MARSEILLE : Renaud MUSELIER inaugure le stand de la Région à la Foire de Marseille

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a inauguré ce matin le stand de la Région à la Foire de Marseille, placée cette année sous le thème du Cinéma.

Inauguration du stand de la Région à la Foire de Marseille Franck PENNANT 2

A cette occasion, il a rappelé l’engagement de la Région Sud auprès de l’audiovisuel et plus généralement de l’industrie culturelle. Après avoir découvert les animations proposées tout au long de cette 95ème édition, le Président de la Région s’est prêté au jeu d’un plateau TV entièrement géré par les étudiants des Ateliers de l’Image et du Son.

Inauguration du stand de la Région à la Foire de Marseille Franck PENNANT 3

Discours de Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Inauguration du stand de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
à la Foire de Marseille
Marseille
Vendredi 20 septembre 2019

La Foire de Marseille consacrée au Cinéma est aussi un hommage à la Région Sud qui fait du 7ème art un axe majeur de sa politique culturelle. 7 millions d’euros y sont consacrés en 2019, abondés d’1,8 millions d’euros par le CNC dans le cadre de la convention que nous avons signée avec lui.
Au total, ce sont donc 8,8 millions d’euros que nous investissons sur notre territoire, soit près de 17 % de notre budget culturel dont, vous le savez, j’ai souhaité avec Christian ESTROSI qu’il soit augmenté en 2017 puis sanctuarisé à hauteur de 53 millions d’euros, soit près de 3 % du budget total de la Région.
La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la 2ème région de France pour le nombre de jours de tournages. 6 730 en 2018 et pour les retombées économiques directes qui sont de 132 millions d’euros en 2018, grâce à l’effet levier du crédit d’impôt.
Elle est aussi la 2ème Région de France en matière d’offre de studios de tournages avec Provence Studios à Martigues et La Victorine qui fête cette année son centenaire et organise autour de Christian ESTROSI des portes ouvertes le week-end des 28 et 29 septembre, ce dont je me félicite !
En 2019, sur 430 dossiers reçus, 142 ont bénéficié d’une aide régionale dont 73 documentaires, 27 longs métrages de fiction, 15 courts métrages, 8 fictions télévisées, 10 films d’animation et 9 nouveaux médias, ce qui représente un budget de 5,5 millions d’euros.
Depuis 2017, la Région a financé la rénovation de 5 salles de cinéma art et essai :
– Eco-Ciné Verdon à Gréoux les Bains,
– Cosmo à Briançon,
– Le César et La Baleine à Marseille ainsi que Les Variétés qui viennent de rouvrir leurs portes à l’été 2019.
J’ai d’ailleurs souhaité que l’avant-première du dernier film de COSTA-GRAVAS, « Adults in the room », aidé par la Région, ait lieu dans cette salle emblématique de Marseille.
En 2019, la Région Sud a bénéficié d’une forte visibilité dans les plus grands Festivals de cinéma et y a obtenu des prix prestigieux :
– trois César en 2019 pour « Shéhérazade » de Jean-Bernard MARLIN (meilleur premier film et espoir masculin et féminin d’interprétation),
Seul le prononcé fait foi
– prix spécial du Jury au Festival de Cannes 2019 à « Liberté » d’Albert SERRA (actuellement en salle) parmi les 7 films sélectionnés,
– trois films soutenus par la Région Sud, en partenariat avec le CNC ont été récompensés à la Mostra de Venise 2019, qui vient de révéler son Palmarès :
o meilleure interprétation féminine : Ariane ASCARIDE pour « Gloria Mundi » de Robert GUEDIGUIAN, réalisateur emblématique de Marseille,
o meilleure interprétation masculine : Luca MARINELLI pour « Martin Eden », produit par Shellac (Marseille),
o Prix Orizzonti du meilleur acteur : Sami BOUAJILI pour « Un fils », produit par 13 Productions (Marseille),
– cinq films soutenus par la Région Sud ont été sélectionnés au Festival de Toronto (qui s’est déroulé du 5 au 15 septembre 2019).
Grâce au réseau régional d’accueil de tournages animé par la Commission régionale du film de la Région Sud, près de 50 tournages importants de films de cinéma et de séries télévisées ont eu lieu à l’été 2019 sur tout le territoire régional. Parmi ces tournages on notera des productions internationales comme « Stillwater » de Tom MCCARTHY avec Matt DAMON à Marseille, la saison 3 de « Riviera » dans les Alpes-Maritimes, le Var et à Marseille et « Rebecca » de Ben WHEATLEY à Nice et ses environs.
Avec ses politiques de financement et d’accueil des tournages, la Région Sud a su ancrer des séries sur son territoire dont notamment « Leo Mattei », « Caïn », et « Alex Hugo » et bien sûr « Plus Belle la Vie », qui fête cette année les 15 ans de sa création.
A ce sujet, et de façon tout à fait exceptionnelle pour fêter cet anniversaire, j’ai donné mon accord pour que La Villa Méditerranée, dont je dévoilerai très prochainement le nom de ceux qui mettront en oeuvre sa prochaine mission, serve de cadre à un tournage de « Plus Belle la Vie » d’ici le mois de décembre.
La jeunesse au aussi sa place dans cette politique culturelle. En effet, la Région Sud a souhaité augmenter significativement le nombre d’élèves qui bénéficient du dispositif « Lycéens et Apprentis au cinéma », passant de 20 000 en 2016 à 25 000 en 2019.
A ce sujet, je me félicite que notre Pôle Régional d’Education à l’Image fête cette année ses 20 ans et accueille un nouveau membre, Cannes-Cinéma, qui rejoint L’Alhambra à Marseille et l’Institut de l’Image à Aix en Provence. Tous font un travail remarquable.
Et je me félicite aussi que 35 800 jeunes (lycéens, élèves en BTS ou en Prépa dans un lycée, apprentis, élèves et étudiants du sanitaire et social, stagiaires de la formation professionnelle, jeunes inscrits en mission locale dans les maisons familiales rurales et en institut médico-éducatif) bénéficient du e-PASS Jeunes, soit 80 euros à dépenser dont 12 euros pour le cinéma.
Merci aux élèves de l’option cinéma du Lycée Victor Hugo et à ceux du Lycée Antonin Artaud ainsi qu’à leurs accompagnateurs d’être présents ce matin.
Merci aux apprentis, jeunes en service civique, membres du parlement régional de la Jeunesse qui ont pu également se libérer.
Et surtout merci aux étudiants des Ateliers de l’Image et du son, école supérieure de l’audiovisuel de Marseille, qui vont animer ce stand durant toute la durée de la foire !
Je vous en remercie.




