LA LONDE LES MAURES : Pose de la 1ère pierre résidence «Nouvelles Terres»

LA LONDE LES MAURES : Filiale immobilière d’intérêt général de la Caisse des Dépôts, premier bailleur de France avec près de 340 000 logements gérés dont 257 000 logements sociaux et très sociaux et 86 000 logements intermédiaires et libres, le groupe SNI est un acteur majeur de la politique du logement.

DSC08926

La pose de la première pierre s’est déroulée en présence de François de Canson, maire de La Londe-les-Maures, des principaux acteurs du dossier, de noombreux conseillers municipaux, de Jacques Verdino et de Pierre Fournon, directeur général de la SNI et de M. Marmottan, propiriétaire du domaine de Chateauvert.

LE GROUPE SNI, 1ER BAILLEUR DE FRANCE

DSC08917

Opérateur immobilier global, son offre de produits et de services lui permet de proposer un véritable parcours résidentiel avec des logements adaptés aux besoins et aux ressources de chacun avec des logements locatifs, intermédiaires et libres, logements locatifs très sociaux ou sociaux ; hébergement d’urgence, résidences étudiantes ou pour jeunes travailleurs, foyers et établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ; accession sociale à la propriété, libre et à prix maîtrisé.
Le groupe SNI est un opérateur national de référence du secteur public. Expert engagé depuis plus de 50 ans auprès des acteurs publics, le Groupe développe et adapte aussi son offre en continu afin de couvrir l’ensemble des besoins des collectivités en mat ière de construction, de restructuration et de gestion de patrimoine public.

DSC08924

L’établissement SNI Sud-Est gère un patrimoine de plus de 14 000 logements locatifs, répartis sur 4 régions (25 départements) : PACA, Corse, Occitanie et Auvergne – Rhône – Alpes. Les logements sont diversifiés : statut, public cible, niveaux de loyer, taille des programmes et localisation.
Pour les besoins de cette mission, l’établissement s’appuie sur près de 200 collaborateurs qui interviennent pour la plus grande majorité directement sur le terrain auprès des clients au sein de trois agences de gestion : Aix en Provence, Toulon et Lyon.
La SNI Sud-Est développe des projets d’envergure et renforce son engagement auprès des collectivités : avec la ville de Marseille, grâce à la restructuration urbaine des quartiers avec par exemple les restructurations le long du boulevard Schloesing avec une production importante de logements locatifs intermédiaires sur les marchés tendus de l’ensemble de la Métropole afin de proposer des niveaux de loyers inférieurs de 15% par rapport au marché.

DSC08910

LE LOGEMENT LOCATIF INTERMEDIAIRE

Le logement locatif intermédiaire, créé en 2014, affiche des loyers plafonnés à 15 % en dessous des prix du marché. Il s’adresse aux populations des « zones tendues » c’est-à-dire les territoires où l’offre de logement est largement inférieure à la demande, ce qui
entraîne une pression conséquente sur les prix.
Le logement intermédiaire est un produit sur mesure pour les classes moyennes, qui ne répondent pas aux critères d’attribution d’un logement social, mais dont les revenus ne leur permettent pas d’être logées facilement dans le parc privé classique.
Les logements intermédiaires, attribués sous conditions de ressources, sont des logements neufs, construits à compter du 1er janvier 2014. Ils répondent aux dernières normes environnementales, notamment en matière de réduction des dépenses énergétiques. Ils s’intègrent dans des programmes alliant qualités architecturales, équipements, prestations haut de gamme et mixité sociale. Pour faciliter la constitution des dossiers de candidature, le groupe SNI a opté pour le « tout numérique ». De plus un seul numéro permet d’avoir un accès immédiat à toutes les offres disponibles sur le territoire : 09 70 402 509.

DSC08937

LE NOUVEAU LOGIS PROVENÇAL

Acteur du Mouvement HLM, le Nouveau Logis Provençal est l’une des 12 Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) filiales du Groupe SNI (Caisse des Dépôts).
Le Nouveau Logis Provençal gère un patrimoine de plus 7.000 logements sociaux, répartis entre les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard et le Var. Le Nouveau Logis Provençal intervient dans ces quatre départements pour construire des
résidences à taille humaine, insérées dans le tissu urbain, proches des services et des commerces, en privilégiant la qualité architecturale et technique. Chaque opération fait l’objet d’une étude attentive des choix de matériaux et des choix
thermiques, avec un triple objectif de réduire les charges payées par les locataires, construire un habitat agréable et valorisant, offrir une qualité qui dure dans le temps.

