PARIS : Nouveau dispositif de vidéo-surveillance avenue Montaigne et rue François 1er

PARIS : Un nouveau succès pour le Comité Montaigne !

POLICE 1

Le 16 juin 2017, à la demande de son Président Monsieur Jean-Claude Cathalan, Monsieur Fernand Tran-Giac, chargé des grands projets de vidéo-surveillance à la Préfecture de Police de Paris, présentait aux membres du Comité l’achèvement d’un long combat : le nouveau plan de protection de l’avenue Montaigne et de la rue François 1er. Artère unique au monde par sa concentration homogène de Maisons de luxe, l’avenue Montaigne, et ses alentours, attisent les convoitises. Depuis plusieurs années, le Comité Montaigne s’est donné pour mission de renforcer la sécurité de ses rues afin d’assurer aux touristes et promeneurs une expérience en toute confiance.

Le dispositif exceptionnel mis en place grâce à une collaboration entre le Comité Montaigne, le Commissariat du 8ème et la Préfecture de Police.

LE COMITÉ MONTAIGNE PRÉSENTE LE NOUVEAU DISPOSITIF DE VIDÉOSURVEILLANCE DE L’AVENUE MONTAIGNE ET LA RUE FRANÇOIS 1ER

Un nouveau succès pour le Comité Montaigne ! Le 16 juin 2017, à la demande de son Président Monsieur Jean-Claude Cathalan, Monsieur Fernand Tran-Giac, chargé des grands projets de vidéo-surveillance à la Préfecture de Police de Paris, présentait aux membres du Comité l’achèvement d’un long combat : le nouveau plan de protection de l’avenue Montaigne et de la rue François 1er.
Artère unique au monde par sa concentration homogène de Maisons de luxe, l’avenue Montaigne, et ses alentours, attisent les convoitises. Depuis plusieurs années, le Comité Montaigne s’est donné pour mission de renforcer la sécurité de ses rues afin d’assurer aux touristes et promeneurs une expérience en toute confiance.
Les installations d’origine comportaient 3 caméras en hauteur au niveau du rond-point des Champs-Élysées et de l’Alma qui ne permettaient pas de visibilité des trottoirs de l’avenue Montaigne.
Depuis cette année, le Comité Montaigne a obtenu la pose de 3 ensembles de caméras au croisement de la rue François 1er, devant les Maisons Dior et Nina Ricci, et au croisement de l’avenue Montaigne avec la rue Boccador afin de couvrir en enfilade les trottoirs de l’avenue Montaigne. Le dispositif sera complété par l’installation de nouvelles caméras positionnées de part et d’autre de l’avenue Montaigne.
Les missions de ces caméras de vidéo-surveillance sont multiples. Notamment en surveillant les trottoirs, elles permettent de gérer l’ordre public, de faciliter l’intervention des pompiers mais surtout de lutter contre la délinquance et le terrorisme, atout indispensable dans le contexte actuel et but essentiel poursuivi par le Comité soucieux d’assurer la sécurité d’un tourisme si important pour l’économie de notre pays.
Ce dispositif exceptionnel est le fruit d’une étroite collaboration entre le Comité Montaigne, le Commissariat du 8ème et surtout la Préfecture de Police dont le Président Jean-Claude Cathalan a souligné la qualité de l’écoute. Il représente un investissement majeur qui assurera début 2018 une couverture vidéo totale de l’avenue Montaigne.
L’équipement de la rue François 1er devrait être complété courant 2018.
Chanel, Dior, Louis Vuitton, Dolce & Gabbana, Céline, Fendi, Versace… Désormais, les amoureux de shopping parisiens et du monde entier pourront admirer en toute quiétude les créations des plus grandes Maisons et profiter sereinement du calme et du prestige de l’avenue Montaigne et de ses alentours

À PROPOS DU COMITÉ MONTAIGNE

Association des Maisons de l’avenue Montaigne, de la rue François 1er, de la rue de Marignan et de l’avenue George V, le Comité Montaigne a pour vocation de mettre en lumière ce célèbre quartier de Paris en s’attachant à le faire rayonner dans le monde entier au travers des manifestations de prestige.
Créé en 1971, il regroupe les plus prestigieuses Maisons de luxe aux côtés de l’hôtellerie la plus raffinée.
SUIVEZ-NOUS
www.comitemontaigne.fr
Sur Facebook et Instagram @ComiteMontaigne
#ComiteMontaigne




