MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « J’ai toujours défendu la cause arménienne, il faut engager toutes nos forces dans le multilatéralisme » !

Selon Renaud MUSELIER : « Depuis le 24 avril 1915, la mémoire des Arméniens et du génocide de leur peuple est remise en question et même bafouée par les négationnistes de tous bords ».

RENAUD MUSELIER 12

Il a ajouté : « J’ai toujours défendu la cause des Arméniens, comme élu local, comme parlementaire français, comme Député européen, et aujourd’hui comme Président de Région. J’ai l’ADN de l’Arménie en moi. Cette guerre est meurtrière et le peuple arménien du Haut-Karabakh mérite notre soutien.

Pour obtenir le cessez-le-feu, il faut engager toutes nos forces dans le multilatéralisme :

Hier, les quinze membres du conseil de sécurité de l’ONU ont demandé un cessez-le-feu global et l’arrêt immédiat des combats, avec reprise des négociations entre Azerbaïdjan et Haut-Karabakh,
l’OSCE, a mandaté la France, les Etats-Unis et la Russie en tant que 3 co-présidents du groupe de Minsk,
cet après-midi, au conseil de sécurité de l’ONU, les trois co-présidents du groupe vont alerter et pousser pour la fin des conflits et la reprise des négociations, sur la scène européenne, la France est à la manœuvre pour mobiliser nos partenaires européens.

Dans ce dossier, le rôle de la Turquie est évident, puisqu’elle soutient par ses déclarations la position de l’Azerbaïdjan. Après la déstabilisation de la Grèce et de l’Europe en Méditerranée cet été, la Turquie met encore en péril la stabilité et la paix dans le bassin méditerranéen et dans sa zone d’influence. Je suis en relation permanente avec le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves LE DRIAN, qui connaît parfaitement les enjeux géopolitiques de cette situation. Il est urgent de trouver une solution pour un cessez-le-feu : sur le terrain, les combats s’intensifient et mettent en danger la vie de dizaines de milliers de civils » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.




MARSEILLE : Rejet du recours en référé liberté, la déclaration de Renaud MUSELIER

Renaud MUSELIER : « Il ne faut pas opposer le sanitaire à l’économique : l’équilibre est difficile à trouver, il faut y arrive » !

RENAUD MUSELIER 11

« Quel que soit le choix que fera le monde économique à l’issue de l’analyse de la décision rendue par le juge administratif, et s’ils font appel, je serai à leurs côtés ! Maintenant, il faut préparer la réouverture tout en tenant compte de la crise sanitaire. Nous avons obtenu une clause de revoyure à 7 jours : elle est essentielle pour ne pas subir une fermeture de 15 jours. Je demande donc la mise en place d’une méthode de revoyure que personne ne pourra contester.

Dès vendredi, je souhaiterais que nous puissions réunir le Comité régional de santé publique :

Préfet de Région,
Directeur général de l’Agence Régionale de Santé,
Président de Région,
et les élus d’Aix-Marseille.

Nous devons avoir une idée claire de la situation sanitaire et de son évolution : les indicateurs, les tendances, les sources et le calendrier qui permettront d’arbitrer, doivent être acceptés par tous. Sans cela, nous prenons le risque d’une guerre des chiffres, de décisions que personne ne pourra comprendre ou accepter et donc, de rater une étape essentielle » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.




MARSEILLE : Edition spéciale, Fermeture des bars et restaurants à MARSEILLE, mercredi 30 septembre

Fermeture des bars et restaurants à Marseille.

CPME Sud et CPME 13 - Crise sanitaire

LA CPME SUD & CPME13 ORGANISENT UNE WEBISSION ECO FOR SUD LE MAG

Edition spéciale, Fermeture des bars et restaurants à Marseille, mercredi 30 septembre à 18h

Rendez-vous sur la page Facebook de la de la Cpme Sud et la Cpme 13 ainsi que toutes les pages des Cpme de la région.