DSC08940

Le Nouveau Logis Provençal mène également une politique v olontariste d’amélioration de son patrimoine, par d’importantes opérations de réhabilitation qui visent à améliorer la qualité de vie de ses locataires, et à augmenter la performance énergétique des bâtiments.
Le Nouveau Logis Provençal aussi un partenaire important des Collectivités Locales pour le renouvellement urbain, que ce soit par les opérations financées par l’ANRU (Toulon Centre-Ville, Miramas, Marseille Centre-Nord) ou par les opérations de Résorption de l’habitat insalubre (le centre ancien à Brignoles, le quartier du Panier et le quartier Saint – Mauront à Marseille).
Au quotidien, les 130 salariés du Nouveau Logis Provençal assurent une gestion de proximité, par le biais de trois agences décentralisées et d’un grand nombre d’agents de terrain. Une Charte Qualité formalise les engagements du Nouveau Logis Provençal envers ses locataires. Enfin, le Nouveau Logis Provençal établit des partenariats étroits et durables avec ses partenaires et réservataires de logements : l’État, les Collectivités Locales, les collecteurs du « 1% logement » et les différentes administrations, dans le cadre de Commissions d’attributions de logements.

DSC08946

LE PLAN DE FINANCEMENT

Le groupe SNI acquiert dans un projet d’ensemble de 340 logements, 90 logements locatifs sociaux par le Nouveau Logis Provençal et 39 logements locatifs intermédiaires par la SNI Sud Est.
Prix de revient TTC pour le groupe SNI 15 385 548 €
LOGEMENTS ULS (Usufruit Locatif Social)
Initié par le ministère des Finances et des Comptes publics, le fonds d’un milliard d’euros pour créer 13 000 logements intermédiaires en cinq ans a fait l’objet d’un appel d’offres pour sa gestion. Cette consultation a été remportée, en juin 2015, par la SNI et sa filiale AMPERE Gestion.
Soumis à l’agrément de l’Autorité des marchés financiers, le fonds a été immatriculé en octobre 2015 et aura le statut d’Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI).
Une capacité d’investissement de 2,3 milliards d’euros, effet de levier compris. Une production globale de 13 000 logements.
www.groupesni.fr
www.nlprovencal-groupesni.fr




NICE : La CCI Nice Côte d’Azur et l’UPE06 se mobilisent pour une réforme du Décret-Plage

NICE : Plus de 200 professionnels se sont réunis le 10 mai 2017 pour la 2ème Convention Nationale des Plagistes à Juan-les Pins pour demander une réforme du décret-plage.

1

Le Décret-Plage du 26 mai 2006 prévoit 3 mesures menaçant l’activité des plagistes :

– Un taux d’occupation des plages abaissé à 20% au lieu de 30% pour les plages naturelles et 50% au lieu de 75% pour les plages artificielles, ce qui aura un impact majeur sur l’activité des plages mais également des commerces, restaurants et hôteliers alentour

– une durée de concessions qui ne pourra excéder 12 ans, ce qui réduit la durée d’amortissement d’investissements très lourds pour les nouvelles structures démontables imposées par le décret, sans compter le coût de la démolition à prévoir pour les infrastructures actuelles

– la démontabilité des infrastructures après chaque saison, ce qui représente bien sûr un surcoût d’exploitation annuel

Depuis de nombreuses années, les professionnels du tourisme de plage impactés par ce décret se sont manifestés auprès du gouvernement afin de pouvoir modifier certaines dispositions, notamment pour l’adapter à la saison azuréenne et à l’activité économique et touristique du territoire.
La Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur et l’Union pour l’Entreprise des Alpes-Maritimes, conscientes du risque économique pesant sur un secteur déjà affaibli, alertent avec les professionnels regroupés au sein de l’UMIH, les services de l’Etat sur le risque économique du décret.

Pour Jean-Pierre SAVARINO, Président de la CCI Nice Côte d’Azur : « Avec 185 établissements de plage employant plus de 2200 personnes, la Côte d’Azur pèse 144 millions d’euros de chiffre d’affaires et représente le tiers de l’offre nationale des activités de plage. L’application en l’état de la règlementation entrainerait la disparition de 1500 emplois de Menton à Saint Tropez, dont 800 rien que sur Cannes et Antibes, ainsi que 50 sur Nice. La Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur alerte donc les pouvoir publics sur l’impact de ce décret »

