MARSEILLE : CMA CGM réitère ses engagements en faveur de la diversité et de la parité

10 femmes aux parcours inspirants mises à l’honneur à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes.

CMA CGM CHAMPS ELYSEES 1- © Groupe CMA CGM

De actions menées pour renforcer l’égalité et la parité au sein du Groupe CMA CGM.
Un score de 82 sur 100 à l’Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, réitère son engagement en faveur de la diversité et de la parité. Cet engagement et les actions menées depuis plusieurs années s’inscrivent pleinement dans les valeurs portées par le Groupe. Cette année, le Groupe CMA CGM donne la parole à dix femmes qui œuvrent chaque jour, en France et dans le monde au succès du Groupe, et jouent un rôle primordial dans son développement.
Retrouvez leurs témoignages ici

En 2020, le Groupe a mis en place plusieurs mesures visant à poursuivre les actions en vigueur et ainsi renforcer l’égalité professionnelle et la parité au sein de ses équipes :

La signature d’un nouvel accord d’entreprise sur l’égalité professionnelle, qui s’appuie sur 4 piliers : recrutements, égalité salariale, promotion interne, équilibre vie professionnelle et vie personnelle ;
Le lancement par l’Academy CMA CGM de la  » C-Box Diversity  » qui permet d’identifier les situations potentielles de discrimination et de planifier des actions au sein des équipes pour favoriser la diversité et l’inclusion ;
La mise à disposition de berceaux pour accueillir les enfants de collaborateurs au sein de deux crèches inter-entreprises à proximité du siège du Groupe à Marseille ;
La mise en place d’un accord en France sur le télétravail (hors période COVID).

En outre, le Groupe a élargi son programme  » We Are Shipping « . Initié en 2018, il vise à faire progresser le leadership au féminin au sein du Groupe, en France et à l’international, et à augmenter la mixité sur les postes clés, via des sessions de coaching, des cafés témoignages, des ateliers de co-développement et des temps de networking. Depuis 2018, le programme a accompagné 113 femmes dans leurs parcours professionnels à travers 8 promotions en France, au Liban, en Asie, ou encore au Royaume-Uni. En 2020, le Groupe a obtenu un score de 82 à l’Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et souhaite accentuer ses efforts en 2021 afin d’améliorer encore l’égalité et la parité à tous les échelons de son organisation. À cette occasion, Tanya Saadé Zeenny, Directeur général délégué du Groupe CMA CGM, déclare :  » La diversité des collaborateurs du Groupe CMA CGM est une formidable richesse et un atout pour son développement. Depuis plus de 40 ans, le Groupe se construit sur des valeurs fortes qui permettent à tous nos collaborateurs de développer leur potentiel. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’accompagner de plus en plus de femmes dans leur choix de construire leur carrière au sein de notre Groupe, au cœur des échanges économiques internationaux « .

A propos de CMA CGM

Le Groupe CMA CGM, dirigé par Rodolphe Saadé, est un leader mondial du transport maritime.
Ses 506 navires desservent plus de 420 ports dans le monde, sur les 5 continents. En 2017, ils ont transporté près de 19 millions de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds).
CMA CGM connaît une croissance continue et ne cesse d’innover pour proposer à ses clients de nouvelles solutions maritimes, terrestres et logistiques.
Présent sur l’ensemble des continents et dans 160 pays via son réseau de 755 agences, le groupe emploie 37 000 personnes dans le monde et 2 400 à Marseille où est situé son siège social.




MARSEILLE : Métiers de la Tech, les entreprises de la région peuvent recruter leurs futurs talents

Alternance dans les métiers de la Tech, les entreprises de la région peuvent recruter leurs futurs talents auprès de Simplon.

Alternance dans les métiers de la Tech

Pour répondre aux besoins et problématiques des entreprises territoriales, Simplon, leader de la formation professionnelle inclusive aux métiers du numérique ayant récemment ouvert son CFA, lance ses premières formations en alternance avec le parcours de Concepteur/Développeur d’applications. D’autres vont suivre très prochainement sur des métiers liés à la cybersécurité, l’Intelligence Artificielle, les parcours de Développeur Web ou encore Technicien de Systèmes et Réseau… Une opportunité pour les entreprises de notre territoire qui peinent souvent à recruter des profils qualifiés dans ces domaines. Opportunité renforcée par le plan de relance de l’apprentissage lancé par le Gouvernement qui leur octroie une aide exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 8 000 € pour l’embauche d’apprentis.

