MARSEILLE : Immobilier et investissement locatif, qu’en pensent les habitants du Sud-Est ?

La crise n’impacte pas la confiance dans l’immobilier.

Après une année marquée par des périodes successives de confinement et couvre-feu et l’épargne des Français qui atteint un niveau record, Masteos, start-up Proptech spécialisée dans l’investissement locatif clé-en-main, dévoile une étude inédite, réalisée en partenariat avec l’Institut Poll&Roll, sur la perception des résidents du Sud-Est de l’investissement locatif. Avec plus d’un bien immobilier sur quatre qui est aujourd’hui acheté en vue d’être loué, l’investissement locatif est considéré comme l’un des placements préférés des Français. Zoom sur ce que pensent les habitants des régions du Sud-Est de cet investissement dans le contexte actuel.

Connecteur droit 2

En raison de la crise sanitaire qui perdure et du contexte actuel qui n’est pas toujours propice à l’investissement, les habitants du Sud-Ouest continuent d’épargner. Avec plus de la moitié des sondés qui indique que la période n’est pas propice à l’investissement, le contexte actuel a un impact indéniable sur le fait qu’une partie d’entre eux ne souhaite pas investir. Selon la Caisse des Dépôts, ce sont près de 200 milliards d’euros qui ont été épargnés par l’ensemble de la population en 2020, un montant record.

Malgré ces chiffres, l’étude inédite réalisée par Masteos, spécialiste de l’investissement locatif clé-en-main, révèle que 88% des résidents dans les régions du Sud-Est souhaitent investir malgré la crise. Par ailleurs, ils sont 89% à considérer que l’immobilier est un placement rentable, concret et sûr. Preuve que le contexte actuel et les fluctuations du marché de l’immobiler n’altèrent pas la confiance de ces derniers pour l’investissement. En effet, avec 60% des habitants du Sud-Est qui souhaitent investir dans l’immobilier, cela montre que la pierre reste l’investissement le plus privilégié. Le désir de se constituer un patrimoine est aussi toujours d’actualité pour près de la moitié des sondés du Sud-Est qui souhaite investir dans l’immobilier locatif.

Ainsi, l’investissement locatif arrive en 2ème position (18%), derrière l’immobilier en tant que résidence principale (28%) et l’immobilier en tant que résidence secondaire (14%). Au global, plus de la moitié des habitants du Sud-Est ont réalisé ou souhaite réaliser un investissement locatif (48%), dont le rendement brut moyen est de 5,93%.

Avec 66% des habitants des régions du Sud-Est de 25 à 34 ans qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif et dont plus d’un tiers d’entre eux souhaite investir à Lyon, ils représentent le profil type de l’investisseur locatif du Sud-Est pour 2021.

Des craintes toujours présentes liées à l’investissement locatif

Connecteur droit 1

Bien que la majorité des sondés du Sud-Est souhaite investir, un certain nombre de freins à l’investissement locatif subsistent pour une partie d’entre eux, corrélés principalement au financement et à l’accompagnement dans leur projet. Ainsi, la crainte de ne pas pouvoir investir sans apport (68%), la crainte de ne pas être payé par ses locataires (75%), la crainte du prix des travaux de rénovation (78%) et la complexité des démarches (71%) sont les principales raisons évoquées par ceux qui n’envisagent pas investir. Et pour plus de la moitié des habitants du Sud-Est, le contexte sanitaire n’est pas une période propice à l’investissement.

On relève chez les hommes, que compte tenu du contexte actuel, la crainte du manque de rentabilité du placement est le frein principal alors que chez les femmes, c’est le manque de connaissances sur les différents types de placement. Globalement, le souhait d’épargner dans le contexte est la raison principale relevée chez les sondés, aussi bien chez les Hommes que chez les Femmes qui ne souhaitent pas investir.

