NICE : Frontière italienne, comment se rendre en France ?

Depuis ce matin, l’Italie a rouvert ses frontières, alors que la France n’a pas encore procédé à la réouverture de ses frontières extérieures.

POLICE 11

Cette situation a provoqué en début de matinée quelques incompréhensions de la part des frontaliers, italiens ou maralpins.

Entrer sur le territoire national

La France n’ayant pas encore procédé à la réouverture de ses frontières, les forces de l’ordre continuent d’effectuer des contrôles afin de vérifier que les personnes souhaitant entrer sur le territoire national correspondent bien aux cas dérogatoires. Il reste donc indispensable de se munir de l’attestation de déplacement international dérogatoire à présenter en cas de contrôle. Néanmoins, le retour des nombreux maralpins s’étant rendu en Italie, conjugué aux contrôles existants en matière de lutte contre l’immigration clandestine ainsi qu’aux contrôles ponctuels d’entrée sur le territoire lié à la situation sanitaire, ont généré en ce jour d’ouverture des frontières italiennes quelques ralentissements en début de matinée. Des instructions ont donc été données afin de fluidifier les points d’entrée, notamment en assouplissant les contrôles pour les ressortissants français.

Se rendre en Italie depuis la France

L’Italie ayant rouvert ses frontières ce 3 juin 2020, il est désormais possible de s’y rendre depuis la France.

Néanmoins nos concitoyens se rendant en Italie devront respecter les mesures de déconfinement mises en place par les autorités italiennes, notamment :

— les rassemblements de personnes sont interdits à moins de deux mètres de distance, les contrevenants risquent une amende de 400 € à 3 000 € ;
— le port du masque est obligatoire dans les services publics, les vecteurs de transport, les restaurants et les commerces ; les gants sont obligatoires dans les magasins d’alimentation. Ils sont en général fournis par les magasins à l’entrée, ainsi que du gel hydro-alcoolique.

Selon les communes, le port du masque est obligatoire

dans la rue. Il est généralement fortement conseillé. Les pharmacies et de nombreuxmagasins en vendent si les visiteurs en sont démunis. En conséquence, il est fortement recommandé aux visiteurs de posséder un masque sur soi ;
— dans les véhicules privés, sont seules autorisées la présence du conducteur à l’avant et de deux passagers à l’arrière au maximum pour chaque file de sièges postérieurs, avec l’obligation pour tous les passagers du véhicule de porter le masque. Ces mesures ne s’appliquent pas si les passagers vivent ensemble ; les scooters ne peuvent transporter qu’un passager à condition qu’il s’agisse d’un couple ; le casque intégral peut remplacer le masque ;
— dans les trains, le port du masque demeure obligatoire.




TOULON : Vigilance météorologique JAUNE avec situation météorologique à surveiller

Vigilance météorologique « JAUNE » avec situation météorologique à surveiller pour pluie-inondation et orages.

mauvais temps à la crau 2

Suivez l’évolution de l’évènement via notre compte Twitter @Prefet83 et le mot dièse #METEO83

Météo France a placé le département du Var en vigilance météorologique JAUNE avec situation météorologique à surveiller pour pluie-inondation et orages et établi le bulletin suivant : Validité : du jeudi 4 juin 2020 à 09h00 au jeudi 4 juin 2020 à 15h00 L’épisode pluvio-orageux qui aura démarré en deuxième partie de nuit en basse vallée du Rhône, va se renforcer sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur demain matin, avec des précipitations brusques et intenses localement. Concernant d’abord les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, ces précipitations orageuses gagnent ensuite le Var, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Alpes- Maritimes. Si les orages les plus forts sont pour l’instant attendus sur le littoral du massif des Maures à la frontière italienne en matinée de jeudi, les autres départements de PACA ne sont pas à l’abri de cellules orageuses virulentes et donc notamment de forts cumuls de pluie en peu de temps. Des problématiques de ruissellement et inondations sont donc à craindre. L’évacuation se fait par l’Italie en milieu d’après-midi. Côté cumuls, on attend 50 à 80 mm en quelques heures, localement on pourra même dépasser 100 mm sur le Var et les Alpes- Maritimes.