Favoriser la posture professionnelle des apprenants dès leur entrée en entreprise

Avec des formations intensives tournées vers la pratique sous format de pédagogie active, souvent plusieurs hackathons à leur actif, les Simploniens ont développé l’apprentissage de l’autonomie pour être déjà opérationnels dès leur entrée en alternance au sein de l’entreprise. Apprendre à apprendre est leur logique, aller chercher l’info là où elle se trouve est leur quotidien. La pédagogie Simplon est fondée sur une approche dite de pédagogie active : la mise en pratique sur des projets concrets et sur le « learning by doing ». Par opposition à l’enchaînement d’une phase théorique suivie de mises en pratique passives, cette approche privilégie la mise en action immédiate et le test and learn à partir de situations réelles liées à l’environnement de travail et au contexte métier.
Autonomie, entraide, travail en équipe, transmission entre pairs, évaluation collective, arbres de compétences…représentent les principaux leviers pédagogiques utilisés comme catalyseurs d’acquisition des compétences.

« D’un côté, les entreprises, en accélérant leur transformation numérique partout dans le monde, manquent cruellement de profils qualifiés, bien formés et capables de s’adapter rapidement. De l’autre, les salariés impactés par la transformation numérique, les personnes en recherche d’évolution professionnelle, d’emploi ou même, éloignées de l’emploi, pourraient développer des compétences numériques pour autant qu’on leur en donne les moyens. Notre mission est de faire émerger ces talents, de développer ces compétences clés et de diversifier les profils qui travaillent dans et avec le numérique » déclare Laurence Bricteux, Directrice Simplon PACA Sud.

Concepteur/Développeur d’applications : le 1er parcours concerné par Simplon CFA

Ayant déjà une première formation ou expérience en développement, les apprenants approfondissent des méthodes et outils de collaboration et de gestion de projets (Scrum, Peer review, Git, Intégration continue), des compétences déjà acquises par des mises en situation dans des contextes plus contraignants (refonte et amélioration de code existant, implémentation de patrons de conception, architecture des applications en couche, modularisée, conteneurisation…)…
Le parcours délivre un diplôme reconnu par l’Etat « Concepteur développeur d’applications » équivalent Bac+3, et deux certifications « Méthodes agiles de gestion et amorçage de projet » et « OPQUAST – Maitrise de la qualité en projets Web ».
Très prochainement, d’autres métiers en tension, seront également concernés par le nouveau programme d’alternance de Simplon.

Les entreprises souhaitant intégrer des alternants dans leurs équipes peuvent contacter : Stéphane Jakubowicz – contact-paca@simplon.co




MARSEILLE : COVID-19 – « Au niveau régional, la circulation virale augmente légèrement »

Point de situation Covid-19 de l’ARS du lundi 8 mars 2021.

Point de situation Covid-19 de l'ARS du lundi 8 mars 2021 D

Au niveau régional, la circulation virale augmente légèrement en semaine 8 dans un contexte de circulation déjà très élevé.

Elle est toujours supérieure à celle enregistrée au niveau national.

La classe d’âge qui enregistre la plus forte est celle des moins de 20 ans. Le département des Alpes-Maritimes reste celui le plus touché, mais une hausse est enregistré dans tous les départements sauf dans les Bouches-du-Rhône.

La part des variants continue de progresser significativement. Dans les départements du Var, des Alpes-Maritimes, des Hautes-Alpes et du Vaucluse, le variant 20I/501Y.V1 (Anglais) est largement majoritaire. Les variants 20H/501Y.V2 (Sud-Africain) ou20J/501Y.V3 (Brésilien) restent encore très minoritaires.

Point de situation Covid-19 de l'ARS du lundi 8 mars 2021Point de situation Covid-19 de l'ARS du lundi 8 mars 2021 B

Point de situation Covid-19 de l'ARS du lundi 8 mars 2021 D

Si les hospitalisations conventionnelles pour la Covid-19 (files actives) ont largement baissé en semaine 8, les hospitalisations en réanimation (et autres soins critiques) continuent d’augmenter. Le nombre de personnes décédées à l’hôpital diminue depuis 4 semaines mais reste à un niveau élevé.

L’impact de l’épidémie est toujours notable en semaine 8 dans les établissements médico-sociaux. On constate une stabilisation du nombre de résidents contaminés et une baisse du nombre de décès.

