (10h30 -11h30 et 12h30) avec les produits proposés en magasin.

 

FLYER ANIMATION CHEVAL

Des recettes simples, efficaces et facilement réalisables à la maison, pour les petits et les grands
Nous serons ouvert de 8h à 18h non stop.

COOPAZUR JARDICA




BRIGNOLES : Les Vignerons de la Provence Verte : Cuvée 2016

BRIGNOLES : Le temps sec persistant a impacté sensiblement la production des vignes du secteur de la Provence Verte, entrainant une baisse d’environ 20% du volume de raisin cueilli.

D 7b18d30d06

 

En revanche, comme l’explique le caviste Fabien Burani, « la qualité sera au rendez-vous ». Aussi bien pour les rosés* qui représentent aujourd’hui 85% de la production de la Cave des Vignerons de la Provence Verte, que pour les rouges (10% de la production) ou les blancs (5% de la production).

0000

SOURCE /

VILLE DE BRIGNOLES




BRIGNOLES : EXPOSITIONS – Paroles de poilus et Brignoles 1914-1918, ils sont morts pour la France !

BRIGNOLES : La Ville de Brignoles attachée à son histoire, son passé, son patrimoine, vous fait découvrir au travers de 2 expositions, la guerre 14-18, la première guerre mondiale.

COMMEMORATION 1

Exposition : Paroles de Poilus
Du 31 octobre au vendredi 25 novembre 2016 // Hall de l’Hôtel Clavier

Un concept original constitué de planches extraites de la bande-dessinée « Paroles de Poilus » et conçue par les Rencontres du 9ème Art, l’Agence régionale du livre Paca, en partenariat avec les Éditions Soleil. Cette exposition ludique en volume s’adresse à un large public : collégiens, lycéens et familles pour découvrir une période historique majeure au travers du 9ème art.

Exposition : Brignoles 1914-1918, ils sont morts pour la France
Du 5 novembre au 23 décembre 2016 // Musée des Comtes de Provence

Cette exposition réalisée par un passionné d’histoire, Michel Delannoy, descendant du Capitaine Longuet, un artilleur photographe durant la Grande Guerre nous fait voyager dans cette période au travers de photos, d’illustrations et d’une centaine de fiches présentant le parcours de tous ces soldats morts au combat.

EXPOSITIONS - Paroles de poilus et Brignoles 1914-1918, ils sont morts pour la France !

2 conférences viendront compléter l’exposition :
– Samedi 5 novembre à 17h : projection d’un diaporama sur l’arrière-pays varois suivi du vernissage de l’exposition
– Samedi 19 novembre à 17h : conférence sur le parcours de l’officier Octave Longuet, de 1914 à 1919




BRIGNOLES : Nouveau Portail Familles

BRIGNOLES : Le nouveau Portail Familles est disponible dès maintenant sur notre site et vous permet de :

u 3c17dbb7e3

 

Connaître l’actualité des activités péri et extra scolaires
Accéder à votre dossier famille
Inscrire votre (vos) enfant(s) à une activité
Modifier le planning de présence de votre (vos) enfant(s)
Consulter et payer vos factures par carte bancaire
Simuler les tarifs des activités par rapport à votre quotient familial
Echanger avec le service Accueil Familles par le biais de la messagerie intégrée au Portail Familles

0000

 

SOURCE /

VILLE DE BRIGNOLES