En présence de :

Alain GARGANI, Président de la CPME SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Corinne INNESTI, Présidente de la CPME 13,
Bernard KLEYNHOFF, Président de la Commission Économie, Industrie, Innovation, Nouvelles technologies et Numérique, Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur
Philippe ZERAH, Président Branche restauration, UMIH
Christiane THIBAULT, Vice-Présidente GNI PACA
Philippe ETCHEBEST, Chef restaurateur




MARSEILLE : Recours en référé liberté, la réaction de Renaud MUSELIER

Recours en référé liberté, la réaction de Renaud MUSELIER : « Je prends acte de cette décision du Tribunal Administratif, nous allons en prendre connaissance ».

RENAUD MUSELIER 12

« Le juge administratif a considéré qu’il était légal d’imposer la fermeture des restaurants et des bars d’Aix et Marseille, au regard de la situation sanitaire. A présent, je vais bien prendre connaissance du contenu du délibéré, son fondement et les raisons qui ont conduit à cette décision. Je vais également consulter l’ensemble des cosignataires sur la base de cette analyse, de façon à décider de la conduite à tenir avec nos avocats, en mesurant le niveau et l’évolution de la dangerosité de la crise sanitaire à Aix et Marseille » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.




MARSEILLE : COVID-19, le point sur les consignes sanitaires

Face au risque de désorganisation des soins, les médecins libéraux de PACA demandent d’urgence une harmonisation des consignes sanitaires et rappellent les bons réflexes à adopter, en toute circonstance.

hopital sainte musse 2

A l’école, au travail ou d’une ville à l’autre, les consignes sanitaires pour faire face au coronavirus ne s’appliquent pas de la même manière. Les médecins libéraux, notamment généralistes et pédiatres, sont en première ligne pour gérer cet imbroglio qui provoque la désorganisation du système de soin. Les laboratoires sont en surchauffe, les cabinets et les pharmacies sont assaillis de patients qui ont d’abord besoin d’être rassurés. L’URPS Médecins Libéraux PACA demande instamment aux instances publiques de clarifier et harmoniser les consignes à appliquer et rappelle aux concitoyens les bons réflexes à adopter.

Pour les enfants comme pour les adultes, les consignes qui s’appliquent de manière systématique :

LES ENFANTS / Recommandations de la Société Française de Pédiatrie

Les enfants qui présentent des symptômes bien tolérés doivent rester chez eux, et être vus dans les 48 à 72 heures par un médecin. Le test PCR Covid n’est pas fait de façon systématique et devrait rester à l’appréciation du médecin.
Le retour en collectivité après 7 jours d’isolement, et en l’absence de symptômes depuis 48 heures, n’est pas conditionné à l’établissement d’un certificat médical.

AU TRAVAIL

Si un salarié est testé positif au Covid 19, l’identification des cas contacts est déclenchée.
Chaque personne identifiée prend rendez-vous avec son médecin traitant ;
Les  » contacts à risques  » (cf. définition ci-dessous) sont mis en isolement (télétravail ou arrêt prescrit par le médecin) et accompagnés dans la réalisation des tests ;
Le salarié peut retourner à son poste après 7 jours d’isolement en l’absence de symptômes depuis 48 heures, sans certificat de reprise ni test de contrôle.
Il est rappelé qu’un arrêt de travail est une prescription médicale et ne doit pas être décidé par l’employeur.

RAPPEL DES INFORMATIONS COVID 19

Quels symptômes sont évocateurs du Covid 19 ?

Fièvre ou sensation de fièvre ;
Signes respiratoires (toux, essoufflement ou sensation d’oppression dans la poitrine) ;
Fatigue importante inexpliquée ;
Perte du goût et de l’odorat ;
Maux de tête ;
Courbatures et/ou douleurs dans les muscles ;
Diarrhée avec au moins 3 selles molles dans la journée (pour les enfants et les personnes âgées).

Qu’est ce qu’un cas contact à risque ?