A la date du 2 mars 2021, 256 780 personnes ont reçu une première dose de vaccin et 142 633 personnes ont reçu deux doses.




MARSEILLE : Journée Internationale des Droits des femmes, « En région Sud, les règles sont les mêmes pour toutes ! »

Chaque année, près d’1,7 million de femmes n’ont pas accès aux protections périodiques lorsqu’elles en ont besoin et 13% des femmes déclarent avoir déjà dû choisir entre des protections hygiéniques et un autre achat de première nécessité.

journee femme mars 2019

Pour un grand nombre d’entre elles, le budget  » menstruel  » représente plus de 5% de leur budget.

« Cette situation est inacceptable ! Les femmes ne devraient pas avoir à choisir entre des produits de première nécessité et des protections hygiéniques. Elles ne devraient pas avoir à fabriquer des protections elles-mêmes pour faire des économies, quand on sait qu’une mauvaise utilisation ou une trop longue utilisation de protections hygiéniques peut provoquer des chocs toxiques extrêmement dangereux. Ce sujet est un enjeu d’égalité, et il nous concerne tous. En tant que médecin, père de famille et Président de Région, je me sens concerné. Nous devons agir en faveur de l’égalité des chances, en donnant les mêmes conditions de réussite scolaire, personnelle ou professionnelle aux femmes et aux hommes.
Aujourd’hui, lundi 8 mars, nous célébrons la 44e journée internationale des droits des femmes. Une journée qui, du droit de vote à l’égalité salariale, nous rappelle que l’égalité des chances est un combat que nous devons mener ensemble.
Cette année, la Région Sud s’investit pour, sur ses compétences et avec ses moyens, combattre la précarité menstruelle. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer le dispositif  » Les mêmes règles pour toutes « , à travers lequel nous prenons l’engagement de fournir des protections hygiéniques à toutes celles qui en ont besoin en région Sud.

¢ Accessible à toutes les femmes (2,6 millions en région Sud), nous avons décidé de distribuer ces protections en nous associant aux plannings familiaux de la région, au Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des familles et par le biais des distributions alimentaires que nous effectuons depuis le début de la crise. Ces distributions se font notamment avec les associations étudiantes, l’UNI et la FAMI, avec des kits d’hygiène : 10 000 kits ont été distribués depuis le début de l’année !

¢ Pour les 400 000 jeunes femmes de moins de 30 ans de la région, nous étendons notre Pass santé, qui permettra désormais un remboursement des protections hygiéniques de tous types en pharmacie.

¢ Pour les 100 000 étudiantes de la région, nous expérimentons déjà la distribution gratuite de cups, culottes menstruelles durables et protections hygiéniques classiques dans les résidences universitaires des CROUS.

¢ Pour les étudiantes des formations du sanitaires et sociales dont nous avons la charge, elles auront accès dès septembre, à des distributeurs de protections hygiéniques dans les 80 instituts de formation du territoire.

¢ Pour les 80 000 lycéennes de la région, nous lançons, dès aujourd’hui au Lycée Ismaël Dauphin à Cavaillon, le premier distributeur de protections hygiéniques hypoallergéniques en coton 100% bio, biodégradables et compostables, caractéristiques non négociables pour leur santé et pour la préservation de l’environnement, fournies par l’entreprise régionale  » Périodes « . En 2022, tous les lycées de la région seront équipés !

En région Sud, nous appliquons les mêmes règles pour toutes et l’égalité femmes-hommes est un combat du quotidien depuis notre élection à la tête de cette région, en décembre 2015 «  a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.




MARSEILLE : Projets de parcs éoliens flottants en Méditerranée

Projet de parcs éoliens en Méditerranée, mise en place du débat public EOS.

Le débat public EOS porte sur un projet de 2 parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en mer Méditerranée d’une puissance totale à terme de 1,5GW.
Dans le cadre de la préparation du débat public, un questionnaire est diffusé par la commission particulière du débat. Il s’adresse, largement, à toute personne souhaitant s’exprimer dans le cadre du débat public : il vise à mieux cerner les attentes des citoyens et les enjeux du débat à venir.
Cinq départements sont concernés par les projets d’éoliennes au large de leurs côtes, entre la frontière espagnole et Fos-sur-Mer : les Pyrénées-Orientales, l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Initié par la Commission nationale du débat public (CNDP), le prochain débat public EOS (EOliennes flottanteS) en Méditerranée, s’amorce avec la publication en ligne d’un questionnaire et l’ouverture d’un site Internet présentant le débat à venir.