Conséquences possibles

De fortes précipitations susceptibles d’affecter les activités humaines sont attendues. Des inondations importantes sont possibles dans les zones habituellement inondables, sur l’ensemble des bassins hydrologiques des départements concernés. Des cumuls importants de précipitation sur de courtes durées, peuvent, localement, provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et fossés. Risque de débordement des réseaux d’assainissement. Les conditions de circulation routière peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ». Des coupures d’électricité peuvent se produire.

Conseils de comportement

Renseignez-vous avant d’entreprendre un déplacement ou toute autre activité extérieure. Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d’un cours d’eau. Un véhicule même un 4×4, peut être emporté dans 30 centimètres d’eau. Tenez-vous informés, suivez les consignes de sécurité, souciez-vous de vos voisins et prenez les précautions adaptées. Ne descendez en aucun cas dans les soussols durant l’épisode pluvieux. Mettez préventivement vos biens à l’abri des eaux.




CAVALAIRE SUR MER : Registre de vigilance mis en place par la Ville

Dans le cadre de sa politique de proximité et de lien intergénérationnel, la Ville de Cavalaire a mis en œuvre depuis plusieurs années un registre de vigilance.

ccas de cavalaire

Ce registre permet aux personnes âgées ou en situation de handicap vivant à domicile d’être contactées par les services du Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) pour toute situation de plan d’alerte et d’urgence départemental ou local, comme le plan  » canicule  » par exemple. Ainsi un lien direct et rapide est établi afin de ne pas laisser seuls les Cavalairois en difficulté. Les personnes souhaitant s’inscrire sur ce registre, doivent téléphoner au Centre Communal d’Action Sociale.

04 94 64 45 20.




AIX EN PROVENCE : Réouverture des terrasses et du rstaurant de la villa Saint-Ange le 5 juin

La Villa Saint-Ange, hôtel 5 étoiles inauguré en juillet dernier au cœur de la ville d’Aix-en-Provence, ouvrira à nouveau les portes de son restaurant et sa grande terrasse le 5 juin ; ses chambres le 12 juin.

La grande terrasse devient le décor de vos déjeuners. Douceur de vivre et détente dans le raffinement d’un hôtel particulier de luxe aux jardins méditerranéens. La carte de la Cheffe Nadège Serret se veut légère et fraîche entre carpaccio, pissaladière, salades composées, glaces artisanales et autres en-cas gourmands.

Offres de réouverture : Déjeuner entrée/plat/dessert + accès piscine + une chambre classique à disposition de 11h à 18h. Lancement d’une carte « déjeuner au bord de la piscine »




PUGET SUR ARGENS : Bleu Libellule ouvre une nouvelle boutique

Bleu Libellule, leader français de la distribution de marques professionnelles de haircare, hairstyling, électro beauté, beauté des ongles et maquillage, étend son maillage dans le Var, avec une nouvelle boutique à Puget-sur-Argens, et développe ainsi son réseau de 199 boutiques.

Fort d’une expérience de plus de 20 ans, Bleu Libellule est le leader français de la distribution des plus grandes marques professionnelles de haircare, hairstyling, électro beauté, beauté des ongles et maquillage (15 000 références). L’enseigne est née de la volonté de pouvoir proposer aux particuliers des produits de coiffure et d’esthétique de qualité professionnelle tout en apportant des conseils personnalisés à chaque client. Doté d’un réseau de 200 boutiques en France, Bleu Libellule compte plus de 780 collaborateurs pour un CA de 110 millions d’€ en 2019. Sa clientèle se compose de 30% de professionnels et 70% de particuliers. Bleu Libellule c’est plus de 6 000 colis et 70 000 produits expédiés chaque jour à travers la France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, l’Italie et l’Espagne, grâce à son entrepôt et une logistique unique.

Où retrouver Bleu Libellule Puget-sur-Argens ? CC Carrefour Puget sur Argens 148 avenue St Albert 83480 Puget-sur-Argens

Quand ? Du lundi au samedi de 9 heures 30 à 20 heures

Joindre la boutique par mail : pugetsurargens@bleulibellule.com Tel : 04 28 70 71 68




CANNES : La Plage du Martinez rouvre ses portes, vendredi 5 juin

L’Hôtel Martinez accueille ses clients, de nouveau à La Plage du Martinez, dès le vendredi 5 juin 2020.

