LE PRADET : Du 7 au 31 octobre, Françoise DEDON (peintures)

L’agenda de la semaine du 26 septembre au 04 octobre 2020.

l'agenda de la semaine du 26 septembre au 04 octobre 2020

À VOIR À LA GALERIE CRAVERO

Du 07 au 31 octobre, Françoise DEDON (peintures)
Horaires d’ouverture :
le mardi de 15h à 18h
le jeudi : 10h à 12h – 15h à 18h
le vendredi et samedi : 10h à 13h – 15h à 18h
Vernissage le 7 octobre à 18h30.
Visite de l’exposition par groupes de 5 personnes maximum.
Port du masque obligatoire – Entrée libre.
Contact : 04 94 08 69 79

SAMEDI 26 SEPTEMBRE : HEURE DU CONTE

9h30 – Bibliothèque
Pour les enfants à partir de 3 ans.
Réservation recommandée au 04 94 14 05 24.

SAMEDI 26 SEPTEMBRE : SORTIE KAYAK PIQUE-NIQUE ZÉRO DECHET

Plage de La Garonne
L’association Naturoscope avec le soutien du Club de Kayak du Pradet, propose une journée avec un débarquement sur une plage (choisir le jour même en fonction de la météo) pour un pique-nique zéro déchets partagé ! Les spécificités du lieu et du milieu marin vous seront présentées.
Coût de la location du kayak : 5€ par personne.
Matériel à prévoir : chaussures fermées, maillot, T-shirt, lunettes de soleil, gourde d’eau. Tarif : 10€ pour les non adhérents – gratuit pour les adhérents à jour de leur cotisation.
Inscriptions obligatoires au plus tard le 21/09 (peu de places) auprès de Marion : marion.george@naturoscope.fr

MERCREDI 30 SEPTEMBRE : MERCREDI DES TOUT-PETITS

9h30 – Bibliothèque
Pour les enfants de 6 mois à 3 ans accompagnés de leurs proches pour un moment de partage et de découverte autour du livre.
Réservation recommandée au 04 94 14 05 24.




NICE : Dimanche 27 septembre > Pois Chiche Festival

Pour ce premier week-end d’autonome, la Ville de Nice vous invite au Parc Chambrun le dimanche 27 septembre 2020 à partir de 14h30 pour trois spectacles familiaux gratuits et accessibles à tous à l’occasion du Pois Chiche Festival !

festival pois chiche

Pois Chiche Festival
Trois spectacles gratuits pour les enfants

Dimanche 27 septembre 2020 à partir de 14h30
Parc Chambrun – Nice

Respect du protocole sanitaire : gestes barrières et port du masque obligatoire à partir de 11 ans

Au programme :

>> La Sorcière du placard aux balais – 14h30
Par la Compagnie Le Navire
À partir de 4 ans – 50 minutes
D’après un conte de la rue Broca de Pierre Gripari.
Monsieur Pierre vient d’acheter, pour cinq euros, une maison avec living-room, pipi-room et un mystérieux placard aux balais ! Il va bientôt découvrir que le placard est habité par une vilaine sorcière qui peut se réveiller si on a le malheur de chanter :  » Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière !  » Après avoir libéré la sorcière, Monsieur Pierre devra faire preuve de courage et de malice pour s’en débarrasser. Heureusement, il pourra compter sur une petite souris, un poisson magique et les enfants du public pour l’aider. Un des plus célèbres  » Contes de la rue Brocca  » dans lequel Monsieur Pierre va apprendre que la curiosité est un vilain défaut !

>> Polichinelle, tout est permis – 15h30
Par la Compagnie Gorgomar
Spectacle de marionnettes
Polichinelle est poursuivi par le diable, qui veut le mettre dans le sac à patates, pour le descendre aux enfers. Mais la vie est belle pour Polichinelle. Pour séduire la belle Lola, il se met en quête d’un pan bagnat. La vie est belle pour Polichinelle, rythmée par la musique de ses coups de bâtons. Polichinelle, crie, rit, court, saute… Course-poursuite et bastonnade pour notre plus grand plaisir.