Lancé avant l’été 2021, le débat public EOS en Méditerranée porte sur l’attribution à partir de 2022 de deux parcs éoliens flottants de 250 MW chacun en Méditerranée, ainsi que, éventuellement, leurs extensions: chacune de 500 MW, à partir de 2024. Le débat vise à informer et consulter largement les citoyens et les différentes parties prenantes du projet, à recueillir leur expression et à la relayer auprès des maîtres d’ouvrages du projet : le ministère de la Transition écologique et Réseau de transport d’électricité (RTE).

Les différentes zones qui seront examinées en vue d’une future implantation de parc sont situées dans le périmètre du parc naturel marin du golfe du Lion, au large des Pyrénées-Orientales et de l’Aude ; au large du Cap d’Agde ; au large de la Petite Camargue ; au large du Golfe de Fos-sur-Mer.

Les modalités et le calendrier du débat public EOS en Méditerranée, présidé par Sylvie DENIS-DINTILHAC, seront précisés lors de son lancement officiel, au printemps 2021.

Sylvie DENIS-DINTILHAC, présidente de la commission particulière du débat public EOS, déclare :

« La Commission particulière du débat public (CPDP) EOS EOliennes flottanteS ouvre aujourd’hui une phase de dialogue avec le public concerné par le projet de parcs éoliens flottants en mer Méditerranée. Avant le lancement officiel du débat, les membres de la CPDP vont à la rencontre des acteurs pour affiner leur perception du contexte territorial. Le questionnaire mis en ligne permet à tout citoyen de s’exprimer : quels sont les sujets prioritaires pour lui ? Quelle place accorde-t-il aux sujets visés par le débat ? Comment veut-il participer au débat ? De quelle information souhaite-t-il disposer ? Notre ambition est d’organiser un débat public au plus près du public, de ses préoccupations et du territoire où les parcs éoliens flottants pourraient être implantés. »

A propos du débat public EOS en Méditerranée

Conduit par une commission indépendante et neutre, le débat public EOS en Méditerranée porte sur deux projets éoliens en mer flottants de 250 MW chacun en Méditerranée, à attribuer en 2022 ; leurs extensions d’environ 500 MW chacune, à attribuer à partir de 2024 ; le raccordement mutualisé de chacun des premiers parcs et de leurs extensions. Ces projets sont issus de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2018-2023. Le projet qui est soumis au débat public consiste en la réalisation, pour une durée de 25 à 30 ans, de deux parcs éoliens flottants commerciaux de 250 MW chacun et de leurs extensions, de 500 MW chacune : les premiers parcs comporteraient chacun une vingtaine d’éoliennes flottantes, leurs systèmes d’ancrage, un poste électrique en mer et le raccordement au réseau ; leur extension représenterait une quarantaine d’éoliennes supplémentaires. Les raccordements de chaque premier parc ont vocation à être mutualisés avec leur extension éventuelle afin de limiter leurs impacts environnementaux et leurs coûts.




MARSEILLE : Agence Etoile développe de nouveaux services

Agence Etoile ouvre deux nouvelles agences à Marseille et Salon-de-Provence.

Agence Etoile développe de nouveaux services

Quelle promesse pour l’immobilier en 2021 ?

Les fondamentaux pour l’immobilier résidentiel restent favorables : la demande de logements est supérieure à l’offre ; les besoins touchent toutes les catégories, locatif, intermédiaire et haut de gamme; es conditions financières sont séduisantes avec des taux d’intérêt proches de 1 % l’an ; la valorisation du patrimoine est assurée sur le long terme (3,5 % par an d’augmentation des valeurs depuis les 40 dernières années). Enfin, la rentabilité de l’immobilier résidentiel se rapproche de celle de l’immobilier d’entreprise.
L’immobilier de prestige se porte bien également, avec un montant de 780 millions d’euro de volume de vente en 2020. Une chute malgré tout de 16 % par rapport à 2019, principalement due à la moindre présence des acquéreurs internationaux.
L’immobilier restera une valeur refuge en 2021. La dynamique est soutenue en janvier et pour ce début du mois de février. Nous anticipons donc une bonne tenue du marché en 2021.