MARSEILLE : La Foire de MARSEILLE 2019 démarre son cinéma !

Sous un beau soleil, le Parc Chanot a célébré ce matin l’ouverture de la 95ème édition de la Foire Internationale de Marseille.

LA FOIRE INTERNATIONALE DE MARSEILLE 2019 A OUVERT SES PORTES 3

Autour de trois pôles d’animations dédiés au cinéma et ses coulisses – le Plateau dès l’entrée principale de la Foire, le Studio et le Cinéma dans le Palais des Congrès – les exposants et animateurs sont prêts à accueillir les visiteurs sur leurs stands !

LES TEMPS FORTS

Inauguration Stand Région Sud – Esplanade 3
Renaud Muselier, Président de la Région Sud et Député Européen, a inauguré ce matin le stand de la Région, aux côtés de personnalités et d’élus. Il a présenté un stand innovant, transformé et repensé à l’image d’un plateau de tournage.
Berceau du 7ème Art,  » La région Sud fait son cinéma  » !
De nombreuses animations mettant le cinéma à l’honneur sont attendues tout au long de la Foire. Espace de projection en plein air, plateau TV animé par des étudiants en audiovisuel, ateliers de direction d’acteur animés par Richard Guedj, les coulisses de la fabrique à rêve se dévoilent aux visiteurs.