Pour être considéré à risque, le contact avec une personne testée positif doit avoir été, prolongé (15 minutes et plus), en face à face, sans protection, à moins d’un mètre. Sont également des cas contacts les personnes ayant reçu des projections (toux ou éternuement) de la part du malade, quelle que soit la durée d’exposition. Les tests sont réalisés en priorité aux personnes ayant une prescription médicale, aux personnes symptomatiques, aux personnes contact « à risque » et aux professionnels de santé, comme le rappelle le communiqué de presse commun (22/09/20) de l’ARS PACA et la CPAM avec les URPS médecins libéraux, biologistes et infirmières, ainsi que les fédérations hospitalières régionales.

Laurent Saccomano, président de l’URPS Médecins Libéraux PACA précise :« Confrontés à des consignes qui fluctuent d’un contexte et d’une instance à l’autre, nos concitoyens sont en perte totale de repères et ne savent plus aujourd’hui quelle est la bonne attitude et quels sont les bons gestes à adopter face au coronavirus. Alors que les indicateurs sur la propagation du virus nous incitent à redoubler de vigilance, il est essentiel que chacun ait accès à une information claire, cohérente et stable pour se prémunir efficacement. »




SALON DE PROVENCE : Journée mondiale du sourire 2020

Biotech Dental façonne le sourire des français depuis plus de 30 ans grâce à des innovations toutes conçues et développées en France.

Le 2 octobre prochain aura lieu la journée mondiale du sourire. Si pour certains le sourire est synonyme de bonne humeur et de positivité, de nombreux français n’osent pas sourire pleinement à cause de dents mal alignées, et passé l’adolescence les appareils dentaires sont peu envisagés pour rectifier leurs positions.

Pour résoudre ce problème, Biotech Dental, fabricant de matériel médical de haute technologie à destination des chirurgiens-dentistes depuis 1987, a développé des innovations de pointe : conception et fabrication d’implants et de prothèses dentaires, scanner intra-oral, logiciel d’analyse du sourire, gouttières transparentes sur-mesure fabriquées par des procédés de fabrication numérique innovant ainsi que les formations associées.

« En développant des produits ‘made in France’ de qualité, intégrant les dernières technologies et proposés au juste prix, nous espérons démocratiser la dentisterie moderne au plus grand nombre. » explique Philippe Veran, PDG de Biotech Dental.

Des innovations et un savoir-faire français

Biotech Dental a choisi d’offrir des soins 100% made in France en rapatriant la production et la fabrication de l’ensemble de ses produits dans l’hexagone. Pour ce faire, l’entreprise a progressivement racheté tous ses sous-traitants.

Une nouvelle usine 4.0

Biotech Dental étend ses sites de production 4.0 de Salon de Provence et de Scionzier. L’entreprise aura investi au total 10 millions d’euros dans ses réalisations pour doter ses usines de robots dernière génération et de la technologie d’impression 3D afin de produire sur-mesure ses prothèses et aligneurs. Grâce à cette technologie, Biotech Dental assure une fabrication de qualité, rapide et à moindre coût.

Des soins dentaires accessibles

Réels enjeux de santé publique, les soins bucco­dentaires ont pourtant un coût. Souvent jugé trop élevé, ce coût est un facteur rédhibitoire pour se soigner correctement et certains patients ont parfois recours à des solutions alternatives. Depuis sa création en 1987, Biotech Dental se réinvente sans cesse dans le but de rendre accessible les soins dentaires à tous les patients en proposant les meilleurs produits au meilleur prix. Ayant conscience que les nouvelles technologies ont un impact important sur le montant des soins, le groupe investit donc massivement en R&D depuis plus de 30 ans et a développé des dispositifs médicaux de pointe.

En faisant entrer le numérique au cœur du cabinet dentaire, Biotech Dental a révolutionné et démocratisé l’accès à l’esthétique dentaire.