>> L’ours, la Truite et la Banane – 16h30
Par la Compagnie Ah le Zèbre
Spectacle familial dès 3 ans – 45 minutes
Comment sensibiliser les plus jeunes au respect de l’environnement ? En les transportant dans trois histoires entre rêve et réalité : une conférence internationale sur la banane, la rencontre inattendue de la reine des truites et d’un nageur, et celle d’un ours polaire et d’une marquise improbable. Un spectacle ludo-educatif et théâtral, qui aborde la nécessaire protection de notre planète avec énergie et humour. Une création de la compagnie  » Ah le Zèbre !  » de et avec Catherine Caroff & Thierry de Pina sous la direction artistique de Isabelle Tosi & Olivier Debos.




MARSEILLE : La région Sud, pionnière dans l’échange de maison

La Provence-Alpes Côtes d’Azur est la 3ème région à se tourner vers ce mode de voyage.

Le 27 septembre prochain se tiendra la journée mondiale du tourisme, désignée pour promouvoir un tourisme nouveau, porteur de développement durable et d’enrichissement réciproque. À cette occasion, HomeExchange, leader mondial de l’échange de maison, une solution alternative au tourisme de masse permettant à tout un chacun de voyager de manière plus durable, met en lumière la Provence-Alpes Côtes d’Azur, qui prend la troisième place des régions françaises favorites pour les échanges de maison. Elle compte en effet près de 85 000 nuitées passées cet été, après la Bretagne et l’Auvergne-Rhône Alpes, et enregistre aujourd’hui près de 20 000 offres de maisons sur HomeExchange.

La région la plus populaire pour l’automne

La région Provence-Alpes Côtes d’Azur, très engagée dans le développement économique d’un tourisme durable, accueille des millions de visiteurs chaque année. Alors que les hôtels et les hébergements de vacances peinaient à convaincre cet été (-73% d’activité VS été 2019 chez les hôtels en France), l’échange de maison n’a cessé de progresser. En Provence-Alpes Côtes d’Azur, près de 8 000 nuits d’échanges sont d’ores et déjà prévues en son sein pour l’automne, la rendant ainsi, pour le moment, la région plus populaire pour cette saison.

Les Bouches-du-Rhône en tête

Par ailleurs, dans le classement des départements les plus populaires, on trouve les Bouches-du-Rhône en 1ère position.

Les Auvergnats et les Franciliens sont ceux qui se sont le plus tournés vers la Provence-Alpes Côtes d’Azur ces derniers mois. Les Provençaux, eux, se sont à l’inverse majoritairement rendus en Nouvelle-Aquitaine et en Auvergne-Rhône Alpes, mais ils en ont également profité pour visiter leur propre région, qui arrive en troisième position dans le classement de leurs destinations favorites.

“En cette journée mondiale du tourisme, nous devons nous interroger sur l’avenir de ce secteur. La Covid-19 a détruit l’idée du tourisme de masse : les croisières se sont arrêtées, les lieux auparavant surpeuplés de touristes se sont vidés, les Français se sont tournés vers des voyages privilégiant les rencontres et permettant de s’imprégner pleinement de la nature qui nous entoure. La possibilité de pouvoir réaliser des activités en extérieur sans croiser la foule était le second critère de choix des vacances des Français cet été, après le prix. L’échange de maison, qui permet de partir hors des sentiers battus et de manière plus locale que le tourisme traditionnel, a ainsi fortement crû cet été et devrait continuer de croître les années à venir”, conclut Charles-Edouard Girard, co-fondateur de HomeExchange.