Pour Philippe RENAUDI, Président de l’UPE06
: « l’UPE 06 a souhaité s’associer à la mobilisation des plagistes de France pour réformer le décret du 26 mai 2006 relatif aux concessions de plage et dénoncer les conséquences économiques et sociales qui résultent de son application. Dix ans après, ce décret a montré depuis son entrée en vigueur, les difficultés de sa mise en œuvre et son coût financier important pour nos professionnels. Nous demandons plus de souplesse dans la mise en œuvre du décret plage »




HYERES : La ville engagée dans la lutte contre le charançon des palmiers

HYERES : La ville d’Hyères est totalement engagée dans le traitement et la sauvegarde de ses palmiers. Elle met en place cette année, une lutte globale et collective contre le charançon rouge du palmier.

palmiers clotis 800 9745

 

La commune va donc traiter la totalité de ses palmiers (publics) soit 1038 palmiers avec la stratégie 3 autorisée par le ministère et souhaite inciter les propriétaires de palmiers privés à faire de même.

Le traitement de nos palmiers, une obligation pour tous
La ville d’Hyères a été déclarée zone contaminée par arrêté préfectoral du 12 mai 2016.

A ce titre, la loi fait obligation aux propriétaires de surveiller et traiter préventivement les palmiers, de faire supprimer les parties infestées ou, à défaut, de faire étêter ou abattre leurs palmiers par un professionnel agréé.

La commune va donc aider les particuliers à respecter cet engagement, en informant et en procédant au repérage des palmiers.

Qu’est-ce que le charançon rouge du palmier ?
Rynchophorus ferrugineus est un grand charançon rouge d’environ 3 à 3.5 cm de long. Les larves brun crème de ce coléoptère sont dodues avec une capsule céphalique brun foncé. Originaire des îles de l’Indonésie puis introduite en Inde méridionale, c’est une espèce connue pour les dommages considérables apportés aux plantations de cocotiers et en tant que ravageur des palmiers dattiers. Le tueur de palmiers, comme l’espèce a été baptisée, contamine le Var depuis octobre 2006.

Comment traiter vos palmiers ?
Outre la surveillance, la lutte contre la charançon rouge du palmier repose sur deux éléments :

des traitements préventifs visant à tuer l’insecte au moment de la primo-in festation et donc à l’empêcher de former une colonie.
des actions curatives destinées à éliminer les colonies de l’insecte et ainsi éviter la dissémination,
La lutte préventive est obligatoire

Trois stratégies sont autorisées :

Les stratégies 1 et 2

disposent de traitements par pulvérisation des palmiers avec un produit chimique (imidaclopride) et un produit biologique (nématodes) utilisés en alternance.
La stratégie 3

dispose de l’application d’un produit chimique (emamectine benzoate) en injection dans le stipe du palmier.
Afin de protéger les pollinisateurs (abeilles, etc…) et quelle que soit la stratégie adoptée, les inflorescences de tout palmier traité doivent être coupées et éliminées durant le traitement et à leur émergence durant l’année qui suit le traitement.

000001

 

Substance Active Mode d’application
Stratégie 1
Lutte chimique et biologique combinée Nématodes entomopathogènes (steinernema carpocapsae)
ET

Traitement des parties aériennes
Stratégie 2
Lutte chimique et biologique combinée Imidaclopride en concentré soluble à base de 200g/l Traitement des parties aériennes
Stratégie 3
Lutte chimique
retenue par la ville d’Hyères Emamectine benzoate Injection dans le stipe

La gestion de vos palmiers déjà contaminés
Il est obligatoire d’assainir ou d’abattre le palmier, d’éradiquer l’insecte par destruction des parties contaminées du végétal.

L’arrêté du 21 juillet 2010, précise les modalités de gestion de ce ravageur en autorisant l’utilisation d’un protocole d’assainissement à la seule initiative du détenteur du palmier comme une méthode alternative à l’abattage systématique. Que faire ?

Abattage par une personne formée et enregistrée au SRAL en respectant le protocole,
ou

Assainissement et application de traitements préventifs par une entreprise agréée disposant du certiphyto et de l’agrémént.
La stratégie de la ville d’Hyères
Dans le cadre de cette lutte contre le charançon, la ville a conduit un test satisfaisant depuis 2015 sur ses palmiers du littoral en utilisant la stratégie 3, soit le traitement par endothérapie à base d’emamectine benzoate.

La commune a donc signé en mars 2017 une convention avec la société Syngenta, seule détentrice, à ce jour, du brevet. Elle a obtenu un prix pour le traitement des palmiers plus compétitif qu’avant, soit 60€ HT, qui s’applique à la collectivité mais désormais également aux particuliers.

Ce choix repose sur le fait qu’il s’agit de la protection la moins chère et la plus efficace des 3 stratégies autorisées, soit 60€ HT.