PARIS : Succès pour la première émission de «Green bonds» de la RATP

PARIS : La RATP vient de lancer sa première émission de « Green Bonds » pour soutenir sa politique RSE et démontrer sa volonté de relever le défi du changement climatique.

logopresseagence-001-02

Cette opération, d’un montant de 500 millions d’euros, prévoit de financer la partie RATP de trois grands projets :

– le renouvellement du parc de matériel roulant du RER A, la ligne ferroviaire urbaine la plus fréquentée d’Europe avec plus d’1,2 millions de voyageurs par jour ;
– l’automatisation de la ligne 4 du métro, 2ème ligne la plus fréquentée du métro parisien ;
– l’achat de locotracteurs bimodes électriques pour la maintenance des infrastructures RER.

Ces projets ont l’ambition d’atteindre des objectifs à fort impact environnemental et mettent en valeur les priorités de la RATP en matière de RSE, à savoir : être un acteur majeur de la mobilité durable et de la ville durable, réduire son empreinte environnementale, affirmer sa responsabilité sociale et sociétale.
La RATP, en collaboration avec Crédit Agricole CIB, HSBC et Natixis, a organisé une série de rencontres investisseurs à travers l’Europe afin de cibler les acteurs « greens » ainsi que ceux traditionnellement actifs sur les obligations RATP. Suite à des retours très positifs de la part des investisseurs, particulièrement intéressés par la partie longue de la courbe des taux, une nouvelle émission de 500M€ à 10 ans a été annoncée au marché dans l’après-midi du 21 juin.
Le livre d’ordres a finalement atteint 1.6 milliards d’euros ce 22 juin, avec une variété et une qualité d’investisseurs, notamment à l’international, soulignant la forte notoriété de la RATP sur les marchés de capitaux et confirmant le succès de l’opération.
Les « Green bonds » sont des obligations, au sens classique du terme, dont les fonds levés sont exclusivement fléchés vers des projets et activités à bénéfice environnemental.

w w w. r a t p . f r – w w w. t w i t t e r . c om/Gr o u p e R AT P




PARIS : Heidrick & Struggles dévoile une liste de 25 entreprises qualifiées de « super-accélératrices »

PARIS : Heidrick & Struggles dévoile, pour la 2e année consécutive, une liste de 25 entreprises qualifiées de  » super-accélératrices « .

logopresseagence-001-02

o Parmi celles-ci, Apple, Visa, Starbucks, Tata Consultancy… soit 16 entreprises américaines et 9 asiatiques, dont 5 chinoises. 11 nouvelles entreprises font leur apparition dans cette sélection. A noter : aucune entreprise européenne ne figure au palmarès.

o Pour figurer dans cette liste, les entreprises concernées doivent compter parmi les 500 entreprises mondiales à plus forte capitalisation boursière et remplir des critères très sélectifs de performance, de marges et de croissance.

Heidrick & Struggles (Nasdacq : HSII), leader mondial du conseil en recherche de dirigeants et en leadership, a mis au point en 2016 une méthodologie pour déterminer les entreprises qualifiées de  » super accélératrices « 1, qui ont une capacité à s’adapter et à évoluer plus vite que leurs concurrents.

Pour pouvoir être considérée comme  » super accélératrice « , une entreprise figurant parmi les 500 entreprises mondiales à plus forte capitalisation boursière doit répondre aux critères suivants :

– Figurer parmi les 20% d’entreprises connaissant la plus forte croissance de chiffre d’affaires sur les 3 dernières années ainsi que sur les 7 dernières années.
– Avoir une part de croissance externe comptant pour moins de 20% de sa croissance totale.
– Avoir un poids de l’Etat dans son chiffre d’affaires inférieur à 20%.
– Ne pas avoir subi une baisse de ses marges de plus de 20% dans le cadre d’une croissance avec économies d’échelles.

 » Dans un environnement incertain, disruptif et en pleine mutation tel que nous le connaissons, les entreprises doivent impérativement accélérer pour conserver une longueur d’avance sur leurs concurrents. Pour cela, elles doivent appréhender les changements impactant leur secteur et y réagir avant les autres, en exploitant de nouveaux leviers de croissance, mais également en optimisant leurs avantages compétitifs actuels…  » commente Colin Price, Managing Partner de la practice Leadership Consulting d’Heidrick & Struggles, co-auteur du livre  » Accelerating peformance « , dressant la première liste de 23 entreprises  » super accélératrices « .

