MARSEILLE / SkyPriority : Un parcours plus fluide et prioritaire à l’Aéroport de Marseille Provence

MARSEILLE / Un parcours plus fluide et prioritaire à l’Aéroport de Marseille Provence pour les clients les plus fidèles, et une belle ponctualité pour HOP! Air France.

item-thumbnail

A Marseille, HOP! Air France affiche une excellente performance en janvier 2016, où la ponctualité à 0 minute s’élève à 69%, soit une progression de +13 points par rapport au mois de janvier 2015.
Avec la mise en place des services SkyPriority à l’Aéroport de Marseille Provence depuis le début d’année, HOP! Air France améliore significativement l’expérience de ses clients tout au long de leur parcours à l’aéroport.

• Mise en place de l’embarquement SkyPriority prioritaire et à convenance

Depuis début janvier, HOP! Air France a équipé 6 des 8 portes d’embarquement du Hall 4 de l’Aéroport de Marseille Provence, d’une nouvelle signalétique et d’un nouveau barriérage.
Le but est de pouvoir garantir aux clients SkyPriority un embarquement prioritaire pour ceux qui souhaitent embarquer en premier et également un embarquement à convenance grâce au maintien d’un coupe file tout au long de l’embarquement.

• Mise en place du coupe file SkyPriority?

Depuis le 25 janvier, HOP! Air France a mis en place un coupe file pour les clients SkyPriority.? Ce coupe file permet l’accès à une file dédiée lors du passage à la sûreté, sur les périodes de creux d’activité. Lors des périodes de forte activité, ce coupe file est valable sur l’ensemble des files du passage à la sûreté.
Les clients bénéficient de ce coupe file sur le Hall 4 comme le Hall 3 pour accéder plus rapidement au Salon s’il le souhaite ou à la porte d’embarquement de leur vol.

HOP! Air France continue de faire évoluer ses services pour répondre à une plus grande demande de flexibilité pour ses clients, notamment les voyageurs d’affaires très présents sur les liaisons de La Navette.

Pour rappel, SkyPriority est réservé, en particulier :
aux membres Flying Blue Gold et Platinum ou SkyTeam Elite Plus,
aux membres SkyTeam Elite
HOP! Air France en chiffres

• 600 vols quotidiens vers 50 escales desservies
• 96 avions de 48 à 212 sièges
• Des tarifs à partir de 49 €* TTC l’aller simple
• 13 millions de passagers transportés par an
• 130 lignes à l’été 2015
• 4 navettes au départ de Paris-Orly : Bordeaux, Marseille, Nice et Toulouse
• 2 principaux hubs en France : Lyon (27 lignes) et Paris-Orly (26 lignes)
• Plus de 8 500 salariés au service des clients, au sol comme en vol

Les clients peuvent effectuer leur réservation sur les sites internet de www.hop.comet www.airfrance.fr, appeler le centre d’appels HOP! au 0892 70 22 22** ou le centre d’appels Air France au 3654***, ou encore se rendre dans un point de vente Air France ou dans une agence de voyage.

* Tarif soumis à conditions et à disponibilités. Billet non remboursable. Voir sur le site www.hop.com
** Service 0,35 € / min + prix d’un appel. Horaires d’ouverture : 7j/7, 365j/an de 06h30 à 21h00 du lundi au vendredi, de 09h30 à 18h00 le samedi et de 09h30 à 20h00 le dimanche
*** Service 0,35 € / min + prix d’un appel. 7j/7, 365j/an, de 06h30 à 22h00




NICE / Présentation du dispositif de sécurisation Carnaval de Nice – samedi 13 février 2016

NICE / Présentation du dispositif de sécurisation du Carnaval de Nice, samedi 13 février 2016, par Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes et Philippe Pradal, Premier adjoint au Maire de Nice, délégué à la sécurité.

item-thumbnail

Avant l’ouverture de l’édition 2016 du Carnaval de Nice, le dispositif de sécurisation de cette manifestation sera présenté à Adolphe Colrat, Préfet des AlpesMaritimes et Philippe Pradal, Premier adjoint au Maire de Nice, délégué à la sécurité.