Prix du traitement public et particuliers : 60 euros HT

Le traitement peut s’effectuer durant une période qui s’étend du 1er mars au 15 novembre : une injection par an pendant 3 ans.

Infos pratiques
La liste des entreprises détentrices d’un agrément pour appliquer l’ensemble des produits phytopharmaceutiques utilisés lors des stratégies 1, 2 et 3 est disponible sur le site internet de la DRAAF :
http://draaf.paca.agriculture.gouv.fr

Concernant la liste des sociétés d’application mandatées par Syngenta reposant sur la stratégie 3, elle est disponible sur le liste internet de la ville d’Hyères.

La ville d’Hyères vous accompagne
Elle peut vous informer, vous conseiller, porter un diagnostic sur votre palmier, et établir la déclaration obligatoire du foyer infesté auprès du SRAL si votre palmier est infesté.

Contact : (04 94 00 78 65 )

Pour le traitement préventif obligatoire des palmiers, reposant sur la stratégie 3, les administrés peuvent contacter le service Agriculture Espaces Verts de la ville au 04 94 00 78 65 ou se rendre sur le site internet hyeres.fr, rubrique vie quotidienne/cadre de vie, afin d’obtenir les contacts des entreprises locales mandatées par le fournisseur.

 

SOURCE /

VILLE DE HYERES




NICE : Concert de DÉPÊCHE MODE le vendredi 12 mai 2017, les conseils de circulation

NICE : Un concert de Depeche Mode a lieu vendredi 12 mai 2017 de 21 heures à 23 heures 30 au palais Nikaïa.

NICE 8

Concert DÉPÊCHE MODE
12 mai à 19h45
COMMENT VENIR AU NIKAIA ?
Attention ! restrictions de circulation
Vous devez impérativement stationner aux parkings relais

Venir en 2 roues
Parking des Pins gratuit
Venir en Bus
Lignes 95, départ Hôpital Saint-Roch
Ligne 9/10
www.lignesdazur.com
N°azur : 08 1006 1006 (prix d’appel local, du lundi au samedi de 7h à 20h)
Venir en Voiture
Depuis l’A8, sortie 52 (Saint Isidore) conseillée
Depuis Digne/Carros/Mercantour, 6202 bis conseillée
• Parkings des Arboras : P5a, P5c, P5d, P5e
Depuis Nice-Centre, Voie Mathis (puis av. Simone Veil) ou Promenade des Anglais conseillées
• Parkings S33 et Arboras
Parking des Pins : réservé aux PMR et VIP

Il s’agit d’un événement de grande ampleur pour lequel près de 25 000 spectateurs sont attendus.
Compte-tenu du nombre très limité de places de parking- seulement 2 798 places disponibles- les spectateurs doivent impérativement privilégier les transports en commun.

Pour faciliter au maximum le déplacement des spectateurs et assurer leur sécurité, le dispositif suivant est mis en place :

Accès par navettes

• la Ligne 95 doit être utilisée en priorité pour les accès depuis le centre-ville 16 bus prendront en charge les spectateurs toutes les 10 à 15 min de 15H à 20H. Le départ aura lieu au niveau de l’hôpital Saint Roch.
La ligne est payante, avec la vente d’un titre spécial « concert » à 3€ aller/retour.
Après avoir quitté l’arrêt Grand Palais, elle rejoindra la rue de l’Hôtel des Postes, sur son itinéraire habituel, en desservant tous les arrêts.
• Les lignes régulières 9/10 partant du centre-ville de Nice, correspondance avec la ligne 95
Pour plus d’informations, les spectateurs peuvent consulter le site www.lignesdazur.com – ou appeler le N° Azur : 08 1006 1006 (prix d’appel local, du lundi au samedi de 7h à 20h)
A partir de leur descente du bus, les spectateurs accéderont au palais via un parcours totalement sécurisé et protégé.

Accès en voiture

Les parkings ouvriront dès 12 heures

• Depuis l’A8, privilégier la sortie 52 (Saint Isidore)
• Depuis Digne/Carros/Mercantour, 6202 bis conseillée
– Parkings des Arboras : P5a, P5c, P5d, P5e parcelle S33 situé bd du Mercantour au rond point Robini (l’entrée et la sortie se feront uniquement par le bd Mercantour).
• Depuis Nice-Centre, Voie Mathis (puis av. Simone Veil) ou Promenade des Anglais
– Parkings S33 et Arboras
• Depuis la RM6222 sud :
– parking du CADAM

Le parking des pins sera réservé aux personnes à mobilité réduite, aux deux-roues et VIP

Pour limiter l’attente à l’entrée du palais, il est IMPERATIF :

• d’arriver le plus tôt possible compte-tenu des dispositifs de filtrage et de palpation mis en place. Les portes ouvriront à 18H ;
• de ne pas se munir de sacs : ils sont interdits ;
• d’être muni d’un billet, seuls les spectateurs en mesure de présenter leur billet pourront entrer.