A propos de HomeExchange

Leader mondial de l’échange de maisons, HomeExchange.com s’affirme comme la solution d’hébergement chaleureuse et authentique en permettant d’échanger sa maison pendant les vacances. Au cours des quatre dernières années, Emmanuel Arnaud, Président Directeur Général et Charles-Edouard Girard, Président Exécutif, ont levé un total de 40 millions d’Euros. Après avoir développé avec succès leur première entreprise, GuesttoGuest, Arnaud et Girard ont acquis Trampolinn, Itamos, HomeForHome, et Knok. En 2017, ils ont ajouté à leur portefeuille le pionnier américain HomeExchange, puis le canadien Echangedemaison, et début 2019 NightSwapping. L’année 2019 a marqué un tournant, lorsque ces communautés ont été réunies sous leur marque phare, HomeExchange. HomeExchange fait partie depuis septembre 2019 du Next 40. Le site présente plus de 400.000 maisons et appartements dans 187 pays, et poursuit sa belle évolution en réalisant plus de 3,5 millions de nuitées sur les 12 derniers mois (février 2019 à février 2020). La société compte 100 collaborateurs et siège à Cambridge, Massachusetts, et Paris.




ANTIBES : Camille LESUR, lauréate du Grand Prix du roman Bien-être

Pour souffler nos trente bougies de façon mémorable, grand concours d’écriture en partenariat avec Librinova afin de décerner le « prix du Roman bien-être ».

Le récit se devait d’être court (environ 120 000 signes espaces comprises), respecter les règles du genre romanesque et s’inscrire dans l’une des thématiques phares de notre catalogue (les Accords toltèques, le lâcher-prise, la Communication NonViolente®) ou d’une thématique (la sororité). Ce fut une belle surprise et un honneur de recevoir autant de manuscrits… En cette grande occasion visant à célébrer le bien-être (domaine dans lequel nous sommes experts), un grand Comité de lecture composé des équipes de Jouvence et de Librinova a étudié les nombreux textes reçus. Au fil des lectures et débats passionnés, un texte a émergé, celui de Camille Lesur, avec Le Chant des cigales après la pluie.

C’est non sans émotion que nous souhaitons une belle découverte de ce premier prix du Roman bien-être 2020. Toute l’équipe des Éditions Jouvence « « C’est un beau roman, c’est une belle histoire », allez savoir pourquoi j’avais envie de commencer par des paroles de chanson ! Sûrement parce que ce roman, c’est un coup de coeur que je n’ai pas vu venir. Encore un roman de développement personnel, oui mais un déclic, un passage, quelques lignes, et j’étais partie, conquise, en Italie avec Christine. De ce livre, j’ai tout aimé ! La bande de copines que l’on voudrait avoir, la mama italienne qu’on adorerait rencontrer, l’ange gardien qui veille. Mais surtout la puissance et la justesse des mots. S’accepter, tel que l’on est, avec ses qualités, mais surtout accepter ses défauts, ses failles, pour en faire des alliés si précieux. …» Aurélie Poilevey, compte Instagram @misss_lilie

Le chant des cigales après la pluie L’histoire Christine Boulet, jeune trentenaire aux allures de grand-mère, se rêve transparente et porte des tenues camouflant son manque de confiance en elle. Ses journées se ressemblent toutes avec la même routine, sans vie. Christine n’a pas d’amis, les seules aventures qui lui sont données de vivre sont celles des héroïnes des romans qu’elle dévore lors de sa pause déjeuner. Un soir de déprime, elle participe à un concours « pour rencontrer la personne qui changera sa vie ». Contre toute attente, elle remporte le premier prix et dès le lendemain regrette déjà son coup de tête. Elle ignore donc les enveloppes nacrées qui lui sont adressées, mais il semblerait qu’on ne lui laisse plus le choix : si elle a tenté sa chance à ce jeu, c’est qu’elle souhaitait que quelque chose change. Et si le changement peut faire peur, « ils » ne la laisseront pas tomber. En partance pour l’Italie, elle doit maintenant se laisser porter… Qui est cette mystérieuse personne qui va changer sa vie ? Préparez-vous un cappuccino et offrez-vous une véritable bouffée d’air frais à l’italienne en compagnie de Christine, Giulia, Paola, Pedro, Ugo, Serena, Carla, Bianca et Livia !