C’est avec impatience que toutes les équipes pourront vous faire profiter de chaleureux moments de détentes et de gourmandises entre amis ou en famille. Du petit matin au soleil couchant, vivez des expériences uniques à La Plage du Martinez.

Des cocktails inédits et une cuisine originale, signée Christian Sinicropi (Chef 2 étoiles), associés à des performances musicales entraînantes.

Soyez assurés que toutes les précautions sont prises pour la clientèle et les salariés de l’Hôtel afin de proposer un service à la hauteur des exigences. L’Hôtel est particulièrement attentif à la sécurité et au bien-être de chacun.

Informations pratiques : Hôtel Martinez 73, boulevard de la Croisette – 06400 Cannes Téléphone : 04 92 98 73 19 Ouvert tous les jours de 10h à 18h non-stop https://www.hotel-martinez.com




NICE : Une exposition digitale par le Palais Ducal !

Quand tout retournera à la normale, les gens auront envie de sortir, voyager, explorer et déguster !

C’est pour cela que chaque semaine la CCI Italienne vous conseille des endroits à visiter quand tout ça sera terminé ! Nous allions donc à la découverte d’itinéraires touristiques de proximité en Italie, accessibles en quelques heures depuis Nice ! Partagez avec vos amis, c’est le début d’un joli voyage : s’informer aujourd’hui pour bien profiter demain !

L’exposition qui n’est pas

Palais Ducal vous offre de nouveau une occasion d’art et de culture en ligne avec l’initiative L’exposition qui n’est pas.

Née à l’initiative du président du Palais, Luca Bizzarri, le projet culturel implique également le Théâtre National de Gênes, le Théâtre Carlo Felice et l’Aquarium de Gênes. L’exposition qui n’est pasest une exposition virtuelle, visible sur le site du Palais Ducal, qui est enrichie semaine après semaine, et pensée pour rendre à la mémoire des chefs-d’œuvre lointains et oubliés, appartenant à l’histoire de la ville de Gênes. Pour la première fois, ces chefs-d’œuvre sont réunis sur un itinéraire scientifique et passionnant qui se dévoile, chemin faisant, avec l’objectif de recueillirdes contributions pour l’exposition et les activités futures de Palais Ducal Fondation pour la culture.

Palais Ducal, par l’intermédiaire de ses social network Facebooket Youtube, illustrera grâce à l’intervention d’experts d’art entre autres, certaines des œuvres les plus importantes d’artistes du 17° siècle, parmi lesquels Caravage, Rubens, van Dyck, Strozzi, Puget, Gentileschi. Des peintures commanditées pour Gênes ou pour les grandes familles génoises, des chefs-d’œuvre désormais lointains aux thèmes appartenant à l’histoire et qui sont actuellement exposés dans différents mudées du monde entier. Il s’agit d’un important retour bien que virtuel afin de rendre à la ville la mémoire d’une grande culture, qui l’avait rendue par le passé, capitale de l’art et des grands commanditaires.
Chaque vendredivous pourrez assister en avant-première, à la présentation d’une œuvre, dont l’histoire sera contée, ainsi que les curiosités et les merveilles qu’elle recèle.

Le premier rendez-vous a eu lieu vendredi 8 mai, à 21hen avant-première Facebook avec Serana Bertolucciet La Madone de la Justice(1620-1625) commanditée à Bernardo Strozzi justement pour le Palais Ducal et actuellement conservée au Musée du Louvres. Le 19 et 21 mai à 11h30, à l’occasion des Rolli Days Digital Week, Giacomo Montanaricontera deux chefs-d’œuvre de l’Exposition qui n’est pas : La Danae de Orazio Gentileschi et le Portrait de la famille Lomellini de van Dyck.