Restrictions de circulation

• Voies fermées à la circulation

Du 12 mai 2017 à 13h30 au 13 mai 2017 à 1h

– Contre-allée du Nikaïa sauf 2 roues et accès parking des Pins pour les PMR, VIP

Du 12 mai 2017 à 15h au 13 mai 2017 à 1h

– Boulevard Jean Luciano dans sa totalité, soit entre le Bd Schmitt et le Bd du Mercantour Sud
– Avenue Dumas Lairolle, depuis le boulevard du Mercantour (sorties autorisées pour les riverains)
– Rue des palmiers
– Bretelle d’accès au parking des Pins depuis la RM6222 nord
– Bretelle d’accès au CADAM ; depuis la RM6222 sud (dès que le parking du CADAM sera complet)

Du 12 mai 2017 à 23h au 13 mai 2017 à 1h

– Boulevard du Mercantour, sens Nord/Sud, à partir du giratoire Robini
– Boulevard du Mercantour, sens Nord/sud à partir de la traverse des Baraques

Circulation modifiée

Du 12 mai 2017 à 15h au 13 mai 2017 à 1h circulation des véhicules mise à double sens pour permettre uniquement aux riverains l’accès et la sortie de leur habitation :

– Avenue Dumas Lairolle
– Rue des Palmiers
Stationnement interdit
Du 12 mai 2017 à 8h au 13 mai 2017 à 1h
– Boulevard Jean Luciano
– Rue Nicoletti
Le 12 mai 2017 à partir de 15h
– Rue des Palmiers
– Avenue Dumas Lairolle

Informations complémentaires
Le 12 mai 2017 à partir de 14h30
– Toutes les enceintes sportives seront fermées (boulodrome, complexe de la Plaine et des Francs Archers)
– Concernant le club de baseball : les joueurs du club de baseball devront stationner vers le complexe des Arboras




NICE : Gilles DUTTO, nouveau président pour la boulangerie azuréenne

NICE : Avec Gilles DUTTO, c’est un artisan boulanger-pâtissier d’OPIO qui prend la présidence de la Fédération des Maîtres Boulangers et Boulangers-Pâtissiers des Alpes-Maritimes.

AG Fédé 11 05 2017 002

Il a été élu, jeudi 11 mai 2017, à la majorité absolue pour un mandat de trois ans lors de l’assemblée générale annuelle.

C’est sous le signe de la crédibilité et de l’éthique que Gilles DUTTO a placé son action en collaboration avec un Conseil d’Administration de 21 personnes et un Bureau composé de 7 membres : MM. E. IBANEZ, S. SALUZZO, P-L. BERNARDI, P. GOSSET, X. NOTO, L. REY et P. BRION. Proximité, rencontres, échanges, perfectionnement, mise en avant produits et des professionnels du département, services aux adhérents, collaboration avec les partenaires, … sont autant des grands axes que souhaite développer le nouveau président, comptant sur la disponibilité, l’énergie et l’envie de ses membres de Bureau et de sa Directrice Générale, Sandrine PAWLOWSKI. Défendre et communiquer sur la boulangerie-pâtisserie artisanale azuréenne à travers ses professionnels et en valorisant les produits, les spécialités, les innovations. Plébiscité par les adhérents de la Fédération, la nouvelle équipe veut être proche des professionnels azuréens pour faire connaitre et reconnaitre leur savoir-faire, mais aussi les accompagner dans leur gestion, leur perfectionnement et la pérennisation de leur entreprise.

AG Fédé 11 05 2017 006

Selon Gilles DUTTO, » il ne faut pas perdre de vue une notion essentielle qu’est la transmission, que ce soit envers nos apprentis, nos salariés, nos savoir-faire, nos entreprises et notre fédération, c’est cette volonté de transmettre qui doit mener toutes nos actions « .




CAVALAIRE SUR MER : LEGISLATIVES 2017 – Annick NAPOLEON en campagne pour les législatives

CAVALAIRE SUR MER : Candidate de la droite républicaine et du territoire, Annick Napoléon, députée suppléante -maire honoraire de Cavalaire, a lancé le 9 mai, sa campagne de candidature pour représenter à l’Assemblée Nationale les Varois de la 4è circonscription.