À propos de Biotech Dental :

Créé en 1987 par Philippe Veran, Bruno Thévenet et le Dr. Francis Poulmaire, Biotech Dental s’est depuis imposé comme un industriel incontournable sur le marché de l’implant dentaire. Grâce à des joint-ventures avec des acteurs hautement technologiques et à d’importants investissements en R&D, le groupe Biotech Dental est passé du rang d’industriel spécialisé en implantologie à celui de géant du numérique. Biotech Dental, membre de la première promotion Accélérateur ETI 2016 de BPI France, est fier d’incarner le savoir-faire médical «Made in France», comme le reconnaissent les labels Origine France Garantie, French Tech et French Fab. Basé à Salon-de-Provence depuis 1987, le groupe emploie aujourd’hui 630 collaborateurs, répartis dans 8 pays.

Biotech Dental est membre de Up Group (Upperside Capital Partners), fondé et dirigé par Philippe Veran et Bruno Thévenet, auprès de 15 autres sociétés dans des secteurs aussi variés que le médical, le sport, la cosmétique et l’industrie. En 2018, le groupe Upperside affichait plus de 103 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une croissance annuelle de 30% depuis 2014.

Chiffres clés Biotech Dental : + de 2 Millions d’implants posés depuis sa création; + de 400 000 aligneurs fabriqués ; 21% de croissance chaque année ; 630 collaborateurs? ; 73M€ de CA 2019 proforma




NICE : Le Secours populaire publie le baromètre de la pauvreté en France

Le baromètre de la pauvreté réalisé par IPSOS pour le Secours populaire est un rendez-vous annuel qui permet de dresser un état des lieux de la précarité en France.

PRESSEAGENCE 2

Cette étude comprend un baromètre sur la perception de la pauvreté (la manière dont elle est définie et redoutée par les Français, mais aussi vécue par une partie de la population), avec cette année un focus sur  » l’impact de la crise sanitaire sur les personnes en situation de précarité « . La pandémie de COVID-19 que connaissent la France et le monde pourrait, selon l’ONU, faire basculer plus de 130 millions de personnes supplémentaires dans la faim chronique d’ici à la fin 2020.

Le Spf a aidé 1 270 000 personnes pendant les deux premiers mois de confinement, 45% d’entre elles n’étaient pas connues de l’association. Familles monoparentales, personnes âgées, étudiants, mais aussi intérimaires, travailleurs indépendants, aides à domiciles, artisans ont basculé dans la précarité. La période de confinement a mis en lumière une importante fracture numérique qui a empêché certains enfants de poursuivre une scolarité normale, renforçant ainsi les fortes inégalités. En parallèle, les étudiants ont eux aussi été fortement touchés par cette crise.

Partout en France le constat sur le terrain est le même : une dégradation des conditions de vie des personnes en situation de précarité et de nouvelles personnes frappées de plein fouet par la crise. Le Spf multiplie les initiatives de solidarité pour leur apporter un soutien concret et chaleureux. : accès à une alimentation de qualité et équilibrée en lien avec les producteurs locaux, aux vacances, aux pratiques culturelles, aux moyens numériques évitant l’exclusion et le décrochage scolaire. Les 81 855 bénévoles dans les 1 300 espaces de solidarité du Spf ont été rejoint par 5 000 nouveaux volontaires, parmi lesquels 25% de moins de 25 ans. Dans le même temps, le Spf a maintenu un lien permanent avec ses partenaires dans 80 pays dans le monde, parmi lesquels une trentaine d’entre eux ont reçu un soutien financier pour venir aide aux victimes des conséquences de la pandémie. Il est toujours présent auprès des sinistrés des incendies dans les Bouches du Rhône, tout comme ceux victimes des explosions à Beyrouth.

Sondage Ipsos / Secours populaire 2020 : mercredi 30 septembre
Publication de la quatorzième vague du baromètre Ipsos / Secours populaire français sur la pauvreté en France

15h – Conférence de presse en présence de Jean STELLITTANO, Secrétaire général de la Fédération des Alpes-Maritimes et remise de vélos et tablettes numériques aux enfants ayant participé aux journées des oubliés du sport 2020.
La conférence se déroulera au stade Vauban, 18 Rue Maréchal Vauban, 06300 Nice




MARSEILLE : Du nouveau sur le stationnement avec le lancement de 2 parkings partagés !