Achetée en 1216 par le J. Paul Getty Museum de Los Angeles pour la somme faramineuse de 30 millions de dollars, La Danae se trouvait, jusqu’à il y a cent ans, dans l’enceinte du palais impérial Sauli De Mari, à Gènes. Le Portrait de la famille Lomellini de van Dyck actuellement à la National Gallery of Scotland à Edimbourg, était pendant des siècles présent sur les murs du palais Lomellini Patrone, Largo della Zecca, à Gênes.
L’exposition qui n’est pas se poursuivra avec les contributions de Marco Carminati, Stefano Zuffi, Xavier Salom conservateur de la Frick Collection de New York et d’autres personnalités du monde de la culture et de l’art qui illustreront, antre autres, des peintures de Peter Paul Rubens, Caravage et van Dyck.

Ceux qui souhaitent acheter un billet qui n’est pas, peuvent faire un don libre sur PayPal.
(https://palazzoducale.genova.it/paypal/) ou par virement à l’IBAN :IT13K0617501400000007326380, Swift code CRGEITGG04 -Banca Carige sede di Genova, libellé: “DUCALEGE DONAZIONE”.

Les initiatives de Palais Ducal, de l’Aquarium de Gênes et du Théâtre National de Gênes sont consultables sur les sites suivants :

http://www.palazzoducale.genova.it;

https://www.acquariodigenova.it;

https://teatronazionalegenova.it;

Prochainement celles du Théâtre Carlo Felice sur le site : http://www.carlofelicegenova.it




NICE : Neopolis, l’application de Monopoly grandeur nature

Enfin disponible dans toute la France !


Plus que jamais, à l’heure du déconfinement, les Français ont envie d’activités en plein air, de fun mais aussi d’interactions sociales. Tous ont besoin d’oublier les deux mois d’isolement, stressants et difficiles, qu’ils viennent de vivre.

Toutefois, comment concilier ce désir légitime de légèreté et de rencontres collectives quand il faut appliquer des mesures de distanciation sociale et que les grands rassemblements restent interdits ? Alors qu’il se vend presque un jeu de société par seconde en France (source) et que le nombre de joueurs de jeux vidéos explose (source), pourquoi ne pas combiner le meilleur des deux supports pour proposer un jeu grandeur nature auquel tout le monde peut participer en même temps ?

C’est le challenge un peu fou relevé avec brio par Neopolis, un jeu mobile dans lequel les joueurs explorent leur ville pour acheter et vendre des bâtiments du monde réel avec leur smartphone. Une sorte de “Monopoly” grandeur nature, accessible dans toute la France et terriblement addictive, qui transforme le quotidien en vaste terrain de jeu !

(Re)découvrir le monde qui nous entoure, même à deux pas de chez soi

Pour les Français qui travaillent, comme pour ceux qui rêvent d’une escapade bienvenue à deux pas de chez eux, il y a un réel besoin de réintroduire du fun dans le quotidien, de pouvoir s’évader et s’amuser sans avoir à se “prendre la tête” avec des contraintes sanitaires anxiogènes (même si elles sont indispensables). D’où l’intérêt du jeu mobile géolocalisé qui va faire un carton cet été : Neopolis, un monopoly grandeur nature, accessible avec un smartphone.

Lucas Odion, co-fondateur, souligne : « Après plusieurs mois de tests et d’améliorations pour intégrer les suggestions des joueurs, la version finale du jeu est enfin disponible dans toute la France. » (Re)découvrir sa ville, acheter et vendre des bâtiments du monde réel, affronter ses amis… Pour la première fois, la frontière entre le réel et le virtuel s’estompe complètement puisque tous les lieux du quotidien se retrouvent soudainement au centre des règles du jeu !

Des milliers de joueurs dans toutes les villes de France

Les jeux de société enfermés à 4 ou 5 dans votre salon sont définitivement has been !
Désormais, ce sont des milliers de joueurs qui se retrouvent partout en France pour de folles parties. C’est d’ailleurs eux qui fixent librement le but du jeu : acheter les bâtiments les plus prestigieux, devenir le maire en achetant l’Hôtel de Ville ou être celui qui découvrira en premier tous les bâtiments de la ville. Des lieux incontournables jusqu’aux bâtiments méconnus, les mécaniques de géolocalisation incitent les joueurs à explorer leur ville et les alentours avec un but : devenir celui ou celle qui remportera ce “Reality Game” en relevant les nombreux défis à surmonter. Car Neopolis, c’est aussi de la stratégie puisque les joueurs devront choisir entre collaboration et compétition en utilisant des cartes bonus à collecter dans la ville.