PARIS : Cédric Grolet et Pierre Hermé signent le Noisette-Citron

Quand deux des meilleurs pâtissiers du monde* se rencontrent, à quoi peut-on s’attendre ? Une explosion de saveurs !

Le “Picasso de la pâtisserie” et le pâtissier qui bouscule les codes, Cédric Grolet, confrontent leurs univers respectifs pour la rentrée avec une création éphémère et sur-mesure : “Noisette-Citron” qui associe deux ingrédients incontournables de leur répertoire. C’est le mélange de deux créations iconiques, le macaron de la Maison Hermé et les fruits si techniques et savoureux de Cédric Grolet qui ont donné naissance à ce gâteau unique proposé exclusivement sur commande, en Click & Collect via les sites pierreherme.com et cedric-grolet.com du 24 septembre au 18 octobre 2020.

« Choisir les créations emblématiques de chacun d’entre nous m’a semblé être la meilleure façon de partager notre approche de la pâtisserie et de rassembler en un seul gâteau les deux styles. Nous nous sommes donc répartis tout naturellement la réflexion, Cédric sur le gel citron et la confiture de lait noisette, moi sur le macaron et la crème citron » Pierre Hermé “J’adore l’idée de reprendre la modernité et la technicité de mes fruits pour les mettre à l’intérieur d’un gâteau brut et rassurant réalisé à partir d’un biscuit iconique, le macaron, parfaitement alvéolé, enrichi aux éclats de noisettes.” Cédric Grolet

*Pierre Hermé a été élu Meilleur Pâtissier du monde par l’académie des World’s 50 Best Restaurants en 2016 et Cédric Grolet en 2018.




MENTON : Salon auto camping-car, 9ème édition

Organisé par le Rotary Club de Menton avec le soutien de la Ville, le salon se rapproche cette année du cœur de la cité pour s’installer sur l’esplanade Francis Palmero.

En termes d’affaires, de fréquentation et d’exposants, cet événement reste le plus important de tout l’Est du département. A l’occasion de cette 9ème édition l’ensemble de la gamme des constructeurs automobiles sera présente : thermique, hybride, électrique et l’association AVEM** sera également de la partie pour informer le public sur l’utilisation au quotidien de véhicules électriques. Comme lors des rendez-vous précédents, des animations et des jeux sont prévus, dans le respect des règles sanitaires. Les Membres de l’automobile club de Menton et son Président, Jean-Louis Ansaldo seront sur site, afin de présenter des véhicules de collection et l’ensemble de leurs activités. ***

Organisé par Le Rotary Club de Menton.

Samedi 3 et dimanche 4 octobre 2020 Esplanade Francis Palmero

Samedi : 9h30/ 18h

Dimanche : 9h30/ 17h

Entrée gratuite

** https://www.avem.fr

***https://www.autoclubmenton.com

Les bénéfices de cette action seront destinés aux œuvres sociales et caritatives du Rotary Club de Menton




LA VALETTE DU VAR : Les évènements à ne pas louper !

Les rendez-vous de la semaine du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre 2020.

AGENDA DE SEPTEMBRE ET OCTOBRE : ANNONCEZ LES TEMPS FORTS !

A VOIR ICI !




NICE : Nouvel album de Sam Karpienia « Basta de Trabalhar », samedi 26 septembre

Samedi 26 septembre à partir de 19 heures, le label Fatto in casa présente le nouvel album de Sam Karpienia « Basta de Trabalhar » à l’occasion d’un apéro dinatoire & musical à Coaraze, village perché de l’arrière-pays niçois.


Apportez votre pique-nique et venez découvrir cet auteur-compositeur-musicien-interprète dont la voix éraillée puissamment émouvante porte des textes poétiques et politiques, distordus par des riffs en boucle de guitare. Sa rencontre avec les fondateurs du label Fatto in casa à Coaraze était inévitable, même passion, même exigence, même esprit pour un Sud libertaire !