En fonction de l’âge, les freins à l’investissement sont également différents pour les résidents d’Ile-de-France : les conditions d’octroi de crédit pour les 50-55 ans (22%), le manque de connaissances sur les différents types d’investissement pour les 35-49 ans (23%) ou la crainte du manque de rentabilité pour les 25-34 ans (28%). Avec le manque de visibilité lié à la crise sanitaire et son impact, les habitants du Sud-Est ont majoritairement la crainte que leur placement ne soit pas rentable et préfèrent ainsi épargner. Cela traduit également un manque de connaissances sur les rentabilités locatives des différentes régions et une certaine prudence quant à l’idée d’investir en dehors de leur région.

Les besoins des habitants du Sud-Est pour se lancer dans un investissement locatif

Connecteur droit 3

Parmi les résidents du Sud-Est qui souhaitent investir dans le locatif, le financement est la crainte principale mentionnée par ceux qui souhaitent investir. En effet, 60% indique le volet financier comme plus gros frein à l’investissement. Une nouvelle fois, cela révèle un manque de connaissances sur les différents moyens qui existent pour financer un projet d’investissement locatif en pensant à tort qu’un apport est nécessaire pour pouvoir investir. Plus concrètement, près de 90% des sondés qui souhaitent investir dans le locatif ont un budget pouvant aller jusqu’à 200 000€ et 1/3 d’entre eux indique que les opportunités trouvées étaient trop chères. Bien que le côté financier représente aujourd’hui un frein indéniable pour réaliser un investissement locatif, des acteurs de la Proptech tel que Masteos, accompagne notamment les investisseurs sur la partie relative au financement. Sur 100 investissements locatifs réalisés par Masteos, ce sont plus d’une vingtaine d’investisseurs qui n’avaient pas d’apport personnel pour réaliser leur projet d’investissement.

En parallèle, plus d’un habitant du Sud-Est sur deux qui a la volonté d’investir trouve que les démarches pour un investissement locatif sont trop compliquées et souhaiterait être accompagné dans ses démarches. Des raisons qui confirment le fait que l’investissement locatif est une véritable odyssée pour un futur acquéreur. Ce sont près de 250h qu’il faut compter pour l’acquisition d’un bien, impliquant de multiples intervenants et nécessitant la maîtrise de nombreuses expertises techniques. C’est sur l’ensemble de ces démarches que Masteos apporte des solutions aux investisseurs grâce à un interlocuteur unique, de la recherche du bien, jusqu’à la mise en location et à la gestion locative.




MARSEILLE : Société Générale organise un e-job dating pour l’emploi des jeunes

Convaincue que les jeunes sont moteur du changement et que le monde de demain sera fait de toutes leurs initiatives, Société Générale se mobilise pour les accompagner dans leur début de parcours professionnel.

Le banque organise ainsi une dizaine d’e-Job Dating à travers la France, le prochain se déroulera à Marseille le 5 mai 2021.

Un e-Job Dating qui s’insère dans le dispositif gouvernemental « 1 jeune, 1 solution »

Cet événement de recrutement organisé par Société Générale s’intègre dans sa démarche pour relancer l’employabilité des jeunes via son engagement dans le plan « 1 jeune, 1 solution », à savoir :

– Permettre le recrutement de plus de 4 000 jeunes de moins de 26 ans en stage, alternance, VIE, CDD & CDI dans toute la France

– Faciliter la réalisation d’un stage pour plus de 800 élèves de 3ème en zone REP/REP+

Déroulé de l’événement

Lors de cet e-Job Dating, entreprises et candidats pourront échanger en distanciel, via la plate-forme collaborative WIZBII.

Au programme de la soirée :

· Accueil des participants en visio-conférence

· Présentation des entreprises et du processus de recrutement

· Entretiens digitaux entre les entreprises et les candidats

80 à 100 candidats et une dizaine d’entreprises de la région qui recrutent

Lors de cette soirée, Société Générale recrutera ses futurs Conseillers Clientèle notamment pour intégrer son Centre de Relation Client mais aussi des agences. Les postes à pourvoir sont des CDI, CDD et alternance, et constituent une véritable opportunité pour tous les jeunes qui souhaitent évoluer dans le secteur bancaire, bénéficier de formations et développer une expertise leur permettant de faire carrière dans ce secteur au c?ur de l’économie.