Visite du dispositif de sécurisation du Carnaval de Nice

Samedi 13 février 2016

20h00-20h30 Présentation du dispositif en présence de toutes les forces
mobilisées
Place Masséna – Miroir d’eau

SOURCE /

PREFECTURE DES ALPES-MARITIMES /




PARIS / Nicolas SARKOZY accueille avec satisfaction l’adoption du projet de loi de révision constitutionnelle

PARIS / Nicolas SARKOZY accueille avec satisfaction l’adoption cette après-midi du projet de loi de révision constitutionnelle permettant la déchéance de nationalité des terroristes, avec le concours d’une majorité de députés les Républicains dans la continuité de notre position exprimée lors du bureau politique du 6 janvier.

L’examen du projet de texte au Sénat permettra d’améliorer sa rédaction.

Les hésitations et les tergiversations de la majorité socialiste et du gouvernement avaient suscité dans le débat public une grande confusion. La sécurité des Français exige de la clarté et le refus de tout calcul politicien.

Les Français attendent de chacun des responsables politiques un esprit de responsabilité. Cela vaut pour la déchéance de nationalité comme sur tant d’autres sujets majeurs pour notre pays.

Les Français qui trahissent la France ne méritent pas d’être Français. Ils doivent être exclus de la communauté nationale. C’est pourquoi nous soutenons la déchéance de la nationalité française des individus condamnés pour des crimes ou des délits qui portent gravement atteinte à la vie de la Nation.

Face à la gravité de la menace terroriste, les Français peuvent compter sur notre détermination et notre total engagement à agir en ce sens.

Nicolas Sarkozy
Président des Républicains




PARIS / Renforcement de la coordination entre les acteurs de la sécurité dans les transports en commun

PARIS / A l’issue du conseil national de sécurité dans les transports en commun (CNSTC) qui s’est réuni aujourd’hui Place Beauvau, M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, M. Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Mme Pascale BOISTARD, Secrétaire d’Etat chargé des Droits des Femmes, et Mme Valérie PÉCRESSE, Présidente du conseil régional d’Ile-de-France, ont annoncé la création d’un groupe de travail visant à renforcer la sécurité dans les transports en commun en Ile-de-France.

item-thumbnail

Se réunissant sous l’autorité du Ministre de l’Intérieur et piloté par le Préfet de Police, ce groupe de travail rassemblera les grands opérateurs de transports (RATP, SNCF, OPTILE, TRANSDEV, KEOLIS notamment), avec le conseil régional d’Ilede-France,
dont la Présidente préside le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF). Il permettra d’explorer les axes de renforcement de la coordination entre les différents acteurs de la sécurité dans les transports en commun et de faire des propositions concrètes. Il devra rendre ses conclusions au printemps, afin qu’elles soient discutées lors de la prochaine réunion du CNSTC.
Le Ministre de l’Intérieur a également annoncé que les outils statistiques du ministère concerna nt la délinquance (SSMI, NDRP) seront mis à disposition du conseil régional.
Un bilan d’étape des actions menées par le CNSTC depuis deux ans a été présenté.
M. Gilles SAVARY, Député de la Gironde, rapporteur de la proposition de loi relative à la prévention et à la lutte contre les atteintes graves à la sécurité publique, contre le terrorisme et contre la fraude dans les transports publics de voyageurs a salué le fait que la réunion de la commission mixte paritaire, qui s’est tenue aujourd’hui même, avait permis d’aboutir à un accord entre l’Assemblée Nationale et le Sénat. Il a rappelé les mesures essentielles du texte pour lutter plus efficacement contre le risque terroriste, contre les atteintes graves à la sécurité publique et contre la fraude dans les transports en commun.
Cette proposition de loi, issue des travaux du CNSTC, précise notamment le cadre dans lequel, au même titre que les agents de sécurité privée, les agents des services internes de sécurité de la SNCF et de la RATP (SUGE et GPSR) seront désormais autorisés, avec le consentement des passagers, à procéder à l’inspection visuelle des bagages, le cas échéant à leur fouille et, lorsque les circonstances le commandent, à des palpations de sécurité.
Afin de mieux lutter contre la fraude, la proposition de loi instaure également un « droit de communication » entre les exploitants des transports publics et les administrations publiques (finances et organismes sociaux. Il permettra de fiabiliser les adresses des contrevenants une fois ceux-ci verbalisés afin d’obtenir un meilleur recouvrement des amendes.
L’abaissement de 10 à 5 contraventions pour défaut de titre de transport pour constituer le délit de « fraude d’habitude » constitue également une mesure de lutte contre la fraude. Enfin la proposition de loi permettra désormais aux agents de police municipale de pouvoir constater les infractions au code des transports. Les lectures de conclusions de CMP auront lieu le 2 mars au Sénat et le 9 mars à l’Assemblée nationale. L’adoption définitive du texte aura donc lieu le 9 mars.
Le CNSTC a également évoqué la mise en œuvre du plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun. Le Gouvernement inscrira dans le cadre réglementaire la formation à la prévention et à la lutte contre les violences à caractère sexiste des personnels de sécurité des sociétés de transports.
Le Gouvernement et le conseil régional d’Ile-de-France réaffirment leur engagement commun pour faire encore progresser la sécurité dans les transports en commun, enjeu majeur pour l’ensemble des Franciliens.