Sam Karpiena

Après avoir été la voix de Dupain, Gacha Empega, Kanjar’oc, Forabandit et De la Crau, voilà donc Sam Karpienia, qui signe un nouvel album solo accompagné de la violoniste Pauline Willerma. « Un artiste du peuple, toujours inspiré » (Zibeline).
« Quel que soit le thème et le propos, son chant est toujours comme un souffle de liberté, ses compositions habitées par le feu. Il pourrait me chanter les annonces parues sur Leboncoin, je l’écouterais encore. Sam Karpienia, c’est le feu ardent de la voix, la musique qui vous emporte et vous brûle d’une flamme salvatrice dans une transe païenne. Le genre d’artiste atypique comme il y en a peu, entier, sans concession et qui se renouvelle sans cesse. Il a commencé avec Gacha Empega, ensuite Dupain, Forabandit, De la Crau et d’autres expériences encore. A chaque fois, l’extase s’invite. Si ce nom n’a pas encore tapé à vos oreilles, il est temps de faire vibrer vos tympans. » (Benoit Roux, France 3)

Pauline Willerval

Violoncelliste évadée du classique pour plonger quelques années dans les musiques populaires en Bulgarie et à Istanbul, Pauline Willerval a fait de la gadulka (violon populaire bulgare) sa principale camarade de jeu. Elle aime ouvrir l’instrument à une diversité de répertoires qui ne lui étaient pas destinés et multiplie les collaborations originales avec d’autres musicien-ne-s adeptes des foires et de la mutation. Elle joue et chante (parfois écrit et compose) au sein d’Altavoz, La nose, Before Bach 2, Look down the road, KBA 5.

Ecoute 3 titres

Extatic Malanconi, 2009, Dfragment Music
Benoît Roux, « Un Marseillais signe le tube de l’été » [archive], sur Ecoute Voir, blog France 3 Région, 14 juillet 2020 (consulté le 3 août 2020)
Michka Assayas, « 2019, groove et transe mondiale en France » [archive], sur France Inter, 3 janvier 2019 (consulté le 3 août 2020)
Ludovic Tomas, « Sam Karpienia, chanteur d’usine » [archive], sur le journal Zibeline, 10 décembre 2018 (consulté le 3 août 2020)
Patrick Labesse, « Sursaut lyrique pour le retour de Dupain » [archive], Le Monde.fr, 13 avril 2015 (consulté le 3 août 2020).
Xavier Gomez, « De Marseille à Toulouse, quoi de neuf d’oc ? » [archive], sur Libération.fr, 2 janvier 2014 (consulté le 3 août 2020)
« L’Interview : Sam Karpienia » [archive], sur Journal Ventilo, 31 octobre 2012 (consulté le 3 août 2020)
Bruno Dante, « Chant au comptoir » [archive], sur le site de CQFD, journal de critique sociale, 24 juin 2010 (consulté le 3 août 2020)
Anouk Batard, « Sam Karpienia – Portrait d’un chanteur occitan » [archive], sur Radio Grenouille (consulté le 3 août 2020)

SAM KARPIENIA& Pauline Willerval

SORTIE NOUVEL ALBUM Basta de Trabalhar

A l’occasion de la sortie de son nouvel album sur le label Fatto in casa (FIC) APERO DINATOIRE & MUSICAL

Samedi 26 septembre à partir de 19h COARAZE sous les oliviers à coté du terrain de pilou sur place et sur site : vente d’album




PARIS : Foire aux vins, pourquoi transport et logistique impactent-ils la qualité de nos produits ?