Zenpark, le leader du parking partagé connecté en France, vient de renforcer son offre à Marseille avec le lancement de 2 nouveaux parkings partagés.

CANNES 10

Ces 2 parkings, propriétés de LOGIREM et Marseille Habitat, sont désormais ouverts à tous les automobilistes qui peuvent les trouver, les réserver et y accéder à la demande via l’application mobile Zenpark dédiée. Zenpark propose donc désormais 16 parkings à Marseille où il est possible de se garer en à partir de 0.30€ pour 1H ou 55€ pour 1 mois.

2 NOUVEAUX PARKINGS PARTAGES CONNECTES

Depuis septembre 2020, les automobilistes qui cherchent à se garer à Marseille peuvent désormais, grâce à la technologie Zenpark, accéder à 2 nouveaux parkings partagés :

Marseille – Gare Saint Charles – Cité de la Musique : Rue Jean-Baptiste Fortune Lavastre
Marseille – Saint-Henri – Cinéma Alhambra : 15 rue Pascal Xavier Coste

5M DE PLACES DE PARKING NON UTILISÉES

Alors qu’à chaque instant 1 automobiliste sur 4 en circulation est à la recherche d’une place, on sait que plus de 5 millions de places sont libres dans les parkings privés (hôtels, bailleurs sociaux, foncières immobilières, administrations, cliniques, etc.) en Europe. La société Zenpark a donc développé une solution technologique qui permet de proposer ces espaces au public simplement, à des prix défiants toute concurrence.
Les propriétaires de parkings peu ou pas utilisés n’ont qu’à ajouter leurs emplacements sur l’application Zenpark pour les mettre à disposition du public et générer de nouveaux revenus. De son côté, l’automobiliste peut accéder automatiquement au parking grâce à son mobile ou à un pass dédié (le ZenPass) et se garer à sa convenance pour quelques heures, quelques jours, quelques semaines ou toute l’année.
Enfin la technologie brevetée de Zenpark permet à ces parkings de devenir 100% digitalisés et d’offrir de nouveaux services de gestion en temps réel des parkings (taux d’occupation, modulation du nombre de places, places réservables par les invités / collaborateurs…)

À PROPOS DE ZENPARK

Zenpark est le leader du parking partagé connecté en France. Lancé en 2013 par William Rosenfeld (PDG), Fabrice Marguerie (Directeur Technique) et Frédéric Sebban (Directeur Business Development), Zenpark propose aujourd’hui un parc de plus de 1000 parkings partagés. La société est présente dans les 35 plus grandes villes de France et de Belgique et se développe au rythme de 2 nouveaux parkings lancés par jour.
Avec 400 000 clients actifs, Zenpark permet chaque année d’éviter le rejet de 1000 tonnes de CO2 en supprimant le temps de circulation et d’attente inutile passé à chercher une place. Tournée vers l’avenir, la société a investi massivement dans le développement de parkings connectés intelligents et compte 350 projets  » smart city  » (ville intelligente) en cours.
Zenpark a levé plus de 10 millions d’euros auprès d’EDF et de la RATP en janvier 2019.




MARSEILLE : La poste de SIMIANE-COLLONGUE se modernise

La Poste de Simiane-Collongue ferme provisoirement ses portes à partir de samedi 3 octobre à 12h, en raison d’importants travaux de modernisation. Ils débuteront dès le 5 octobre.


La réouverture de l’établissement est prévue le vendredi 4 décembre à 14h.

La Poste de Simiane-Collongue va bénéficier d’une transformation totale de son espace où les principes du dernier modèle d’accueil et de conseil du Réseau La Poste vont être mis en place.
Un investissement de plus de 258 000 € pour la Direction Régionale Provence du Réseau La Poste.