Afin d’aider davantage de recruteurs à trouver leurs futurs « talents », Société Générale a proposé à une dizaine d’entreprises partenaires implantées dans la région de rejoindre cet événement et contribuer à accélérer le recrutement de jeunes.

Depuis un an, Société Générale est pleinement engagée aux côtés de ses clients pour les accompagner durant cette crise. La banque a répondu avec énergie et responsabilité à toutes les initiatives de mobilisation au service des entreprises et de la société civile.

Informations pratiques :

Date : Le mercredi 5 mai 2021 de 17h à 20h

Inscriptions obligatoires : https://job.wiz.bi/scwi9 /stephanie@wizbii.com / 06 67 99 27 97.

Attention : les inscriptions seront clôturées le 30 avril 2021.

Lien du e-Job Dating : accessible uniquement aux candidats sélectionnés.

WIZBII

Avec 6 millions de membres et 6 000 nouveaux inscrits chaque jour, WIZBII est le 1er acteur qui propose une offre complète de services pour faciliter l’entrée dans la vie active des 16-30 ans. L’entreprise conçoit et distribue des produits innovants pour les jeunes en collaboration avec de grandes entreprises. WIZBII compte 120 collaborateurs répartis entre Grenoble (son siège social), Pau et Paris.

www.wizbii.com

La Banque de détail Société Générale en France

Le réseau Société Générale offre des solutions adaptées aux besoins de ses clients particuliers, professionnels, associations et entreprises qui lui font confiance, en s’appuyant sur trois atouts majeurs :

 Plus de 20 000 collaborateurs et 1 793 agences principalement localisées dans les régions urbaines concentrant une part importante de la richesse nationale ;

 Une offre complète et diversifiée de produits et de services, allant du support d’épargne à la gestion patrimoniale, en passant par les financements des entreprises et l’offre de moyens de paiement ;

 Un dispositif omnicanal complet et innovant : internet, mobile, téléphone et agence.

Plaçant le client au coeur de son dispositif, Société Générale a été élue Service Client de l’Année 2020 (organisé par Viséo Customer Insights), et déploie une offre adaptée aux nouveaux besoins de ses clients. L’enseigne a fait de l’innovation un de ses axes de développement : le réseau Société Générale accueille environ 4 millions de clients mobiles. Le succès du site internet et de l’appli mobile se traduit par un volume croissant de connexions atteignant plus d’un milliard par an. Il a ouvert sur Twitter le premier compte dédié à la relation bancaire qui garantit une réponse en moins de 30 minutes.

www.societegenerale.fr




MARSEILLE : COVID-19 – Point de situation de l’ARS du 14 avril 2021

Les données concernant le taux de dépistage de la semaine passée (semaine 14) sont à prendre avec précaution compte tenu de la présence d’un jour férié et de la fermeture des écoles (les tests salivaires notamment ayant été très limités de ce fait).

Au niveau régional, la circulation virale est toujours très levée en semaine 14 et reste à un niveau supérieur à celui observé au niveau national. Les taux de positivité et d’incidence s’établissent respectivement à 8,8% et 381 pour 100 000 habitants.

Les chiffres sont encourageants concernant les Alpes-Maritimes, premier département ayant fait l’objet de mesures de confinement. Ils sont en revanche plus préoccupante dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse (respectivement 471 et 393 nouveaux cas pour 100 000 habitants, ainsi que 9,4% et 11,7% pour les taux de positivité).

La part des variants d’intérêt est en augmentation comparée à la semaine 13.Le variant 20I/501Y.V1 (anglais) est largement majoritaire (91%). Les variants 20H.501Y.V2 (sud-africain) ou 20J/501Y.V3 (brésilien) restent encore très minoritaires, avec une fréquence qui varie de moins de 1% dans les Hautes-Alpes à 4% dans les Bouches-du-Rhône.