SOURCE /

Ministère de l’Intérieur
Secrétariat d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche
Secrétariat d’Etat chargé des Droits des Femmes
Conseil régional d’Ile-de-France




DIJON / Alertes à la bombe dans des lycées : le suspect arrêté en Côte-d’Or mis en examen

DIJON / Le suspect de 18 ans arrêté en Côte-d’Or a été mis en examen.

item-thumbnail

Il est soupçonné d’avoir rendu anonyme des appels téléphoniques menaçants vers plusieurs établissements scolaires. Un jeune Dijonnais a été mis en examen, mercredi 10 février, pour avoir refusé de décrypter son serveur, indique la justice. Cet homme de 18 ans avait été interpellé, lundi, près de Dijon (Côte-d’Or), dans le cadre de l’enquête sur de fausses alertes à la bombe dans plusieurs lycées parisiens. Du matériel informatique avait été saisi lors de son arrestation, rendue possible grâce à l’identification de l’adresse IP de sa connexion internet.




PARIS / Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, en Moselle – vendredi 12 février 2016

PARIS / Déplacement de M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, en Moselle.

item-thumbnail

Vendredi 12 février 2016

Programme prévisionnel

10H25 : Arrivée à la caserne Serret de Châtel-Saint-Germain (DZCRS)
10H30 : Présentation des missions du Service Zonal de Recherche et d’Appui (SZRA)

10H50 : Réunion de travail – Hors presse
12H00 : Discours de Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, à l’occasion de l’inauguration du SZRA
13H15 : Inauguration de la Maison de l’Etat de Château-Salins
14H10 : Discours de Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur

SOURCE /

MINISTERE DE L’INTERIEUR /




PARIS / Contre une nouvelle tournée de la haine !

PARIS / Le CRIF déplore une fois de plus que des salles de spectacle en France continuent d’accueillir Dieudonné en 2016 alors qu’il a fait l’objet de douze condamnations pour incitation à la haine et a été condamné récemment à une peine de deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Liège (Belgique).

Le CRIF est choqué qu’un multirécidiviste de la haine antisémite puisse encore être considéré comme un « artiste » et ait accès à des salles qui font l’objet de délégations ou de concessions de service public.
Roger Cukierman réitère sa demande à la Ministre de la Culture d’intervenir rapidement pour que de telles dérives ne puissent pas se produire impunément.
La même demande s’adresse aux exploitants des salles, dont notamment le Groupe Fimalac, maison-mère la société VEGA, qui assure 50 % des dates de cette tournée.