La liste des 25 entreprises  » Super accélératrices  » de 2017 comprend 11 nouvelles venues qui viennent s’ajouter à 14 entreprises déjà présentes dans la liste de l’an dernier, ce qui met en avant le réel défi des directions générales pour maintenir leur haut niveau de performance. Les Etats-Unis dominent toujours ce classement, avec 16 entreprises au palmarès, l’Asie complète le tableau, avec 9 super-accélérateurs, dont 5 pour la Chine. L’Europe n’est pas représentée cette année.

 » Il n’y a aucune entreprise européenne parmi les entreprises super accélératrices. Cela tient principalement aux exigences de croissance organique dans la durée, à l’absence de soutiens des Etats et au fait de devoir générer en permanence des marges positives. Le classement est extrêmement exigeant et seulement 25 entreprises au monde y figurent. Mais c’est à ce prix que de telles entreprises développent un avantage concurrentiel certain. Ces 25 entreprises font excellemment 4 choses mieux que les autres : elles mobilisent leurs équipes, elles exécutent les stratégies rapidement, elles se transforment en permanence, et elles font tout cela avec agilité « , ajoute Hervé Borensztejn, Managing Partner Europe, Moyen-Orient et Afrique d’Heidrick & Struggles pour la practice Leadership Consulting.

Il est par ailleurs à noter que ces entreprises proviennent de secteurs très variés et ne relèvent pas toutes des domaines des nouvelles technologies.

Liste détaillée des 25 entreprises  » super accélératrices  » en 2017 (classées selon le chiffre d’affaires 2016 – les entreprises dont le nom est accompagné d’un astérisque sont celles figurant déjà dans la liste de 2016) :

1. Apple* États-Unis Technologie
2. Alphabet * États-Unis Technologie
3. Alibaba Group Holdings Chine Biens de consommation
4. Tencent Holdings* Chine Technologie
5. Visa Inc* États-Unis Services financiers
6. Comcast Corporation* États-Unis Communication
7. Taiwan Semiconductor Manufacturing Company* Taiwan Technologie
8. United Health Group États-Unis Santé/sciences de la vie
9. Ping An Insurance (Group) Company of China* Chine Services financiers
10. Celgene Corporation États-Unis Santé/sciences de la vie
11. The Priceline Group Inc.* États-Unis Biens de consommation
12. Starbucks Corporation* États-Unis Biens de consommation
13. CVS Health Corporation États-Unis Santé/sciences de la vie
14. Tata Consultancy Services Limited* Inde Services professionnels
15. Biogen Inc* États-Unis Santé/sciences de la vie
16. HDFC Bank Limited* Inde Services financiers
17. The Charles Schwab Corporation États-Unis Services financiers
18. Keyence Corporation Japon Technologie
19. Sun Hung Kai Properties Limited Hong Kong, Chine Immobilier
20. VMware, Inc. États-Unis Technologie
21. NetEase, Inc. Chine Technologie
22. Cognizant Technology Solutions Corporation* États-Unis Technologie
23. McKesson Corporation États-Unis Santé/sciences de la vie
24. Monster Beverage Corporation États-Unis Biens de consommation
25. Cerner Corporation* États-Unis Technologie

A propos de Heidrick & Struggles

Pionnier de la profession, Heidrick & Struggles (Nasdaq: HSII), créé en 1953 aux Etats-Unis et implanté en France depuis 1975, est l’un des leaders mondiaux du conseil en leadership et en recherche de dirigeants et administrateurs auprès des grandes entreprises internationales, des fonds d’investissements et de leurs participations. www.heidrick.com




PARIS : SamBoat, leader de la location de bateaux entre particuliers, enregistre une croissance de + 210 %

PARIS : Suite à cette semaine de canicule, SamBoat, leader de la location de bateaux entre particuliers, enregistre une croissance de + 210 % dans ses réservations et de +210% de son chiffre d’affaires.

SAINT TROPEZ 40

La demande de location de bateaux explose en ce moment en Nouvelle Aquitaine, en région PACA et en Bretagne.

Par rapport à la même période l’année dernière, SamBoat a multiplié par 7 le nombre de locations !