Annick NAPOLEON en campagne pour les législatives 1

Avec pour soutien le député sortant, le Dr. Jean-Michel Couve, et pour suppléant Bernard Minucci, dont la carrière dans le tourisme fut évoquée pour être un plus à la riche expérience d’Annick Napoléon, c’est à Cavalaire s/Mer qu’elle a confirmé sa candidature dans un territoire composé de 28 communes et comptant 130.000 résidents. Une ville qui l’a vue naître et dans laquelle elle a eu ses activités professionnelles avant de s’investir dans la vie publique pour ses concitoyens.

« A ce jour, avec l’expérience acquise dans ce que j’ai vécu, je suis prête, je suis légitime et disponible. Et surtout j’ai l’envie de vous représenter pour défendre nos dossiers et me battre pour ce magnifique écrin entre mer et collines, où se nichent une belle surface forestière à préserver au nom de notre qualité de vie. On comprend effectivement combien cette 4è circonscription peut être convoitée par des élus de la 5è circonscription où, là, tout est bâti. Il nous faut donc être particulièrement vigilants pour notre patrimoine environnemental et immobilier et ainsi éviter une sur urbanisation », exposait la candidate en donnant de nombreuses pistes pour les enjeux de ce territoire tout en rappelant les valeurs portées par sa famille politique qu’elle a toujours défendues.

Annick Napoléon et Bernard Minucci

 » C’est aussi pour cela et ses convictions que je la soutiens, soulignait le député Jean-Michel Couve ainsi que pour des raisons majeures : l’estime que j’ai pour elle, la reconnaissance de son sérieux, de l’intérêt qu’elle porte aux dossiers, son bon sens, sa constance dans ses idées, sa proximité auprès de chaque personne. Je dirais même son empathie et son honnêteté intellectuelle et morale. Et, j’ajouterai aussi la différence que je fais entre Annick Napoléon et une certaine parachutée de Saint-Raphaël « .

Un portrait qu’applaudissait tout un parterre d’amis et de sympathisants auxquels il était donné rendez-vous pour des réunions de débats et de présentation de programme de Ramatuelle à Cabasse, des Arcs-sur-Argens à Bormes-les-Mimosas.

Francine MARIE (PRESSE AGENCE et LA GAZETTE du VAR)




ROQUEBRUNE CAP MARTIN : Cap Moderne – Eileen Gray, une architecture de l’intime le 20 juin 2017

ROQUEBRUNE CAP MARTIN : Le 20 juin 2017 Cap Moderne inaugure au Hangar, salle d’exposition du site, une nouvelle exposition en collaboration avec le Centre Pompidou, qui fête cette année son 40e anniversaire.

Cap Moderne - Eileen Gray, une architecture de l’intime le 20 juin 2017 1

Consacrée à l’oeuvre d’Eileen Gray, cette exposition rend hommage au génie de la créatrice irlandaise qui fut à la fois architecte, designer, peintre, photographe et dont les oeuvres ont traversé l’Art Déco comme le mouvement moderne. Introduction à l’oeuvre d’une des plus grandes créatrices du 20e siècle à laquelle le Centre Pompidou avait consacré une exposition monographique en 2013. Elle dialogue directement avec la Villa E-1027 construite avec Jean Badovici à quelques pas de l’ancienne gare accueillant l’exposition.

SITE CAP MODERNE | ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN

E-1027 LA VILLA EILEEN GRAY (1927-1929)
LE CABANON DE LE CORBUSIER (1951 & 1957)
L’ÉTOILE DE MER DE THOMAS REBUTATO (1949)

EILEEN GRAY, UNE ARCHITECTURE DE L’INTIME
20 juin – 31 octobre 2017

Vernissage : 20 juin à 19h




NICE : Plainte du Syndicat National de l’Environnement sur le loup, la Cour de cassation donne raison à Christian ESTROSI

NICE : En août 2014, le Syndicat National de l’Environnement avait engagé une procédure pour diffamation à l’encontre de Christian Estrosi concernant des propos tenus sur la réintroduction du loup dans le Parc du Mercantour et qui avait abouti le 28 septembre 2015 à une condamnation pour diffamation en première instance.

IMG 5178

Suite au pourvoi en cassation en mai 2016 de Christian Estrosi, le Syndicat National de l’Environnement vient d’être débouté. La Chambre criminelle de la Cour de Cassation n’a pas suivi les précédentes décisions des instances judicaires.