Lucas confirme : « Il y a une forte dimension locale et donc sociale dans Neopolis : les joueurs sont en compétition avec les habitants de leur propre ville, leurs voisins, leurs collègues …. »

Les (grands) petits plus de Neopolis : Tous les bâtiments peuvent être achetés, échangés ou vendus : hôtel de ville, gare, petit restaurant de quartier… Et tous peuvent être améliorés pour générer davantage de revenus (revenus fixes et revenus liés au passage des autres joueurs à proximité). Un jeu évolutif : les joueurs peuvent forcer la mise en vente aux enchères de bâtiments à tout moment. 15 cartes à récupérer pour gagner des avantages ou aller compliquer la vie des autres joueurs. La possibilité de construire ses bâtiments : il suffit de sélectionner un bâtiment du monde réel autour de soi pour le faire apparaître dans le jeu et en devenir propriétaire. Tous les joueurs montent en niveau, et donc en capacité, grâce à l’exploration des villes et aux revenus générés.

À propos de la Dream Team à l’origine de Neopolis

Derrière Neopolis, il y a 3 amis passionnés ayant suivi des cursus universitaires différents mais complémentaires : Roland Lamidieu (Centrale Lyon), Ben Kaltenbaek (Sup de Com) et Lucas Odion (Kedge Business School).
Ensemble, ils créent quelques petites applications puis ils décident de se lancer dans un projet plus ambitieux.
Depuis 2016, ils ont en effet une idée en tête : s’attaquer aux Reality Games, des jeux “nouvelle génération” au potentiel immense. Ils ont tous 3 été marqués par le concept novateur de Pokemon GO, ils ont décidé de développer leur vision de ce nouveau type de jeu car l’avènement tant attendu de ce nouveau genre n’a pas encore eu lieu selon eux. À l’été 2018, ils décident de pousser le concept beaucoup plus loin en y adaptant tout type de jeu, à commencer par le Monopoly, le célèbre jeu de transactions immobilières. Très vite, Neopolis rencontre son public et, face au succès rencontré, le jeu est désormais disponible en Belgique. Ils confient : « Nous souhaitons transformer le monde en un plateau de jeu géant. »

Pour en savoir plus

Lien de téléchargement : https://www.neopolisgame.com/download-p

Site web : https://www.neopolisgame.com/landing-p

Facebook : https://www.facebook.com/neopolisgame/

Instagram : https://www.instagram.com/neopolisgame/?hl=fr

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/neopolisgame/?viewAsMember=true




LE PRADET : La Ville se mobilise pour un nouvel élan économique

Après avoir mis en place dès les premiers jours du confinement une série d’actions concrètes au bénéfice des commerçants pradétans, la Ville du Pradet et l’Association des Commerçants et Artisans du Pradet lancent une campagne d’affichage et de sensibilisation au soutien du commerce local : « Je soutiens mes commerces, j’achète local » !


LE PRADET SOUTIENT LE COMMERCE LOCAL

Pour Valérie RIALLAND, adjointe au maire déléguée au développement économique, « préserver nos petits commerces de proximité, c’est préserver l’ADN du Pradet. Ce sont les circuits courts et les producteurs locaux qui nous ont permis de passer cette période difficile ».

De son côté, Frédéric de BARSONY, président de l’Association des Commerçants et Artisans du Pradet, précise, « Face à l’incertitude de notre avenir, nous devons essayer de rassurer tout le monde. Nous allons devoir travailler différemment, nous réinventer. A noter que l’ACAP a égalemet assuré une distribution de gel hydroalcoolique et de masques à chaque commerce pradétan ».

Des mesures à la hauteur de l’enjeu

– Communication numérique pour soutenir les commerces pradétans,
– Edition et distribution de la plaquette  » Le Pradet se mobilise  » où figurais tous les commerces ouverts avec vente sur place ou livraison,
– Mise en place du drive des producteurs locaux,
– Exonération des loyers aux agriculteurs et commerçants qui en sont redevables envers la commune sur tout le temps du confinement, et des taxes liées à l’occupation du domaine public pour les commerçants bénéficiant de terrasses au titre de l’année 2020.