PARIS : Jacques MEZARD au ministère de la Cohésion des territoires : « Le SNAL prône une dynamique nouvelle »

PARIS : Nomination de Jacques Mézard au ministère de la Cohésion des territoires : « Le SNAL prône une dynamique nouvelle pour préserver l’âme de chaque territoire ».

VIGNES 1

À l’occasion du remaniement ministériel opéré par le gouvernement, Richard Ferrand est remplacé par Jacques Mézard à la tête du ministère de la Cohésion des territoires. Richard Ferrand s’apprêtait à infléchir la politique du logement pour l’orienter sur l’ensemble du territoire et non la dédier aux seules métropoles. Aujourd’hui, à l’aube de son 23e congrès, le SNAL, acteur référence de l’aménagement du territoire, s’en remet à Jacques Mézard pour engager les politiques publiques en matière d’urbanisme et d’aménagement dans cette voie.

Nomination de Jacques Mézard au ministère de la Cohésion des territoires : « Le SNAL prône une dynamique nouvelle pour préserver l’âme de chaque territoire »

À l’occasion du remaniement ministériel opéré par le gouvernement, Richard Ferrand est remplacé par Jacques Mézard à la tête du ministère de la Cohésion des territoires. Richard Ferrand s’apprêtait à infléchir la politique du logement pour l’orienter sur l’ensemble du territoire et non la dédier aux seules métropoles. Aujourd’hui, nous nous en remettons à Jacques Mézard pour engager les politiques publiques en matière d’urbanisme et d’aménagement dans cette voie.

« La nomination de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, est une bonne nouvelle pour notre profession », déclare Pascale Poirot, présidente du SNAL, organisation professionnelle consacrée à la représentation exclusive des aménageurs qui, tout au long des campagnes présidentielles et législatives, a défendu un plan de réformes au bénéfice de tous les territoires. Nous espérons pouvoir compter sur l’expérience d’un élu local, d’un président de communauté d’agglomération et d’un sénateur pour appréhender le territoire dans toute sa diversité et développer une vision large et pragmatique en faveur d’une politique du logement garante de la cohésion entre les bassins métropolitains, périurbains et ruraux.
Et d’ajouter :
« Nous le savons bien : le consensus émergent en faveur de la nécessité de doper la construction en secteur aménagé ne pourra se traduire concrètement sans l’appui d’un ministère rompu aux rouages – trop complexes – de chaque échelle géographique. Il faut une dynamique nouvelle préservant l’âme de chaque territoire. »

À l’heure où le SNAL s’apprête à ouvrir les portes de son 23e congrès aux aménageurs et aux élus locaux le 20 septembre prochain à Paris, je suis convaincue que l’ensemble des acteurs de l’aménagement investis au service des collectivités aura à coeur de valoriser son expertise et son savoir-faire devant notre nouveau ministre à cette occasion conclut Pascale Poirot, pour d’ores et déjà prendre date.

Pascale Poirot
Présidente du SNAL

Le SNAL, seule organisation professionnelle dédiée exclusivement à l’aménagement, regroupe 300 entreprises, majoritairement privées, réparties au sein de 14 chambres régionales. Il accompagne la profession à satisfaire une mission d’intérêt général par l’exercice d’un devoir de conseil à l’égard des élus pour participer de manière opérationnelle à l’aménagement du territoire.




ROMANS SUR ISERE : Antoine GRENIER, Directeur Général – Finance et Assurance de SFAM

ROMANS SUR ISERE : SFAM annonce la nomination d’Antoine Grenier en tant que Directeur Général – Finance et Assurance.

logopresseagence-001-02

SFAM leader français du courtage en assurances affinitaires continue de muscler sa gouvernance pour accompagner son développement exceptionnel et porter son déploiement à l’international. Le groupe annonce l’arrivée d’Antoine Grenier, expert du secteur de l’assurance au poste de Directeur Général – Finance et Assurance.
Ancien associé du cabinet de Conseil PwC, Antoine Grenier est familier du groupe SFAM qu’il avait conseillé lors de l’ouverture de son capital à Edmond de Rothschild Investment Partners début 2016 et plus récemment sur une levée de dette bancaire. Il intègre aujourd’hui les équipes de Romans-sur-Isère avec une feuille de route ambitieuse. En plus de renforcer le pôle financier et veiller à délivrer des informations financières d’excellence, Antoine Grenier conseillera et accompagnera SFAM dans sa stratégie de développement. Celle-ci repose sur une politique ambitieuse de croissance organique et externe. Tant sur les métiers historiques que sur les métiers périphériques ou complémentaires en vue de diversifier le modèle économique du groupe. Il arrive également pour consolider et accentuer l’expansion internationale du groupe déjà présent en Belgique, en Suisse et bientôt en Espagne. Enfin, Il aura aussi pour mission l’implantation du groupe à Paris en vue d’asseoir sa visibilité au niveau national et international.