La dynamique provençale

Parmi les grandes villes, Marseille offre l’avantage d’afficher un tarif au mètre carré sous les 3 500 €, soit bien en deçà des tarifs en vigueur à Lyon, Bordeaux ou Nice. Les prix ont tendance à s’infléchir à la hausse, c’est le moment d’acheter.
Aix-en-Provence est la ville phare pour l’immobilier en Provence, qu’il s’agisse d’investissement ou de résidence principale. Les prix du centre-ville et de la couronne urbaine tournent autour de 5080 euros et 4850 euros par m2, alors qu’ils vont de 3180 à 3820 euros dans la périphérie. Salon-de-Provence, avec le statut de 5ème ville du département et une politique de la ville intelligente
menée par la Municipalité de Nicolas Isnard bénéficie également d’une demande soutenue en résidence principale.
Enfin, plus au sud d’Aix en Provence à proximité de la gare TGV et du bassin d’emploi de la Duranne, Simiane-Collongue est un secteur très recherché par les citadins en mal d’espaces verts mais surtout par les actifs en mobilité professionnelle français ou étrangers. C’est une véritable niche très prisée.

Agence Etoile ouvre deux nouvelles agences

Afin de mailler le territoire, ce sont deux nouvelles ouvertures pour AGENCE ETOILE en Provence.
A Marseille, s’ouvre une agence au 7, rue Beauvau, dans le 1er arrondissement. Cette agence desservira les secteurs des 1er, 2ème et 7ème arrondissements. A côté de ses implantations dans les 6ème et 8ème arrondissements, cette agence complètera la synergie commerciale du groupe dans la cité phocéenne. L’agence managée par Sacha Chifman entouré de 4 collaborateurs commerciaux sera spécialisée dans l’immobilier résidentiel. Une nouvelle AGENCE ETOILE verra également le jour en mars 2021 à Salon-de-Provence. Elle sera dirigée par Françoise Champain, professionnelle reconnue du Pays Salonnais. Cette agence sera spécialisée pour l’immobilier résidentiel et l’immobilier d’entreprise.

Agence Etoile, une offre de services étendue

Agence Etoile se démarque de la concurrence avec une offre de service complète. Avec le Carnet de Confiance©, Agence Etoile propose un plan de commercialisation exclusif adapté à chaque bien mis en vente et à chaque client. Etoile Conciergerie facilité la mobilité des vendeurs et des acquéreurs en leur offrant les meilleurs tarifs pour leur déménagement ou leur installation. Le pack visibilité inclue la visite virtuelle 360°, le plan du bien en 3D et la prise de vue photographique professionnel.
Pour les acquéreurs, deux garanties sont proposées. La garantie revente couvre pour deux ans jusqu’à 50.000 € en cas de revente inférieure au prix d’achat (décès, invalidité, perte d’emploi, naissance multiple). La garantie des vices cachés couvre quant à elle, dans l’année d’acquisition jusqu’à 14.000 €, en cas de disfonctionnement d’un élément d’équipement (chauffage, climatisation, plomberie, circuit électrique…)
Afin de célébrer l’ouverture de ses deux nouvelles agences, le groupe Agence Etoile-Pradimmo lance une offre spéciale pour le mois de mars 2021 : une remise de 10 % sur la valeur des diagnostics immobiliers, et le pack visibilité offert




NICE : Orange, une entreprise engagée pour l’égalité femmes – hommes

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Orange fait le bilan des actions menées en faveur de l’égalité femmes-homme depuis seize ans au sein de l’entreprise.

Direction Orange Grand Sud Est

Un engagement pour la mixité de l’entreprise

Orange a renouvelé ses engagements en signant à l’unanimité des organisations syndicales le 5e accord portant sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle. Cet accord, prorogé jusqu’au 31 décembre 2021, confirme les engagements pris depuis 2004 et s’appuie sur quatre axes : la mixité des métiers, l’évolution professionnelle des femmes, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle.
Le taux de féminisation de l’ensemble des effectifs atteint 39% sur la Direction Orange Grand Sud Est.