SOURCE /

Conseil Représentatif des Institutions Juives de France
39 rue Broca
75005 Paris




PARIS / Bernard CAZENEUVE à SARCELLES – 11 février 2016

PARIS / Déplacement de M. Bernard CAZENEUVE à Sarcelles.

item-thumbnail

Jeudi 11 février 2016

Programme prévisionnel

12h00 Inauguration de la fresque principale de l’initiative « #CoexistSarcelles »

Gymnase Kergomard, avenue Auguste Perret à Sarcelles

12h30 Présentation des fresques de « #CoexistSarcelles » en présence de l’artiste Combo

Ecole maternelle Pauline Kergomard

12h45 Intervention de M. le Ministre

Ecole maternelle Pauline Kergomard

SOURCE /

MINISTERE DE L’INTERIEUR /




PARIS / Etude Terra Nova – Jobijoba : Le marché du travail dans les grandes aires urbaines en 2015

PARIS / Nous publions une étude publiée par le think tank TERRA NOVA et JOBIJOBA, leader de la recherche d’emploi sur internet, portant sur le marché du travail dans les grandes aires urbaines en 2015.

item-thumbnail
Réalisée à partir de l’analyse de 6 millions d’offres d’emploi diffusées en 2015, l’étude a permis de localiser précisément les offres dans les 15 plus grandes aires urbaines françaises et d’évaluer leur adéquation géographique avec les recherches de plus d’un million de candidats. Fondée sur une méthodologie originale, elle met en exergue la très forte concentration de l’emploi dans les ville-centre alors même que la population tend à s’en éloigner. La combinaison de ces deux tendances aboutit à un éloignement des zones de résidence et des zones de travail au sein des aires urbaines débouchant sur des enjeux de mobilité et de transport importants à la fois pour la qualité de vie des habitants et pour le développement économique des aires urbaines

Cette étude est le fruit d’une collaboration inédite entre un think tank, Terra Nova, et une entreprise du numérique spécialisée dans la recherche d’emplois en ligne, Jobijoba.

Grâce à la technologie développée par cette entreprise et à ses 400 sites partenaires, le présent travail a pu s’appuyer sur des échantillons d’une taille considérable : six millions d’offres d’emploi collectées au cours de l’année 2015 dans les 15 plus grandes aires urbaines françaises, et plus d’un million de recherches d’emploi. Ce matériau exceptionnel a permis d’observer de près la géographie du marché du travail dans ces aires où vivent près de 25 millions de Français. Il en résulte un tableau saisissant de la concentration de l’activité dans le coeur des métropoles. Les ville-centre de ces grandes aires urbaines, qui abritent environ un quart de la population de ces ensembles, drainent à elles seules entre 50% et 60% des offres d’emploi en ligne observées en 2015.

Et ce alors même que ce sont les couronnes périurbaines qui attirent le plus la population aujourd’hui. Cette domination des ville-centre est également qualitative : plus on s’approche du coeur des métropoles, plus les emplois proposés sont stables et mieux rémunérés. Ces différences résultent en partie des disparités dans la spécialisation des différents territoires de l’aire urbaine.

Les secteurs les plus représentés dans les offres en villecentre reflètent la plus forte présence des activités tertiaires avancées, des activités liées à l’économie de la connaissance et de l’information, et des activités liées aux fonctions siège et support des entreprises. Inversement, des secteurs comme l’industrie sont plus représentés dans le reste de l’aire urbaine, ainsi que des secteurs liés à l’économie résidentielle comme les services à la personne. Les recherches en ligne dans les grandes aires urbaines ont également été observées. Leur concentration dans les ville-centre est nette, mais moindre que celle des offres. Cet écart suggère qu’une partie non négligeable des recherches se tourne vers des zones moins denses où les offres sont aussi moins nombreuses. Terra Nova – Note – 2/71 www.tnova.fr Ces données ont permis de faire ressortir, dans certains cas, des écarts importants entre la dispersion géographique des offres et celle des recherches. Elles ont également permis de cartographier précisément la concentration des offres et celle des recherches dans chaque aire urbaine, faisant ressortir des zones de recouvrement et de désajustement.