Antoine Grenier

Antoine Grenier indique  » SFAM est aujourd’hui une des sociétés les plus performantes et enthousiasmantes du secteur de l’assurance. Esprit d’innovation, agilité, stratégie de développement décrivent aussi bien le groupe que son fondateur et dirigeant, Sadri Fegaier, un entrepreneur visionnaire qui n’a pas peur de briser les codes. Travailler avec lui, aux côtés de ses équipes est extrêmement stimulant. Le groupe arrive d’ailleurs en tête du classement Happy At Work 2017 des entreprises où il fait bon travailler en France… Nous ne sommes qu’au début de la  » Success Story « , les possibilités de développement sont très larges. Je suis vraiment ravi de rejoindre l’aventure. « 

Un expert du monde de l’Assurance

Antoine Grenier, 47 ans, est diplômé de l’Université Paris Dauphine. Il a commencé sa carrière au sein du fonds d’investissement Siparex comme chargé d’affaires. En 1998, il rejoint le cabinet d’audit PwC à Paris, puis à Londres pendant 6 ans avant de revenir à Paris. Il est nommé associé en 2008, en charge des équipes Corporate Finance et Transaction spécialisées dans le secteur de l’assurance.




DIJON : Projections de population à l’horizon 2050, faible croissance et vieillissement accentué

DIJON : En 2050, la Bourgogne-Franche-Comté pourrait compter entre 2 749 000 et 3 198 000 habitants selon les différentes hypothèses envisageables d’évolution de la fécondité, de l’espérance de vie et des migrations.

VIGNES EN BOURGOGNE

Entre ces deux extrêmes, en prolongeant les tendances démographiques récemment observées, la région compterait 2 959 000 habitants en 2050, soit 139 000 de plus qu’en 2013. En moyenne, sur cette quarantaine d’années, la population augmenterait de 0,13 % par an dans la région, une progression plus faible qu’en France métropolitaine (+ 0,32 %).
Les migrations seraient le moteur de la croissance démographique régionale. En revanche, dès 2020, le solde naturel devenu déficitaire freinerait cette dynamique..
Le Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d’Or porteraient la croissance démographique régionale. Le Doubs deviendrait le département le plus peuplé de la région, place actuellement occupée par la Saône-et-Loire. L’excédent naturel porterait la croissance de sa population, les migrations étant quasi équilibrées.
Le Territoire de Belfort resterait le département le moins peuplé, mais sa croissance serait tout aussi dynamique que celle du Doubs. Elle résulterait de la combinaison d’un solde naturel favorable et d’un excédent migratoire.
La Côte-d’Or serait le deuxième département le plus peuplé de la région. Jusqu’en 2040, le solde naturel serait le moteur de l’augmentation de la population ; le nombre d’habitants progresserait ensuite sous le seul effet des migrations.
La croissance démographique serait plus timide dans l’Yonne et le Jura. Le gain de population reposerait ici sur le seul excédent migratoire.
La population de la Haute-Saône serait stable jusqu’en 2050, celle de la Saône-et-Loire diminuerait légèrement, le solde naturel freinant la croissance démographique de ces départements, par ailleurs attractifs.
Le déclin démographique de la Nièvre se poursuivrait : le solde naturel, déjà fortement déficitaire se creuserait encore, mais à un rythme plus lent. Les migrations favorables limiteraient cette perte de population.
En 2050, la région compterait davantage de seniors et moins de jeunes. En particulier, la population des 75 ans ou plus, davantage concernée par les problèmes de dépendance, augmenterait très rapidement : + 256 000 personnes en quarante ans. Dans le même temps,
la population des jeunes de moins de 20 ans diminuerait de – 40 000 personnes.
Enfin les personnes en âge de travailler, les 20 à 64 ans, représenteraient moins de la moitié de la population. En 2050, 104 habitants d’âge inactif résideraient dans la région pour 100 habitants d’âge actif. Cet indice de dépendance s’élève à 77 pour 100 en 2013.
– 14 publications relayent en région l’Insee Première : n°1652 – D’ici 2050, la population augmenterait dans toutes les régions de métropole ;
À cette occasion des projections régionales et départementales seront mises en ligne sur le site insee.fr :
Pour chacun des 9 scénarios, seront disponibles :
– par région et par département : les données de population de 2013 à 2050 et, la structure par tranche d’âge quinquennale en 2013 et en 2050)
– par région : les taux de migration nette en 2020 par âge détaillé, les taux de croissance annuel moyen entre 2013 et 2050 et les contributions (solde naturel, solde migratoire) .
Mention :
Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté N°26
Consultable en ligne : www.insee.fr/bfcrubriquepublications