Les files actives pour les hospitalisations conventionnelles et les hospitalisations en soins critiques pour COVID sont en augmentation par rapport à la semaine dernière. L’âge médian des patients hospitalisé en soins critiques diminue d’un an chaque semaine depuis 3 semaines, il est actuellement de 64 ans. Le nombre de personnes décédées à l’hôpital diminue en semaine 14, après une augmentation en semaine 13.

Près de 23% de la population adulte de Paca a reçu une première dose de vaccin, et 8% deux doses.




PARIS : Florence PARLY, ministre des Armées, à Marignane le jeudi 15 avril

Déplacement de Florence Parly, ministre des Armées, à Marignane le jeudi 15 avril 2021.

Incendie de La Perle, Florence PARLY, la Ministre des Armées, fait le point 1

La ministre des Armées se rendra sur le site d’Airbus Helicopters de Marignane, dans les Bouches-du-Rhône, le jeudi 15 avril 2021. Elle visitera la chaîne d’assemblage des H225 Caracal et y rencontrera les salariés et apprentis œuvrant sur ces sites.
A cette occasion, la ministre annoncera des commandes d’équipements dans le cadre du plan de soutien gouvernemental à l’aéronautique, présenté en juin 2020.

Programme prévisionnel

17h15 : accueil républicain par les élus locaux
17h20 :
 » visite de plusieurs lignes d’assemblage ;
 » rencontre avec les salariés du site ;
 » exposition statique d’équipements.
18h30 : discours, suivis de signatures de contrats
18h50 : micro tendu
19h00 : fin

 

 

 

 

 

 




LES BAUX DE PROVENCE : Château d’Estoublon, en plein coeur des Alpilles

Le Château D’Estoublon, l’un des grands domaines de l’appellation Baux-de-Provence, niché en plein cœur du massif des Alpilles depuis 1489.  

Suite à son rachat début 2020 par LOV Group, en association avec la famille Prats, le château, qui se déploie sur 1500m2 répartis entre deux étages, a été entièrement rénové pour accueillir ses invités dans 10 suites uniques, aucune ne ressemblant à l’autre.

Le domaine abrite également La Table d’Estoublon, un nouveau restaurant mené par le chef Wim Van Gorp à la cuisine authentique et raffinée, permettant aux passionnés de venir découvrir le site et déguster les produits de la propriété, dont les légumes du potager biologique en permaculture. Côté sucré, Christophe Michalak vient signer la carte des desserts avec des créations uniques pour La Table d’Estoublon, à découvrir dès le printemps.

La propriété de 300 hectares est exposée plein Sud sur les contreforts calcaires des Baux-de-Provence. Le vignoble de 18 hectares est entièrement mené en agriculture biologique par la Directrice d’Exploitation et œnologue, Anaïs Maillet. Les cépages iconiques de Provence y sont rois. Le domaine est actuellement en conversion vers la biodynamie, toujours plus soucieuse de préserver son environnement et l’excellence de ses vins.

Un nouveau grand rosé sort des chais cette année, Roseblood, fils cadet trublion de la famille Estoublon, au design affirmé et venant rebattre les codes du rosé. Il est le reflet de cette Provence des terres, insoumise et affranchie, où résonnent des saveurs de pamplemousse, fleurs fraîches et litchi doux.

Enfin, 120 hectares d’oliveraies entourent le Château, eux aussi menés en agriculture raisonnée et biologique. Spécialiste des huiles d’olive monovariétales, le Château d’Estoublon a vu trois de ses huiles élues meilleures huiles d’olive du monde en 2020 au NYIOOC.




MARSEILLE : Un porte-savon design aimanté fabriqué en France, soutien de l’économie locale

Les Français sont de plus en plus conscients de l’impact de leur consommation quotidienne sur leur propre bien-être, sur la santé de l’environnement ainsi que sur l’économie et les emplois au niveau local.