Un engagement pour la mixité des métiers

Aujourd’hui, grâce aux actions mises en place à la Direction Orange Grand Sud-Est, le taux de féminisation des recrutements externes sur des métiers en grande majorité techniques est égal à 25,8%, alors que dans les entreprises du secteur il est plutôt de 15%. Parmi ces actions, le dispositif « classe de techniciennes », créé en 2014, permet de former aux métiers de l’intervention des femmes en situation de reconversion professionnelle, en partenariat avec l’organisme AUXO à Andrézieux-Bouthéon (Loire) et Vitrolles (Bouches du Rhône). Depuis sa création, en 2014, ce dispositif a permis de former 144 techniciennes d’intervention et d’en recruter 131.
Plusieurs actions de sensibilisation aux métiers techniques sont menées en partenariat avec des organismes tels que Capital Filles, Energie jeunes, Elles Bougent, Femmes ingénieures ou Nos Quartiers Ont Du Talent pour faire découvrir et amener des jeunes femmes vers des carrières scientifiques. Près d’une cinquantaine de salariés sont ainsi mobilisées au sein de la direction Orange Grand Sud-Est pour accompagner ces jeunes filles issues de quartiers prioritaires. Des conférences sont organisées dans des lycées, d’autres sont proposées au format numérique.
Par ailleurs, les «Parcours au féminin» permettant aux femmes non-cadres de l’entreprise d’être accompagnées vers des postes à responsabilité. Ainsi à la direction Orange Grand Sud-Est, 122 parcours ont donné la possibilité à 88 femmes d’évoluer vers davantage de
responsabilités. Sur les 147 000 collaborateurs d’Orange dans le monde, on compte plus de 31,1% de femmes dans les réseaux de management. Au sein de son conseil d’administration, Orange France fait état d’une mixité composée à plus de 45% de femmes.
Un engagement pour sensibiliser et accompagner les femmes en interne et en externe Plusieurs programmes sont proposés aux salariés de l’entreprise pour sensibiliser à l’égalité professionnelle et à la lutte contre le sexisme ainsi qu’aux violences faites aux femmes. A la
direction Orange Grand Sud-Est, plus de 3 000 salariés, dont 400 managers, ont suivi un parcours et obtenu le visa égalité professionnelle.
Chaque année, la « Semaine égalité professionnelle » propose ateliers et conférences sur le thème «Une semaine pour s’engager, toute l’année pour avancer».
En externe, Orange a lancé son programme Femmes entrepreneuses pour sélectionner et soutenir des femmes créatrices de startups. Ces femmes sont accompagnées et coachées grâce à des ateliers, des événements et du mentorat avec des salariés volontaires. A la
direction Orange Grand Sud-Est, ce sont plus de 65 femmes qui en ont bénéficié (et 220 en France).
Agir pour l’autonomie des femmes en permettant de réduire les inégalités passe aussi par la formation au numérique. La Fondation Orange a créé en 2015 les Maisons Digitales pour accompagner et former des femmes aux usages numériques. A la direction Orange Grand Sud-Est, ces Maisons Digitales sont au nombre de 16 en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Par ailleurs, Orange est membre de la Fondation Femmes@Numérique et a signé en mai 2019 le Manifeste pour la reconversion des femmes dans les métiers du numérique.

A propos d’Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros en 2019 et 143 000 salariés au 30 septembre 2020, dont 83 000 en France. Le Groupe servait 256 millions de clients au 30 septembre 2020, dont 212 millions de clients mobile, 21 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 26 pays. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunication aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En décembre 2019, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Engage 2025 » qui, guidé par l’exemplarité sociale et environnementale, a pour but de réinventer son métier d’opérateur.
Tout en accélérant sur les territoires et domaines porteurs de croissance et en plaçant la data et l’IA au coeur de son modèle d’innovation, le Groupe entend être un employeur attractif et responsable, adapté aux métiers émergents.
Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).

Pour plus d’informations (sur le web et votre mobile) , www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.
Orange et tout autre produit ou service d’Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.




MARSEILLE : Dispositif Bail Réel et Solidaire (1ère opération en région) – e-conférence de presse de La Poste, mercredi 10 mars

La Banque Postale, le Groupe Gambetta et Crédit Logement démocratisent l’accès à la propriété avec le dispositif Bail Réel et Solidaire (BRS).

LA POSTE 2

e-conférence de presse le mercredi 10 mars 2021 à 14h

Avec une première opération menée en région PACA, La Banque Postale devient le premier établissement bancaire à promouvoir le modèle de Bail Réel et Solidaire (BRS) sur le territoire, permettant de devenir propriétaire de sa résidence principale avec une décote sensible par rapport au prix du marché.

Conférence de presse digitale

La Banque Postale, le Groupe Gambetta
et Crédit Logement démocratisent l’accès à la propriété avec le dispositif Bail Réel et Solidaire (BRS).