LYON : Nouvelle présidence régionale Initiative France / France Active – Mardi 27 juin 2017

LYON : Le 27 juin 2017 à Lyon, les coordinations régionales des réseaux France Active et Initiative France d’Auvergne-Rhône-Alpes présenteront leur nouvelle présidence, en présence de Christian Sautter et de Louis Schweitzer.

nouvelle présidence régionale Initiative France

Le 27 juin 2017 à Lyon, les coordinations régionales d’Auvergne-Rhône-Alpes de France Active et d’Initiative France changeront de présidence à l’occasion de leurs assemblées générales. Les présidents des deux réseaux nationaux, Christian Sautter (France Active) et de Louis Schweitzer (Initiative France) seront présents à cet événement majeur. « Pour la première fois depuis leur création en 2004, nos deux associations régionales Auvergne-Rhône-Alpes Active et Initiative Auvergne-Rhône-Alpes changeront de présidence » précise Jean-Louis Di Bisceglie, directeur des deux coordinations régionales. Après 13 années en tant que président des deux coordinations régionales, Jean Jacques Martin a souhaité passer le relai. A l’issue des assemblées générales, les conseils d’administration d’Auvergne-Rhône-Alpes Active et d’Initiative Auvergne-Rhône-Alpes éliront donc leur nouvelle présidence.

La nouvelle présidence des deux coordinations sera présentée le :

27 juin 2017 à 14 h
à la Société d’enseignement professionnel du Rhône (S.E.P.R.)
46 Rue Professeur Rochaix, 69003 Lyon.

Les présidents de France Active, Christian Sautter, et d’Initiative France, Louis Schweitzer, nous feront l’honneur de leur présence. Plus de 100 personnes, salarié.e.s, bénévoles et partenaires sont attendu.e.s.




PARIS : Jacques Mézard s’engage sur un calendrier de paiements des aides PAC

PARIS : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a présenté aujourd’hui un calendrier de paiements pour mettre fin aux retards de paiements de la PAC accumulés depuis 2015.

VIGNES 2

Jacques Mézard ne sous-estime pas les raisons qui ont conduit à ce retard, mais entend corriger cette situation en prenant des engagements précis.
Pour ce faire, le ministre a demandé à l’Agence de Services et de Paiements (ASP) de renforcer sans délai les moyens humains mobilisés sur le chantier de l’instrumentation des aides PAC pour que l’ASP et son prestataire informatique renforcent leur capacité à traiter en parallèle les chantiers de paiement du premier et du deuxième pilier de la PAC. Le ministre veillera aussi à ce que les services d’économie agricole aient les moyens nécessaires pour traiter ces chantiers en parallèle cet automne.

Les priorités fixées par le Ministre à ses services et à l’ASP sont les suivantes :

1 – Initier les paiements en novembre 2017 pour les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) et les aides à l’agriculture biologique pour la campagne 2015.

2 – Et dans la foulée, mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que les paiements des MAEC et des aides à l’agriculture biologique 2016 soient payées au plus tard en mars 2018. Le paiement des MAEC 2017 sera initié dès juillet 2018, ce qui signifie que sur ces aides, le calendrier « habituel » sera repris.

3 – Maintenant que la campagne de télé-déclaration est achevée (31 mai 2017), il faut réaliser l’instruction des aides 2017 du premier pilier pour permettre leur paiement dès février 2018. Une ATR sera mise en place mi-octobre 2017 pour « compenser » le non-paiement des avances/acomptes versés habituellement en septembre et octobre.