LA FOIRE INTERNATIONALE DE MARSEILLE 2019 A OUVERT SES PORTES 4

Inauguration Stand de la Ville de Marseille – Esplanade 3
Action & Interaction
En présence de Loïc Fauchon, PDG de la SAFIM, le stand de la Ville a également été inauguré ce matin par Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille et Vice-Président honoraire du Sénat. En lien direct avec la thématique de la Foire, le Cinéma est mis à l’honneur au cœur d’un stand ludique et interactif.
 » Marseille en image(s), d’hier, aujourd’hui et de toujours « , un joli programme qui s’articule autour d’un parcours initiatique. A travers différentes étapes, les visiteurs peuvent re-découvrir, les actions menées par la municipalité ainsi que les grandes transformations historiques de Marseille. Véritable show grandeur nature, le  » M Quiz  » s’invite sur le stand ! Autour d’un grand jeu des souvenirs animés par des comédiens, les visiteurs pourront tester leurs connaissances de la Ville et tenter de remporter de nombreux lots.

Journée Spéciale Corse – Hall 7
La Corse actrice pirncipale du jour !
A partir de 10h30, le Parc Chanot s’est habillé aux couleurs de l’Île de Beauté. A l’occasion de la Journée Officielle de la Corse, le Village dédié a ouvert ses portes sur un air festif en présence de la délégation institutionnelle de Corse.
Apéritif musical, découverte des exposants et des lieux de restauration, dégustations des célèbres produits traditionnels, les visiteurs ont pu se plonger au cœur de l’ambiance et de l’âme Corse. A la tombée du jour, le Village a annoncé le lancement de la soirée  » Only’80 « , organisée en partenariat avec la discothèque Via Notte de Porto Vecchio. Ambiance assurée !
Créée depuis 3 ans par l’association Corsic’azzione, en partenariat avec l’ADEC & la CCI de Haute-Corse, le Village Corse s’associe cette année aux soirées gourmandes, nouveaux rendez-vous très attendus de la Foire.

LA FOIRE INTERNATIONALE DE MARSEILLE 2019 A OUVERT SES PORTES 5

COUP DE CŒUR DU JOUR

Gros plan sur le lancement du Marché de la Mode Vintage – Hall 2
Audacieuse, la Foire Internationale de Marseille ne cesse de se diversifier. Reflets des modes de consommation, elle crée l’événement en accueillant deux salons éphémères inscrits dans la tendance.
Événement initialement lyonnais, le Marché de la Mode Vintage exporte son univers vintage et pose ses valises sur Marseille. Ambiance Grease annoncée sur la Foire !
Pour la première année, le  » MMV  » investit le Hall 2 du Parc Chanot. Du 20 au 24 septembre les visiteurs peuvent chiner accessoires, vêtements, créations vintage et objets de décoration sur 1500 m2. Une centaine d’exposants issus de la Mode, du Luxe et de l’Habitat partagent leur passion durant les 5 premiers jours de la Foire. Plaisir des yeux et flash-back assurés !




LA SEYNE SUR MER : Serge DANINOS candidat à la commission nationale d’investiture LaREM aux municipales

Contacté par la rédaction de Presse Agence, Serge DANINOS, candidat à la commission nationale d’investiture LaREM de la liste d’union pour La Seyne, s’est exprimé en ce sens :

« Le maire actuel, Marc Vuillemot, est le plus gentil des hommes mais malheureusement son équipe est compliquée, les dossiers n’avancent pas et la ville ne fait que régresser depuis 2 mandats.

Malgré la compétence du personnel de notre ville, le bilan de Marc Vuillemot est catastrophique. Il faut maintenant une équipe d’hommes et de femmes unis et motivés qui fasse avancer la ville et lui redonne une vrai place dans la Métropole.