Celia DOUBLET
Directrice Générale de LA BANQUE POSTALE – Collectivités Locales

Laurent BORTOLI
Responsable de l’Offre Crédit LA BANQUE POSTALE
Philippe LAINE
Directeur du Développement et de la Communication CREDIT LOGEMENT
Sylvain MICHEL
Directeur Promotion région PACA GROUPE GAMBETTA

Cette e-conférence de presse sera diffusée en direct sur Teams.




AIX EN PROVENCE : Wi-pool lance sa nouvelle stratégie de croissance

Cette annonce stratégique s’inscrit dans le cadre de la récente levée de fonds de 400 000€, menée à bien par la startup début 2021.

Wi-Pool, concepteur de fonds mobiles et d’équipements connectés de piscine, annonce la nomination de son directeur commercial et de son directeur des opérations pour assurer un développement à grande échelle de ses opérations en France comme à l’international.

Olivier Courtade, Directeur des opérations de Wi-Pool

Expert reconnu dans le domaine des objets connectés depuis le plus de 20 ans, Olivier Courtade est en charge de piloter les opérations et de structurer l’entreprise pour conduire son déploiement international. À ce poste stratégique, il permettra donc à Wi-Pool de passer un nouveau cap, d’améliorer ses processus opérationnels et son organisation pour gagner en performance, faire évoluer son business model et s’appuyer sur un cadre dynamique pour soutenir sa croissance. Entrepreneur chevronné, Olivier Courtade a été à l’origine de nombreuses entreprises à succès et a évolué dans des structures de renom comme Belease, M2M Solution, Myxyty ou encore Hubstairs. Il a également intégré le CCE (les conseillers du commerce extérieur de la France).

Sabri Khaldi, Directeur commercial de Wi-Pool

À ce poste, il sera chargé, en coordination avec la direction générale et la direction des opérations, de définir et de lancer la nouvelle stratégie commerciale de Wi-Pool en France et à l’international. Il travaillera en priorité sur la commercialisation de l’offre fonds mobiles et étudiera de nouveaux relais de croissance sur des produits et services associés. Pour mener à bien sa mission, Sabri Khaldi peut s’appuyer sur une longue expérience professionnelle acquise auprès d’acteurs de premier plan dans l’univers de la piscine. Il a notamment évolué dans des structures comme Sesame Cover, Alukov véranda, ou encore Abrisol où il était dernièrement Directeur commercial en charge du développement en Espagne.

Antoine Debois-Frogé, Fondateur et CEO de Wi-Pool « Je suis fier d’accueillir deux experts unanimement reconnus sur le marché pour leur savoir-faire. Leur venue est un signal fort et met en évidence la pertinence de notre positionnement et la qualité de nos fonds mobiles 100 % made in France qui apportent une réponse adaptée aux nouveaux usages et attentes des propriétaires de piscines. Nous allons désormais lancer notre nouvelle stratégie de croissance et mettre en place une organisation toujours plus agile pour délivrer les projets de nos clients. En 2021, nous pouvons d’ores et déjà compter sur un volume de commandes signées de plus de 1,7 million d’euros. »




MARSEILLE : KEDGE, 7ème édition du Challenge Open Innovation du 1er au 26 mars

400 étudiants de KEDGE issus de l’ensemble des programmes spécialisés, MS et MSc de Marseille, Bordeaux et Paris, participent au Challenge Open Innovation du 1er au 26 mars en distanciel.

Regroupés en équipes transdisciplinaires et transgénérationnelles, ils ont quatre semaines pour porter sur le marché une invention soumise par l’une des 60 entreprises.

Sur une période d’un mois depuis de début mars, de grands groupes industriels tels qu’Airbus, Fareva, Mantu, Valeo, des centres de recherche comme l’Inria Bordeaux et le CEA Tech défient les étudiants sur leur capacité à développer des projets innovants. Le CEA Tech étendra d’ailleurs sa collaboration avec des étudiants du Programme Grande Ecole en formation continue et parrainera le MSc Innovation Transformation et Entrepreneuriat (ITE) de KEDGE.

Pour la première fois, le Grand Port Maritime de Marseille participe au challenge avec une problématique sur l’innovation du business model de leurs formations aux métiers de la mer.