AUBAGNE : Une nouvelle agence Shiva !

Après deux mois et demi de pause, Shiva reprend ses ouvertures d’agences et annonce une nouvelle agence à Aubagne (13).


Spécialiste de ménage et du repassage à domicile, Shiva renforce son maillage dans la région Provence-Alpes-Côte-D’azur avec une nouvelle agence à Aubagne (13). L’ouverture de cette agence, porte à 22 le nombre d’agences implantées dans la région et plus de 220 dans toute la France. Une dizaine d’emplois sont à pourvoir d’ici à fin 2020, un signal positif pour l’économie locale, suite à l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises.
Diplômée d’un Master II d’une grande école de commerce, Yannicke Derrien débute sa carrière comme chargée de marketing opérationnel auprès de différentes grandes structures et poursuit avec une expérience de commerciale pour un organisme de formations.

Avec pour objectif de donner un réel sens à son parcours professionnel, elle songe sérieusement à l’entreprenariat et plus précisément dans le secteur des Services A la Personne, véritable secteur à fort potentiel et ouvre le 2 juin 2020, sa première agence Shiva à Aubagne.

“C’est la CCI de Marseille Provence, qui m’a mise en contact avec le franchisé Shiva de Gardanne, Maxime Martineau, il a pris le temps de répondre à toutes mes questions et m’a orienté vers Laurent Blanchard le franchisé Shiva de Marseille qui était à la recherche d’une chargée de clientèle pour renforcer son équipe”, commente Yannicke Derrien. En 2017, elle est nommée responsable de l’agence de Marseille 8ème et profitera de ces trois années pour se familiariser avec le marché, le métier, les démarches de la franchise et l’ADN propre à Shiva.
“Cette expérience a confirmé ma volonté de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat en franchise, dans un secteur dynamique et à fort potentiel !”, souligne Yannicke Derrien.

Habitant à Aubagne, Yannicke Derrien a donc pour projet d’ouvrir sa propre agence sur le secteur Est de Marseille, sur lequel il n’y a pas encore d’agence implantée. Encore non exploitée, cette zone représente un vrai potentiel pour Shiva et elle se lance donc dans l’ouverture de l’agence d’Aubagne pour offrir toujours plus de proximité aux clients de la région. « Je suis ravie d’avoir choisi Shiva pour mon projet d’entrepreneuriat, qui a une vraie stratégie de spécialiste du service premium sur un créneau : le ménage et le repassage. La franchise est une magnifique opportunité pour se lancer », explique Yannicke Derrien, franchisée Shiva. « Avec l’impact de la crise sanitaire sur l’emploi et les entreprises, je suis plus que jamais déterminée à ouvrir mon agence, qui va contribuer à relancer l’économie du territoire local. Pouvoir proposer aux habitants de ma région les services d’une enseigne aux belles valeurs et créer de l’emploi est un vrai aboutissement !! »

Située face à la mairie sur un axe très passant de la ville d’Aubagne, cette nouvelle agence Shiva bénéficie d’une forte visibilité et répond aux besoins des clients Aubagnais ainsi que des communes situées aux alentours telles que La Penne-sur-Huveaune, Gémenos, La Ciotat, Cassis ou encore Saint-Cyr-sur-Mer. Pour soutenir le développement de sa nouvelle agence, la franchisée a pour objectif de collaborer d’ici fin 2020 avec une dizaine d’employés de maison pour le compte d’une trentaine de clients. « Alors que la crise sanitaire du covid-19 est encore présente, l’enseigne Shiva ne cesse de se développer et le nombre d’agences ne cesse d’augmenter dans toute la France, synonyme d’une formidable croissance. Ce déploiement se traduit par la volonté de Shiva d’être toujours au plus proche de ses clients en s’adaptant aujourd’hui à leur nouveau mode de vie d’après crise et leur garantir sécurité et sérénité grâce à de nouveaux protocoles. C’est aussi faire redémarrer l’économie en favorisant la création d’emplois locaux ! », commente Catherine Malassingne, Directrice Générale Shiva.