Quant aux campagnes 2018 et suivantes, le calendrier « habituel » sera retrouvé aussi pour les aides du 1er pilier : avance des paiements directs en octobre et paiement du solde en décembre.

SOURCE /

Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
Hôtel de Villeroy – 78 bis, rue de Varenne – 75007 PARIS
www.agriculture.gouv.fr www.alimentation.gouv.fr
@Min_Agriculture




PARIS : Baromètre 2017 des Notifications Push

PARIS : Accengage publie le Baromètre 2017 des Notifications Push avec pour la 1ère fois des Statistiques sur le Push Web & Facebook Messenger, en plus du Push App !

logopresseagence-001-02

Accengage, le leader des technologies de Notifications Push pour Apps Mobiles, Sites Web et Facebook Messenger, publie ce jour l’édition 2017 du Baromètre du Push. En plus des taux d’opt-in et de réaction au Push Apps Mobiles sur iOS & Android (par industrie/pays), l’étude révèle pour la première fois le taux de rétention des apps grâce aux Pushs Silencieux, la performance du Push Web par industrie, et le taux de réaction aux Pushs Facebook Messenger !
Afin de réaliser cette grande étude annuelle permettant aux marketeurs de comparer la performance de leurs campagnes de Pushs tant au niveau de leur taux d’opt-in (acceptation de recevoir les Pushs) que de leur taux de réactivité (taux de clics), Accengage a analysé 65 milliards de Pushs envoyés par ses clients en 2016, soit 50 000 campagnes diffusées dans le monde à 750 millions de consommateurs.

LE PUSH APPS MOBILES

Le taux d’opt-in au Push Apps Mobiles est de 100% sur Android contre 43% sur iOS. Il faut noter que contrairement à Android qui  » optinise  » par défaut les utilisateurs téléchargeant une app (consentement passif), iOS requiert l’acceptation active de recevoir les Pushs (consentement actif). Le taux d’opt-in progresse de 2 points par rapport à l’année dernière (43% vs 41%) : les mobinautes restent plus que jamais intéressés par la réception des Pushs. C’est dans l’industrie des Télécoms que le taux d’opt-in est le plus élevé (49%), suivi du Voyage (48%) et de la Finance (46%). Le taux de réaction moyen au Push Apps Mobiles est de 8,4%. Comme dans les précédentes éditions, Android surperforme nettement iOS (12,2% sur Android contre 4,5% sur iOS) grâce à la possibilité historique de créer des formats enrichis (image, multilignes, AlertBox, icône rémanente…). Néanmoins, nous constatons une légère baisse des taux de réactions sur Android (-0,9 points) et une hausse sur iOS (+0,2 points), certainement liée aux nouveaux formats de Pushs avec Images, Vidéos et GIF disponibles depuis fin 2016 avec iOS 10. Le top 3 des secteurs : Grande Consommation (23% sur Android / 8% sur iOS), Voyage (18% sur Android / 5,5% sur iOS) puis Télécoms (17% sur Android / 8% sur iOS).

 » Lorsque nous analysons les indicateurs de performance par pays, nous constatons que le TOP 3 des pays avec le plus fort taux d’opt-in sont le Brésil (47%), suivi par la Russie (46%) puis la France (44%). En termes de taux de réaction aux Pushs Apps Mobiles, la France est également dans le TOP 3 avec 10%, tout juste devancée par l’Italie à 10,5%. L’Allemagne est en première position à 11% ! «  annonce Jérôme Stioui, CEO d’Accengage.

 » Les pays européens sont très friands des Pushs, bien plus que les USA qui sont eux à 7,5% de réaction en moyenne « .

Grâce à la technologie du Push Silencieux proposée par Accengage, il est désormais possible de répondre à une question que se posent tous les concepteurs d’applications mobiles :  » combien de mobinautes ont réellement encore mon application sur leur smartphone ? « . Ainsi, sur l’ensemble des clients Accengage, nous avons constaté qu’en moyenne 67% des apps téléchargées (hors gaming) sont conservées au bout de 12 mois.