Deux situations typiques se dégagent : a) Des aires urbaines pour lesquelles on observe une bonne adéquation entre la sectorisation des recherches des candidats et les zones d’offres d’emploi les plus denses (Grenoble, Rouen, Toulon, Nantes…). Toutefois, dans ces zones, il reste de nombreux espaces où l’offre est dense et les recherches plus faibles, suggérant qu’une part des candidats doivent finalement élargir le périmètre de leur recherche et aller plus loin qu’ils ne le souhaitaient de prime abord. b) Des aires urbaines où les zones de concentration des recherches et celles de concentration des offres se croisent dans la ville-centre, mais sont assez largement désajustées dans le reste de l’aire urbaine (Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse…).

Ces aires présentent ainsi de larges espaces où les recherches se concentrent dans des zones de faible densité d’offre, et d’autres espaces où les offres se concentrent dans des zones de faible densité des recherches. C’est dans ces agglomérations que les offres d’emploi et les attentes des candidats se recouvrent le plus imparfaitement. Contrairement à une idée répandue, l’hyperconcentration des offres d’emplois dans les villes-centre n’est pas nécessairement un drame. Elle peut même s’avérer une bonne nouvelle pour rationnaliser les réseaux de transport. A condition toutefois que l’on veille à la situation des habitants les plus modestes des grandes couronnes de l’aire urbaine, à l’empreinte environnementale d’une telle géographie et à la complémentarité entre zones productives et zones résidentielles.

 




MENTON / 83e édition de la Fête du Citron® du 13 février au 2 mars 2016

MENTON / Après trois années consacrées à Jules Verne, du Tour du monde en 80 jours aux Tribulations d’un citron en Chine en passant par 20 000 lieues sous les mers, la fête referme le livre du fantastique.

Fête du Citron 1

Mais pas de l’extraordinaire puisque le choix du thème 2016 s’est porté sur Cinecittà. Soit le rêve et la nostalgie du cinéma italien des années 50 et 60, cette  » belle époque  » qui, grâce au talent génial des Visconti, Fellini et autre Sergio Leone, a marqué plusieurs générations de cinéphiles. Et continue de fasciner aujourd’hui.
A l’image de Visconti qui, de Bellissima au Guépard ou des Nuits blanches à Rocco et ses frères, a fait évoluer son art et sa vision parfois intransigeante du monde, le cinéma italien a su produire à cette époque des films cultes, oniriques et fantaisistes, rêveurs et révolutionnaires. Un cinéma de spectacle succédant au cinéma de rue qui lui-même, au sortir de la Seconde guerre mondiale, avait clos le lourd passé des studios romains pour les transformer peu à peu en un  » Hollywood européen « .

Sur la strada de la dolce vita*

Fête du Citron 2

Cinecittà à Menton est donc à la fois un thème léger et le symbole d’une époque qui avait le sens du rocambolesque, mais aussi et surtout du réalisme. De l’art d’apprécier les choses de la vie sous toutes leurs couleurs. Du 13 février au 2 mars 2016, préparez-vous donc à un nouveau voyage inoubliable entre les monuments, motifs et représentations du cinéma italien faits d’oranges et de citrons !
Ce  » voyage en Italie  » commencera la veille de la Saint-Valentin dans les Jardins Biovès et il se poursuivra pendant toute la fête, offrant une promenade variée entre les chefs-d’oeuvre du cinéma transalpin. Les motifs d’agrumes qui les représenteront s’inspireront de films dramatiques tels qu’Amarcord, de comédies, de péplums comme Cléopâtre ou bien encore de western-spaghettis.
La nuit venue, ces mêmes lieux pourront se draper de couleurs féériques grâce aux Jardins de lumières (16, 19, 23 et 26 février à 20h30). Ils plongeront les visiteurs-spectateurs dans l’ambiance intime et feutrée des cinémas de quartier. Sous les éclairages et le jeu des acteurs, les décors d’agrumes prendront vie et s’illumineront, caressés par les bandes originales d’Ennio Morricone ou de Nino Rota. Une promenade fantastique au clair de lune. Mais que serait la Fête du Citron® sans ses corsos des fruits d’or ? Un rendez-vous incontournable, grâce auquel l’évènement est devenu l’un des plus importants de la Côte d’Azur ! Les spectateurs se presseront aux entrées pour assister au spectacle des fanfares, saltimbanques et semeurs d’ambiance, qui virevolteront entre les chars d’agrumes. Hommage aux clowns ou à La Strada de Fellini, les parades seront encore une parenthèse délicieuse. Elles se déclineront en deux corsos nocturnes les jeudis 18 et 25 février à 20h30, suivis d’un feu d’artifice. Le décor est planté, il ne vous reste qu’à réserver vos places. Alors Ciao et rendez-vous en février !