Il est important de faire une liste d’Union, nous avons tous le même intérêt : notre ville La Seyne sur Mer »

Serge DANINOS, ancien adjoint au maire sous la mandature du Docteur Arthur Paecht, est candidat à la commission nationale d’investiture LaREM et fait partie d’un collectif d’union pour la ville de La Seyne sur Mer




TOULON : Zéro plastiques jetables, Corsica Ferries s’apprête à réaliser son objectif

Après avoir supprimé les sacs plastiques de ses boutiques il y a plus de 10 ans, la compagnie réserve le même sort aux plastiques à usage unique. Retour sur une expérience inspirante.

corsica ferries 1

Limitation de son empreinte écologique, baisses de ses consommations énergétiques, contribution active à l’observation et la préservation des cétacés : Corsica Ferries a franchi une nouvelle étape cette année en réduisant drastiquement l’utilisation des plastiques à usage unique à bord de ses navires. Le transporteur devance ainsi le projet de décret relatif à l’interdiction de certains produits en plastique à usage unique applicable en deux temps, au 1er janvier 2020 et au 3 juillet 2021.

Quelques chiffres :

Les verres à dents en plastique jetable ont été retirés de toutes les cabines en novembre 2018.
Aucune paille en plastique n’a été livrée à bord en 2019, contre 380.000 unités en 2018.
La consommation de verres et de couverts jetables en plastique a diminué de 80% en 2019, l’objectif est d’atteindre les 100% en 2020.

Quelles alternatives au plastique à usage unique ?

1. Les gobelets jetables en plastique pour boissons fraîches ont été supprimés et remplacés par des gobelets en PLA (matière biodégradable et compostable), ceux pour les boissons chaudes ont été supprimés et remplacés par des gobelets en carton bio compostable.
2. Depuis novembre 2018 ne sont fournies aux navires de la compagnie que des pailles biodégradables et compostables.
3. Sur 6 navires de la flotte, tous les cosmétiques jetables ont été supprimés en 2019 et remplacés par des distributeurs de savon. Il en sera de même à bord de toute la flotte dans les mois qui viennent.
4. Les spatules à café et couverts en plastique sont remplacés par des couverts en bois de bouleau biodégradables et compostables.
5. Les assiettes en plastique ont été éliminées et remplacées par des assiettes eco-friendly en cellulose de canne à sucre biodégradables et compostables.

A propos de Corsica Ferries

En 2018, Corsica Ferries occupe le 6e?me rang mondial des compagnies de ferries en capacite? de couchage et 9ème en capacité de transport de passagers.
Entreprise de dimension européenne basée à Bastia, Corsica Ferries est une compagnie maritime de premier plan sur le marché du transport de passagers et de véhicules depuis le continent européen (France et Italie), à destination de la Corse, de la Sardaigne, de l’île d’Elbe, de la Sicile et des Baléares. Au cœur de ses priorités : le maintien de la performance de son offre de traversées et de services ainsi que l’innovation au service de la satisfaction clients et de la préservation de l’environnement. Forte d’une flotte de 13 navires, Corsica Ferries dessert 22 lignes, propose jusqu’à 45 traversées par jour et a transporté 3.8 millions passagers et 1.3 millions de véhicules en 2018.
Plus d’informations sur www.corsica-ferries.fr




NICE : Earthwake présente en première mondiale la Chrysalis 40

A l’occasion du World Clean-up Day, Earthwake présente en première mondiale, à Nice, la Chrysalis 40, un équipement low-tech, capable de transformer 160 kg de déchets plastiques pour un rendement de 120 litres de diesel, par jour.

Dernier jour pour voir a Nice, Earthwake

Inventée et mise au point en France par Christofer Costes, cette invention est présentée par l’association Earthwake, fondée en 2015 par le comédien Samuel Le Bihan. Earthwake a pour ambition de lutter contre la prolifération des déchets plastiques en proposant une solution innovante de revalorisation.

Samedi 21 septembre 2019 de 11h à 17h
Quai de la Douane – 06000 Nice

A propos de la Chrysalis

L’Association Earthwake, fondée en 2015 par le comédien Samuel Le Bihan, a pour mission de mettre au point des innovations pour collecter et valoriser les déchets plastiques. A l’heure où l’on se pose de vraies questions sur le sujet de la pollution de nos océans par les déchets plastiques, l’Association Earthwake apporte une solution concrète et efficace avec  » Chrysalis « .
L’inventeur de la Chrysalis, Christofer Costes utilise le principe de la pyrolyse du plastique qui consiste à chauffer ce dernier à 450 °C en l’absence d’oxygène, pour casser ses molécules et le ramener à un état liquide.