Cette prise de conscience entraîne l’envie de changer ses habitudes élémentaires. L’hygiène des mains et du corps, par le biais des savons, fait partie de ces routines qui font l’objet d’une réévaluation. C’est dans ce contexte que Chamarrel dévoile à Marseille en exclusivité son porte-savon minimaliste aimanté fabriqué en France.

Esthétique et pratique, il permet de garder savons et shampoings solides au sec et toujours à portée de main. Le savon est en lévitation à la verticale, il dure plus longtemps, et les déchets dans la salle de bains sont réduits à peau de chagrin.

La campagne de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank a franchi le cap des 400 % en quelques semaines !

Pour en savoir plus

– Le porte-savon minimaliste : https://www.chamarrel.com/porte-savon-minimaliste-fabrique-en-france-xml-253-1360.html

– La campagne sur KissKissBankBank : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/savon-en-levitation-esthetique-hygienique-pratique-et-fabrique-en-france

– Présentation : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20210208152304-p5-document-mndg.pdf




MARSEILLE : Cédric LANGLASSE, responsable des partenariats de Mailinblack

Un nouveau Directeur des partenariats au sein de la société.

Leader de la protection de messagerie en France depuis 15 ans, Mailinblack, société experte en cybersécurité souhaite répondre efficacement aux besoins fondamentaux des PME, collectivités, établissements de santé … grâce à la performance de ses produits, des technologies françaises de dernière génération, simples d’utilisation. Afin d’accompagner et de répondre aux besoins des entreprises et organisations, Mailinblack renforce ses équipes avec la nomination de son nouveau directeur des partenariats : Cédric Langlasse.

Cédric Langlasse est le nouveau Directeur des partenariats de Mailinblack. Diplômé de l’IAE d’Aix-en-Provence, il a débuté en tant que responsable régional des ventes chez Sony Playstation, puis il a eu plusieurs expériences en tant qu’ingénieur commerciale dont une significative chez PacWan du groupe Celeste.

Dans le cadre de ses fonctions chez Mailinblack, Cédric Langlasse encadre une équipe de 3 personnes dédiées à l’animation du réseau partenaires. Avec pour ambitions de développer un écosystème de partenaires experts en conseil et service pour l’accompagner dans sa croissance, Mailinblack oriente sa stratégie autour de plusieurs axes : un business model adapté à la vente indirecte, un programme de formation sur mesure et à la demande une Certification technique et commerciale aux solutions Mailinblack, ainsi que la création d’outils de communication personnalisés adaptés aux besoins du revendeur : incentives, emailing, webinaires et évènements.

Cédric Langlasse est à l’image des autres profils recherchés par Mailinblack : dynamique, prêt à s’investir et passionné par son activité.

« Je suis heureux de rejoindre cette entreprise en pleine croissance, de mettre en place une stratégie permettant à l’ensemble de nos partenaires de bénéficier de nos innovations et notre expertise dans l’accompagnement de leurs clients. » souligne Cédric Langlasse, le nouveau Responsable des partenariats de Mailinblack

A propos de Mailinblack :

Fondée en 2003, Mailinblack est la solution Made in France de sécurité email, leader de la protection des entreprises et les collaborateurs des nouvelles menaces par email (malware, phishing, ransomware, spam, scam…). Forte de plus de quinze années d’expertise en sécurité, R&D et intelligence artificielle, la société recense aujourd’hui 12000 clients dans le secteur public et privé dont la Mairie de Colombes, l’Office du Tourisme de Fréjus, la CCI de Pau, le Domaine national de Chambord ou encore le GHT Vendée. Mailinblack a levé 14 millions d’euros en avril 2019 pour accompagner son développement mondial et intensifier sa R&D en Intelligence Artificielle. Mailinblack est membre Hexatrust, ainsi que de la French Tech et en février 2021, ils ont été lauréat du Grand défi Cyber lancé par le gouvernement français. https://www.mailinblack.com/




MARSEILLE : Commémoration du Génocide des Arméniens, jeudi 15 avril

Cérémonie de Commémoration du Génocide des Arméniens.