Les temps forts de la fête

Fête du Citron 3

Du 13 février au 2 mars : Visite des Jardins Biovès – exposition des motifs d’agrumes
Dimanche 14 février, à 14h30 : Corso aux fruits d’or
Mardi 16 février, à 20h30 : Les Jardins de Lumières
Jeudi 18 février, à 20h30 : Corso nocturne (suivi d’un feu d’artifice)
Vendredi 19 février, à 20h30 : Les Jardins de Lumières
Dimanche 21 février, à 14h30 : Corso aux fruits d’or
Mardi 23 février, à 20h30 : Les Jardins de Lumières
Jeudi 25 février, à 20h30 : Corso nocturne (suivi d’un feu d’artifice)
Vendredi 26 février, à 20h30 : Les Jardins de Lumières
Dimanche 28 février, à 14h30 : Corso aux fruits d’or

L’évènement en chiffres

Fête du Citron 4

240 000. C’est le nombre de personnes qui chaque année participent aux festivités autour du citron.
Corsi et exposition d’agrumes dans les jardins Biovès confondus !
Jusqu’à 145 tonnes d’agrumes (approvisionnement oranges et citrons) en provenance d’Espagne
500 000 élastiques consacrées au fruitage
120 de litres de peinture utilisés
15 tonnes de ferraille nécessaires pour créer motifs et chars
Des centaines de mètres de grillage utilisés pour recouvrir les structures d’acier

* Sur la route de la  » Dolce vita  » (douce vie)

Billetterie / 04 92 41 76 93
www.feteducitron.com

S P E C T A C L E S PENDANT LA FETE DU CITRON® 2016

THEATRE FRANCIS PALMERO (Palais de l’Europe)
Edith PIAF, LES 100 ANS par Stéphanie Portelli
Samedi 14 Février (à 20h30)
Prix:
1°) série : 30 €
2°) série : 25 €
3°) série : 20 €

CINEMA ITALIEN (gratuit)
(Films en version originale sous-titrée)
Lundi 15 février (à 15h) La Dolce Vita
Mardi 16 février (à 15h) Les opportunistes
Vendredi 19 février (à 15h) Dommage que tu sois une canaille
Lundi 22 Février (à 15h) Bella gente, les gens bien
Mardi 23 Février (à 15h) Le Guépard
Vendredi 26 Février (à 15h) La Grande Bellezza

CONCERT D’UMBERTO TOZZI
Samedi 20 Février (à 21H) Prix:
1°) série : 58 €
2°) série : 48 €
3°) série : 38 €
CONCERT DE LA GARDE (gratuit)
Samedi 27 Février (à 15h)
CASINO DE MENTON
SOIREE ANNEE 80 par le Kiwanis de Menton
Vendredi 26 Février (à 21h30) Entrée Gratuite

Renseignements et réservations
Office de Tourisme de Menton – Palais de l’Europe – 8 avenue Boyer .06500 Menton – France
+33 (0)4 92 41 76 76
Billetterie en ligne :
www.feteducitron.com