Les avantages de la Chrysalis sont :

Elle permet de séparer efficacement le diesel, l’essence, le gaz et les résidus
Elle offre des résultats constants. Le processus fonctionne avec le même rendement à chaque utilisation.
Elle est d’inspiration low-tech. Elle est construite avec des matériaux peu couteux, sans électronique et facile à entretenir.
Elle est à taille humaine. Très mobile, elle peut être transportée directement sur les zones polluées, elle pourra transformer jusqu’à 4 tonnes de déchets plastiques par mois.
Elle est autonome en énergie

La Chrysalis annonce un rendement très performant de 95%.

Avec 1kg de plastique on obtient :

65% de diesel pour un générateur, tracteur, moteur de bateaux…
15% de gaz utilisé pour autoalimenter la machine,
15% d’essence comme produit de chauffage, lampe …
5% de carbone valorisables en colorants…




NICE : La Ville de Nice récompensée pour son attractivité touristique et culturelle par le Grand Prix BFM Business des Villes

La Ville de Nice a reçu, jeudi 19 septembre, en l’Hôtel de Ville de Paris, le prix BFM Business des Villes, dans la catégorie  » Attractivité touristique et culturelle « .

La Ville de Nice récompensée - Grand Prix BFM Business des Villes

La cérémonie de remise des trophées s’est tenue à l’issue de la Conférence des Villes organisée par France Urbaine. Ce prix vient récompenser les initiatives et les projets innovants développés par les villes françaises dans différents domaines : culture, environnement, mobilité, solidarité, croissance…

Rudy Salles, Conseiller métropolitain délégué au Tourisme, Relations internationales, Euro-méditerranée, Sport et Adjoint au Maire de Nice délégué au Tourisme, aux Congrès et aux Relations Internationales, représentant Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a reçu le prix de l’Attractivité touristique et culturelle, qui vient récompenser notamment les actions mises en place dans le cadre de la célébration du centième anniversaire des mythiques Studios de la Victorine pour la valorisation du patrimoine cinématographique de la ville de Nice et l’engagement de la ville de poursuivre la renaissance des studios.

En partenariat avec France Urbaine, SNCF Gares & Connexions et la Caisse d’Epargne, les Grands Prix BFM Business des Villes se sont organisés autour de cinq grands thèmes : Mobilité et transition écologique ; Politique de la ville et proximité ; Formation, Education et Recherche ; Attractivité touristique et culturelle et Développement des territoires. Au total, 15 grandes villes françaises ont soumis leur candidature et présenté leurs initiatives autour de ces grands thèmes de société.




PARIS : Une délégation d’entreprises du secteur du médicament (LEEM) reçue par Edouard PHILIPPE

Le Premier ministre, accompagné de la ministre des Solidarités et de la Santé, Mme Agnès BUZYN, a reçu ce jour une délégation d’entreprises du secteur du médicament (LEEM) afin d’évoquer la question des difficultés d’approvisionnement du marché français.

Edouard Philippe

Les Français sont en effet de plus en plus confrontés aux pénuries de médicaments. Selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, les signalements de tensions d’approvisionnement de médicaments ont été multipliés par 20 en dix ans : de 44 en 2008 contre 868 en 2018.

Cette situation doit s’améliorer rapidement.

Pour y répondre, la ministre des Solidarités et de la Santé a lancé en juillet dernier sa feuille de route pour  » lutter contre les pénuries et améliorer la disponibilité des médicaments en France « . Compte-tenu des difficultés rencontrées ces dernières semaines, le Gouvernement entend accélérer la mise en œuvre ce programme d’actions.

C’est pourquoi seront introduites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 les mesures suivantes :

Obligation, pour les industriels, de constituer un stock de sécurité de 2 à 4 mois sur les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur. Cette mesure vise à mieux sécuriser l’approvisionnement en France.