LE PUSH WEB

Le Push Web est le nouveau canal de communication permettant aux annonceurs d’envoyer des Notifications aux internautes ayant visité leurs sites web tant sur Desktop que sur Android. Avec 2 ans de recul sur cette technologie innovante, Accengage publie ainsi le 1er baromètre du Push Web. En moyenne, 12% des visiteurs uniques d’un site acceptent de recevoir les Pushs Web. L’industrie du Voyage est en première position avec 21,5% d’opt-in. Le Média est second avec 16%.
Les taux de réaction aux Pushs Web sont spectaculaires : 18% de taux de réaction moyen !

 » Le secteur du E-Commerce surperforme avec 27% de taux de réaction, notamment grâce aux scénarios de relance de paniers abandonnés qui fonctionnent, comme en display, très bien. Le secteur des Médias est second avec 24,5%. Ces performances impressionnantes sont liées à la très forte visibilité offerte par le Push Web : sur desktop, il arrive au 1er plan de l’écran, même si le navigateur est réduit ; sur mobile et tablette, il réveille le terminal comme un Push Apps Mobile… mais sans avoir besoin d’avoir installé l’application ! Les annonceurs l’ont bien compris, et c’est pourquoi le Push Web se déploie à grande vitesse dans tous les secteurs ces derniers mois, dans la foulée de sa mise en place par Facebook, LinkedIn ou Twitter «  précise Jérome Stioui.

LE PUSH FACEBOOK MESSENGER

Le Push Facebook Messenger permet à un annonceur d’envoyer une Notification via Facebook Messenger aux consommateurs l’ayant accepté (sur leur page web, leur page Facebook ou un Bot Messenger). Les Pushs envoyés sont directement intégrés dans le fil de discussion classique Facebook Messenger de l’utilisateur. Les premiers chiffres sont spectaculaires.

 » Les premières campagnes de Pushs Facebook Messenger mises en place par nos clients enregistrent des taux de réaction extrêmement élevés : 35% en moyenne ! Le fait que les Pushs viennent s’intégrer dans l’application Messenger parmi les messages personnels joue pour beaucoup. Via ce nouveau canal, les consommateurs font entrer leurs marques préférées au sein d’un espace intime : leur messagerie instantanée préférée. Sans surprise, ils font partie des clients les plus engagés et à plus forte valeur pour les marques. Il n’est donc pas surprenant que les taux de réactions aux messages envoyés soient si élevés «  conclut Jérôme Stioui.

Les résultats complets de l’étude sont disponibles ici : Infographie Ultime des Notifications Push…

http://track.mlsend2.com/link/c/YT02NTQ5MTg5ODY4NTI0NzAzMTQmYz1kMno0JmU9MjU2NzMxMjUmYj0xMDgxMTY3NTkmZD16NmIxaDdm.va9EIVD_3ezp0z5hQIXaiJJj_rbnWnc9jffmVekkW20

À propos d’Accengage

Accengage (www.accengage.fr) est le leader des technologies de Notifications Push pour Apps Mobiles, Sites Web et Facebook Messenger.
Disponible en mode SaaS, Accengage offre aux marketeurs toutes les fonctionnalités les plus avancées afin de booster l’engagement, la rétention et la conversion de leurs porteurs d’apps, des visiteurs de leurs sites web, et des utilisateurs Facebook ayant engagé une discussion avec leur marque.

Les fonctionnalités Accengage incluent : le plus large panel de formats (Notifications enrichies avec Images / Vidéos / GIFs et Sons, Bannières In-App, Interstitiels In-App, AlertBox In-App, Inbox…), segmentation temps-réel, personnalisation dynamique, géomarketing via Geofencing et Beacons, automatisation avancée avec triggers temps-réel, connecteurs avec les principales solutions CRM & DMP du marché, APIs d’envoi et de récupération de la data…
Opérant dans 70 pays et sur les 5 continents, Accengage envoie chaque mois plus de 6 milliards de messages relationnels pour le compte de ses clients à 750 millions de mobinautes et internautes. En France, 99% des internautes français ont le SDK Accengage sur leur smartphone, tablette ou PC. Ce sont plus de 400 annonceurs qui utilisent désormais Accengage au quotidien : Air France, Zalando, Disney, Carrefour, BNP Paribas, Nestlé, Orange, L’Oréal, Unicef, TF1, Europcar, Vente Privée, Meetic, Privalia, Le Monde, BFM TV, SFR, Auchan, SNCF, AXA, Darty, Century 21, Le Parisien…