Alors que les foires aux vins battent leur plein, amateurs et friands de bonnes affaires doivent être vigilants sur les conditions de stockage et de transport, garants tous les deux de la qualité des crus et grands crus proposés.

bouteille de Vin 1

Si cela est vrai pour le vin, c’est également le cas pour tout ce que nous consommons et notamment pour les denrées périssables. En effet, si aujourd’hui les consommateurs apportent une attention toute particulière à l’origine et à la qualité des matières premières, aux lieux de fabrication des produits, … savent-ils vraiment comment et dans quelles conditions ils transitent ?
Cette étape est pourtant cruciale dans le cycle de vie d’un produit, car elle peut impacter sa qualité, son prix et même sa disponibilité si elle est mal gérée. L’entreprise française ffly4u, pense, développe et fabrique des solutions permettant d’optimiser au maximum le suivi des produits, objets, containers, matériaux qui transitent. Plus clairement, ils les font parler ! Oui parler, et ceci grâce à l’IoT (L’Internet Industriel des Objets) !

Ainsi, de discrets boitiers fixés sur des containers permettent de remonter en temps réel des données essentielles comme :

La géolocalisation
Les variations thermiques subies, les chocs…
L’entretien, l’état des containers (le boîtier peut déterminer s’ils ont été lavés par exemple)
 » …
Moins de marchandises perdues, avariées, abimées, …c’est aussi moins de pertes pour une entreprise et donc une meilleure rentabilité qui favorisera les prix de vente en magasin.

« Notre solution peut convenir à tout type d’activité et permet à chaque maillon de la chaine d’en tirer des bénéfices. Pour le vin, notre technologie prend tout son sens et nous sommes actuellement en discussion avec de grandes maisons pour améliorer leur transport » affirme Olivier Pagès, fondateur de ffly4u.

Comment fonctionne cette technologie ?
Quelle est la vie secrète de nos produits entre leurs lieux de fabrication et les magasins ?
Comment faire parler des objets industriels ?
Quelle est cette technologie française brevetée ?
 » …

À propos de ffly4u

Depuis 2016, ffly4u développe des services B2B dans le domaine de l’IoT industriel?autour de 5 verticales métier (tourets, bennes, remorques, emballages réutilisables, aéronautique). Avec sa solution propriétaire embarquée dans le boîtier, nommée « ?Edge AI Low Power?®  » basée sur les technologies d’Intelligence Artificielle et de Machine Learning, ffly4u est à ce jour le seul acteur en Europe à proposer des fonctionnalités spécifiques et très innovantes répondant aux besoins métier des grands acteurs de l’industrie manufacturière, pharmaceutique, aéronautique, de distribution, agricole, alimentaire, etc. Par exemple, la durée de lavage d’un container plastique, le temps de présence d’un actif dans un camion, la prédiction des besoins en maintenance de machines tournantes, l’identification des phases de décollage/atterrissage d’un actif dans un aéronef, la facturation à l’usage de véhicules de chantier en location, etc. ffly4u c’est : 15 personnes, 20 000 boîtiers connectés, un siège à Toulouse, un bureau commercial à Munich, des clients en France, Suisse, Espagne, UK et 3 levées de fonds (3,2 millions d’euros au cumul) à ce jour.




NICE : Happy Hour Littéraire (éditions Baie des Anges), la saison 7 va commencer

Happy Hour Littéraire de Talou, le retour des cafés littéraires selon la maison d’édition Baie des Anges !

Une formule inchangée en 4 parties (durée maximum 90′) présenté par TALOU (Chantal Amary-Berni) : – présentation des auteurs invités, – débat sur le sujet du jour, – échanges avec le public, – séance de dédicaces. Nous préservons le côté convivial et décontracté qui a fait le succés de nos 6 saisons précédentes (de 30 à 80 personnes) avec la possibilité de prendre un verre.

Dans un nouveau lieu La Passerelle situé sur le port juste à côté de la place Ile de Beauté. Le premier rendez-vous aura 2 auteurs invités un romancier/conteur Jacques Drouin et un philosophe/théologien YvesMarie Lequin.

La date : mercredi 30 septembre

Horaire de 18h30 à 20h

Le sujet : Ecrire et publier

L’adresse : La Passerelle 2 Rue Pacho – 06300 Nice Parking Lympia à 200m Tram ligne 1 Arrêt Garibaldi Tram ligne 2 Arrêt Port Lympia