Obligation d’approvisionnement, aux frais de l’industriel, de solutions alternatives en cas de pénurie. Sur décision de l’ANSM et en cas de pénurie, les industriels peuvent être tenus de procéder à leurs frais à la mise sur le marché de toute alternative disponible pour garantir la continuité d’approvisionnement, lorsque les mesures mises en place par ces derniers sont insuffisantes, et en cas de risque grave pour la santé.

Renforcement des sanctions. Plusieurs nouveaux cas de sanction sont créés, notamment en cas de défaut de constitution d’un stock de sécurité et en cas de défaut d’information à l’ANSM de situation de rupture ou de risque de rupture. Et en cas de rupture, l’entreprise pourra se voir appliquer une sanction pour chaque jour de rupture pouvant aller jusqu’à un maximum de 30% du chiffre d’affaires journalier moyen réalisé en France, dans la limite de 10% du chiffre d’affaires annuel ou 1 million d’euros.

Le Premier ministre a également confié à M. Jacques Biot, ancien président de l’École polytechnique, une mission visant à procéder à l’analyse des causes profondes de cette situation en matière de choix industriels. Il devra dans un délai de trois mois analyser les processus de production et logistiques en vue d’en identifier les points de faiblesse et de proposer des solutions.
Enfin, la dimension européenne est essentielle dans ce dossier. Les solutions pérennes ne pourront être trouvées qu’à l’échelle de l’Union. C’est pourquoi les ministres concernés se rapprocheront sans délai de leurs homologues et de la nouvelle Commission pour examiner les actions à conduire dans les prochains mois pour garantir l’approvisionnement de tous les médicaments dont les citoyens européens ont besoin.




PARIS : Déclaration de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre

Le Premier ministre, accompagné de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès BUZYN et du ministre de l’Économie et des Finances, Bruno LE MAIRE, reçoit ce jour une délégation d’entreprises du secteur du médicament (LEEM) afin d’évoquer la question des difficultés d’approvisionnement du marché français.

Edouard Philippe

Le Premier ministre s’exprimera à l’issue de la rencontre.

Jeudi 19 septembre 2019
Hôtel de Matignon

Déroulé prévisionnel :

18h30 Micro-tendu




CARQUEIRANNE : Présentation de la nouvelle Maison Municipale de la Petite Enfance, jeudi 26 septembre 2019

Le principal projet de la mandature du maire actuel s’est enfin concrétisé : l’ouverture d’une crèche des plus modernes et fonctionnelles.

présentation de la nouvelle Maison Municipale de la Petite Enfance de Carqueiranne

Elle est esthétiquement très belle avec une alliance de l’ancien, la façade étant du XIXème siècle, et du neuf, avec le revêtement en cuivre qui a été réalisé.

Conférence de presse de présentation de la nouvelle Maison Municipale de la Petite Enfance de Carqueiranne

Après 12 mois de travaux de rénovation et près de 2 millions d’euros investis, la Maison Municipale de la Petite Enfance a ouvert ses portes aux familles carqueirannaises le lundi 16 septembre. Disposant de 699 m² de surface en intérieur, de 100 m² de terrasse et de 385 m² d’espaces extérieurs, cette nouvelle offre vise à répondre à la forte demande qui avait été identifiée. Il confirme bien la pérennisation du service public d’accueil à la petite enfance que la Municipalité souhaite volontariste.

Conférence de presse du jeudi 26 septembre à 17h30.
.
Maison Municipale de la Petite Enfance, Allée du Parc, 83320 CARQUEIRANNE




TOULON : Visite de la crèche MAMI dans le cadre de la visite, vendredi 20 septembre 2019

Sur l’agenda d’Hubert FALCO, maire de Toulon, président de Toulon Provence Méditerranée et ancien Ministre.

HUBERT FALCO 11

Vendredi 20 septembre 2019

15h00

Visite de la crèche « MAMI » dans le cadre de la visite de Madame Christelle DUBOS,
Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé

74 avenue Lazare Carnot
TOULON