RENAUD MUSELIER

COMMEMORATION DU GENOCIDE DES ARMENIENS

Jeudi 15 avril 2021 à 17h15
Hôtel de Région – 27 Place Jules Guesde, Marseille

en présence de
Hovhannès GUÉVORKIAN
Représentant de la République du Haut-Karabagh en France

avec :

Renaud MUSELIER

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Président de Régions de France

Julien HAROUNYAN
Président du Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France Sud




MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « 117 millions d’€ pour le Plan de relance de la Région Sud »

A l’issue de cette décision, Renaud MUSELIER a déclaré : « 117 millions d’€ pour le Plan de relance de la Région Sud validés aujourd’hui par la Commission européenne ».

RENAUD MUSELIER

Dans le cadre d’une réunion de travail avec la Commissaire européenne en charge de la Cohésion et des Réformes, Elisa FERREIRA, la Ministre en charge de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Territoriales, Jacqueline GOURAULT, et du Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Clément BEAUNE, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président des Régions de France, a négocié au nom des Régions françaises le contour du futur accord de partenariat avec la Commission européenne pour déterminer les montants et les critères d’éligibilités des Fonds européens sur la programmation 2021-2027.

« Au cours de cet échange, j’ai réitéré la nécessité de rendre éligibles les grandes entreprises et les projets de mobilité durable en zone urbaine aux Fonds européens, notamment pour atteindre les objectifs de l’Union européenne en matière de transition énergétique et climatique. Ces objectifs, fixés par la Commission dans le Pacte Vert, ne pourront se faire sans accompagner les principaux émetteurs de Co2 dans leur transition écologique. Sur ces arguments, la Commissaire s’est montrée en accord en fonction des spécificités de chaque territoire. De même, la Commissaire a accepté d’ouvrir un dialogue constructif avec les autorités françaises pour définir les conditions d’intervention du FEDER en faveur des projets de recherche.
Ces avancées doivent nous permettre de renouveler notre soutien, avec les Fonds européens, à des projets innovants et structurants pour le territoire régional, comme les projets de production d’hydrogène vert, d’éolien flottant, ou de réseaux de chaleur utilisant des énergies renouvelables, etc.
La Commissaire FERREIRA a validé et signé la stratégie de mise en œuvre du Plan de relance européen (REACT EU) dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en faisant de notre région la première de France à pouvoir lancer des appels à projets sur des Fonds européens !
117 millions d’€ à consommer d’ici 2023 sont ainsi mis à la disposition des acteurs du territoire régional pour financer des projets de transition écologique et numérique, le fonds de roulement des PME et sa politique de santé. Des premiers appels à projets, lancés en mars, pour financer des projets de mobilité douce et le développement du numérique dans les communes seront suivis d’appels au mois de mai en faveur de la numérisation dans les collèges et les lycées et le soutien aux PME régionales. C’est une victoire pour la Région Sud ! »
a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.

Les Ministres et la Commissaire ont également confirmé la tenue en région Sud à Marseille du Sommet des Villes et des Régions européennes début 2022 sous la Présidence française de l’Union européenne, évènement phare de la Présidence qui réunira plus de 15 000 élus locaux en provenance de toute l’Europe.




AIX EN PROVENCE : Influens Me, la plateforme rassemble déjà des milliers de marques et d’influenceurs

Mettre en relation les influenceurs et les entreprises en quête de campagnes de publicité bien menées, c’était l’objectif premier de la plateforme Influens Me.

Depuis Aix-en-Provence, elle rend simples et accessibles les services de l’influence marketing pour tous les annonceurs.

Forte de son succès et guidée par les souhaits des membres de sa communauté, Influens Me est heureuse d’annoncer son évolution.

Influens Me s’adresse désormais à tous les métiers du digital en proposant des partenariats d’influence marketing, mais aussi des services, façon marketplace !

En savoir plus

Site internet : https://influens.me/

Facebook : https://www.facebook.com/influensme/

Instagram : https://www.instagram.com/influensme/