La Cour de Cassation ayant pris cette décision définitive sans renvoyer devant la cour d’Appel, la Justice vient de définitivement trancher en faveur de Christian Estrosi.

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur :


« J’ai toujours défendu l’activité économique et pastorale de nos territoires. Alors que j’étais député, j’ai présidé la première commission d’enquête parlementaire sur les menaces que représente le prédateur pour nos éleveurs. Notre région et tout particulièrement le département des Alpes-Maritimes sont les plus durement touchés puisque plus de 70% des attaques de loups en France s’y concentrent. Cette situation est intolérable et cela fait 5 ans que je demande au Gouvernement sortant de prendre en compte nos revendications pour préserver une activité économique qui fait partie de notre identité. Je regrette que depuis 2012 les socialistes se soient entêtés en refusant la renégociation de la Convention de Berne qui n’est plus adaptée à l’état de la menace. C’est la raison pour laquelle, dès mon élection en tant que Président de la Région, j’ai mis en place une série de mesures innovantes pour lutter contre la prolifération du loup et défendre le pastoralisme. Une enveloppe de 750 000 euros pour le pastoralisme a été allouée, une consultation juridique pour renégocier la convention de Berne et une mise à disposition de drones de surveillance expérimentée sur six mois. Je continuerai à me battre en faveur des agriculteurs et pour la régulation du loup. Je ne lâcherai rien sur ce sujet »




PARIS : LEGISLATIVES 2017 – « Un mois pour gagner et amener l’écologie à l’Assemblée ». Par Julien BAYOU

PARIS : La présidentielle est finie, Macron est élu et va former son gouvernement.

elections primaires PS

Largement élu, il l’est cependant par défaut.
Cette fois-ci, il n’aura pas forcément de majorité absolue automatique, ce qui renforce le poids du Parlement. Les législatives sont cette fois-ci un rendez-vous décisif. Le compte à rebours est lancé d’ici le premier tour le 11 juin. Je regrette l’attitude de la France Insoumise qui a rejeté toute possibilité de rassemblement y compris localement (lire ma lettre aux Insoumis.es des 3e et 10e arrondissements de Paris).
Il va falloir construire un contrepoids à la présidence Macron au projet encore bien flou (lire « les propositions (quasi) inapplicables du programme d’Emmanuel Macron »).
Un contrepoids plutôt qu’une opposition systématique. Bien sûr, il faudra s’opposer à toutes les tentatives de privatisation de la Sécurité sociale ou de détricotage du droit du travail. Pour avoir été délégué du personnel, je sais ce que signifie de faire primer l’accord d’entreprise sur la loi, c’est dangereux pour les salaires comme pour les conditions de travail. De ce point de vue, l’annonce du recours aux ordonnances cet été pour éviter le débat devant l’Assemblée et l’opinion publique est inquiétante. La justice sociale impliquera une mobilisation sans faille dans l’institution comme dans la rue.
Mais il faudra également accompagner et stimuler. En matière d’éducation, Macron a déclaré vouloir porter à douze le nombre d’élèves maximum par classes en CP et CE1 dans l’éducation prioritaire. Sur le papier, cette mesure va dans le bon sens. De la même manière, s’il tient parole sur le projet d’une loi de moralisation de la vie publique alors il faudra bien évidemment voter pour le maximum de trois mandats consécutifs, l’interdiction pour les parlementaires d’exercer des activités de conseil à côté de leur mandat ou l’inéligibilité des élus corrompus. Je ne comprendrais pas que l’opposition puisse voter contre ces mesures au motif puéril que c’est le camp d’en face qui le propose.
Mais sur tous ces points, il ne faut pas se faire trop d’illusions : la liste est longue parmi ses soutiens des personnes qui ont intérêt au statu quo. Aussi nous faudra-t-il le prendre au mot et proposer nous-mêmes les mesures de renouvellement des pratiques qu’il a portées dans la campagne.
Enfin il nous faudra défendre et promouvoir l’écologie, grande absente du programme Macron et pourtant au coeur des programmes de Hamon et Mélenchon ayant remporté un quart des suffrages au premier tour. Pour l’emploi via la transition énergétique, pour notre santé via l’interdiction des poisons du quotidien, pour la sauvegarde du climat en respectant et dépassant les objectifs du traité de Paris signé lors de la COP 21. Il faudra pour cela des députés combatifs prêts à croiser le fer avec les lobbys et rentiers du nucléaire, du pétrole ou du diesel, de l’agroalimentaire, des groupes pharmaceutiques etc…
L’action à l’Assemblée combinée à la mobilisation de la société civile peut être féconde. Des députés militants peuvent servir de point d’appui à la vitalité qui s’exprime dans la société, que ce soit dans les luttes sociales, l’économie sociale et solidaire, les initiatives et expérimentations écologistes et bien plus encore.