Autre nouveauté cette année, les étudiants doivent plancher sur une mission originale sortant du cadre de référence habituel du challenge et proposée par Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises. Ils doivent trouver des solutions pour augmenter le trafic quotidien sur la plateforme #1Jeune1solution, outil d’aide à l’insertion professionnelle des jeunes. Cette mission vient compléter l’engagement de KEDGE dans le plan #1jeune 1solution après la participation, vendredi 19 février, d’Alexandre de Navailles, Directeur Général de KEDGE, à la table ronde initiée par le Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion, en présence de Jean Castex, Premier Ministre, à laquelle il a présenté les actions de l’école en faveur de l’emploi de ses étudiants.

La richesse de profils des 60 start-ups, grands groupes, petites et moyennes entreprises, internationales, nationales ou issues de ses territoires participant au challenge est révélateur du dynamisme de l’écosystème de KEDGE. Tout le réseau relation entreprises, alumni et Business Nursery de KEDGE s’est mobilisé pour proposer 83 missions variées et de qualité aux 400 étudiants du challenge.

Le Challenge Open Innovation a pour vocation de mettre véritablement l’entreprise au cœur de l’enseignement en incitant les étudiants à résoudre une problématique complexe et innovante en faisant appel à l’intelligence collective.

Cette année encore, pour renforcer l’hybridation des compétences et accentuer la dimension digitale, Epitech, l’école référente de l’expertise informatique, s’associe au Challenge Open Innovation Entreprise en joignant une dizaine de ses étudiants aux des groupes de travail.

Christophe Mouysset, Directeur de la relation entreprise et de l’entrepreneuriat de KEDGE, précise « Les étudiants sont amenés à réfléchir grâce à la pluridisciplinarité. Nous encourageons ainsi l’expérimentation, l’audace et la créativité en développant des projets innovants qui répondent aux attentes des entreprises ».

Tout au long du challenge, les étudiants sont encadrés par des experts, grâce à une pédagogie inductive qui dégage les concepts nécessaires à l’évolution de chacun des projets. Ils assistent à des séances de coaching, des cours, ainsi qu’à des conférences sur plusieurs thèmes :

Open Innovation,
Méthodologie et approche mission,
Valorisation et capture de la valeur,
Business Model innovant,
Propriété intellectuelle en innovation ouverte,
Management agile,
Financement de l’innovation,
Pitch entrepreneurial,
Neurolearning.

A l’issue du séminaire, KEDGE délivrera un certificat Open innovation à tous les participants.

Paul Gimet, Directeur du MSc ITE, souligne « Cette épreuve d’un mois permet à l’entreprise d’innover dans un temps limité et pour l’étudiant de sortir de son cadre de référence, de sa zone de confort et de répondre à un projet concret comme il pourrait l’accomplir dans le milieu professionnel ». Il complète « La diversité des entreprises présentes (start-up, grands groupes, biotech …) et l’impact de notre innovation pédagogique sur les entreprises de notre territoire renforcent notre mission « learning by doing » et notre position d’école du savoir-faire ».

Voici quelques exemples des 50 thématiques innovantes proposées par les entreprises :

Développement de nouveaux turboréacteurs électriques (Sylphaero)
Réingénierie et diversification de l’entreprise par l’innovation (Airbus Helicopter)
Nouveau produit de dépistage de pathologies chroniques à domicile (Inria)
Packagings éco conçus versus des packagings traditionnels (Fareva)
Impact carbone en logistique (Lox)
Relance de la filière de la laine au Pays Basque (Tokilia)

A propos de KEDGE Business School :

KEDGE Business School est une Ecole de management française de référence présente sur 4 campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille et Toulon), 3 à l’international (2 en Chine à Shanghai et Suzhou, et 1 en Afrique à Dakar) et 3 campus associés (Avignon, Bastia et Bayonne). La communauté KEDGE se compose de 14 800 étudiants (dont 23% d’étudiants étrangers), 192 professeurs permanents (dont 45% d’internationaux), 201 partenaires académiques internationaux et 70 000 diplômés à travers le monde. KEDGE propose une offre de 36 formations en management et en design pour étudiants et professionnels, et déploie des formations sur-mesure pour les entreprises au niveau national et international. Membre de la Conférence des Grandes Ecoles et accréditée AACSB, EQUIS et AMBA, KEDGE Business School est une institution reconnue par l’Etat français, avec des programmes visés, et labellisée EESPIG. KEDGE est classée par le Financial Times 34ème meilleure Business School en Europe et 41ème mondiale pour son Executive MBA.

kedge.edu – @kedgebs – LinkedIn/kedgebs