Début décembre, les clients du bureau de Poste vont découvrir un espace d’accueil repensé avec la mise en place d’espaces organisés en fonction des besoins des clients :

Des espaces ouverts autour d’un îlot polyvalent permettant de réaliser l’opération de leur choix ; Un automate pour opérations courrier colis courantes et une urne de dépôt de chèque ; Un distributeur de billets.

Cette modernisation des points de contacts marque la volonté de La Poste d’être le premier réseau de France en termes de services et de proximité, auprès du grand public et les professionnels.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES DURANT LA FERMETURE TEMPORAIRE DU BUREAU

Les clients qui souhaitent réaliser des opérations durant cette période sont invités à se rendre 6 jours sur 7 à La Poste la plus proche :

La Poste de Bouc-Bel-Air – place Jean Moulin 13320 BOUC-BEL-AIR.
– Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 14h à 16h30 ; samedi de 9h à 12h00.

Distributeur de billets La Banque Postale à La Poste de Bouc-Bel-Air

Les conseillers financiers recevront leurs clients sur rendez-vous par téléphone au 3639.

La distribution du courrier s’effectuera sans changement.




MARSEILLE : Renaud MUSELIER : « Un référé-liberté contre les mesures de fermeture totale des bars et restaurants »

Renaud MUSELIER « Je viens de déposer un recours collectif en référé-liberté contre les mesures de fermeture totale des bars et restaurants d’Aix et Marseille ».

RENAUD MUSELIER 12

« Le 25 août, une première salve de décisions avait conduit à fermer bars et restaurants à 23h, alors que le Préfet souhaitait initialement 20h. Le 5 septembre, cette heure a été repoussée à 00h30 après nouvelle discussion avec le Préfet. Le 14 septembre, une concertation voulue par le Premier ministre, assumée par les élus locaux, avait donné lieu à de nouvelles mesures fortes. Elles étaient contraignantes mais concertées, adaptées à la gravité de la situation sanitaire, dans le cadre d’une décentralisation de crise. Le 23 septembre, seulement 9 jours après, le Ministre de la Santé a annoncé une décision unilatérale, prévoyant notamment la fermeture totale de tous les bars et restaurants de la Métropole d’Aix-Marseille-Provence. Le 25 septembre, le Ministre de la Santé a tenu une réunion avec les élus du territoire et a concédé plusieurs avancées significatives, dont une clause de revoyure dans 7 jours au lieu de 15, un report de l’exécution à dimanche et la limitation aux 2 communes d’Aix et Marseille. Ces avancées étaient nécessaires. Jusqu’à hier soir, nous avons continué à demander un renfort policier important, afin de sanctionner fermement les tricheurs et permettre le maintien de l’ouverture de tous les restaurateurs qui savent protéger la santé de leurs clients et qui respectent les règles. Nous avons continué à demander le renforcement et l’application plus ferme de l’arrêté précédent, qui courait jusqu’au 1er octobre. Pourtant, l’arrêté préfectoral publié aujourd’hui maintient la fermeture généralisée des restaurants et des bars d’Aix et Marseille. C’est pour cela que je viens de déposer un recours collectif en référé-liberté contre les mesures de fermeture totale des bars et restaurants d’Aix et Marseille. Pour ma part, je n’appellerai jamais à la désobéissance civile. Nous sommes dans une République, les règles et les lois doivent être respectées. L’équilibre républicain est en jeu. Lorsqu’on conteste une règle, il faut donc le faire dans les règles. C’est le droit qui tranche.

Ce recours est porté par :

20 professionnels de la restauration d’Aix-en-Provence et Marseille,
les représentants du monde économique et du secteur : l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat (CMAR), la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), l’Union des Entreprises de Proximité (U2P régionale), l’Union pour les Entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE13), la Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine (CCIAMP) et la CPME des Bouches-du-Rhône,
les institutions du territoire : la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Métropole d’Aix-Marseille-Provence et la Ville d’Aix-en-Provence »
a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.