« Ce que la lutte arrache, la loi légalise ».
C’est ainsi que le droit de vote des femmes ou le droit à la contraception (obtenu dans une Assemblée de droite) est la conséquence directe des mobilisations des suffragettes et féministes. C’est aujourd’hui les mobilisations pour le droit à mourir dans la dignité et demain l’avènement de la justice climatique.

« Ce que l’initiative expérimente, la loi généralise. »
C’est ainsi qu’au siècle dernier les mutuelles ont expérimenté ce qui allait devenir la Sécurité Sociale. C’est aujourd’hui les expérimentations en cours sur les initiatives zéro chômeurs, les budgets participatifs, les exploitations agricoles de permaculture, demain les expérimentations sur le revenu universel ou la co-écriture d’amendements et de propositions de loi avec les citoyennes et citoyens.
C’est cette alliance que nous devons porter au pouvoir en juin. C’est la réquisition citoyenne de l’Assemblée nationale.
Pour réussir, nous devrons être nombreuses et nombreux sur le terrain. Dans les 3e et 10e arrondissements, nous y sommes prêts.
Porte-à-porte tous les soirs, dîners de campagne (contactez moi pour en organiser un !), permanence mobile… et réunions de campagne ouvertes tous les samedi : rejoignez-la campagne !
Une action concrète pour protéger les mineurs isolés à la rue.
Enfin, je profite de cette lettre pour vous inviter à soutenir une initiative fabuleuse : le collectif Paris d’Exil a lancé une pétition pour que Paris protège les mineurs et adolescents réfugiés. Ils sont plusieurs centaines remis à la rue par la Direction de l’Action Sociale en utilisant des critères douteux et aléatoires.
Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle pétition : si nous atteignons 5000 signatures de Parisiennes et Parisiens (celles et ceux qui habitent ailleurs peuvent signer en soutien), la question sera mise à l’ordre du jour du Conseil de Paris qui a précisément autorité sur la Direction pour réviser les critères et mettre à l’abri ces adolescents exilés et réfugiés.
Le démarrage est excellent, les 5000 signatures sont à portée de main !
A vous d’agir ! Voici le texte et le formulaire de signature.
La cause est juste et l’outil relève précisément de cette démocratie en continu que nous devons élaborer, où les citoyens ont prise sur le cours des décisions tout au long du mandat plutôt qu’une démocratie intermittente qui se limite au vote tous les cinq ans. Sur le terrain, des associations comme Singa et des collectifs comme Paris d’Exil pallient l’inaction des pouvoirs publics. Avec cette mobilisation, le pouvoir citoyen s’invite à l’agenda du Conseil de Paris. Au mois de juin je souhaite également qu’il s’invite à l’Assemblée nationale.





NICE : La Ville de Nice lance son premier Atelier Sécurité Routière pour les seniors

NICE : Un programme innovant pour permettre de préserver ses réflexes et son autonomie sur la route.

NICE 8

En tant qu’automobilistes et piétons, les seniors sont particulièrement victimes de l’insécurité routière. Dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, la Ville de Nice lance, en lien une association de retraités bénévoles, son premier Atelier Sécurité Routière à destination des seniors.
L’objectif de cet atelier innovant et gratuit est de permettre aux seniors de se sentir plus en sécurité sur l’espace public, de préserver leur autonomie et leur capacité à adopter les bons réflexes. Cet atelier de sensibilisation dynamique est la première pierre d’un programme qui proposera également à terme des stages gratuits de remise à niveau de la conduite, voire également des déambulations à pieds dans la ville pour prévenir les conduites à risques en tant que piétons et proposer des conseils de comportements.

Créée par Christian Estrosi, la Maison pour l’Accueil des Victimes offre écoute, aide, conseil et proximité. Ce dispositif innovant et pluridisciplinaire, alliant l’aide juridique au soutien psychologique, a pour objectif d’accompagner au mieux les victimes dans leurs démarches.

>> Venez assister vendredi à cet atelier innovant et rencontrer les 15 premiers élèves !

La Ville de Nice lance son premierAtelier Sécurité Routière pour les seniors

En présence :
le Professeur Olivier Guérin, Adjoint au Maire de Nice délégué à la Santé,
à la prévention et à l’accompagnement de la perte d’autonomie ;
Catherine Chavepeyre, Conseillère municipale Subdéléguée à la prévention de la délinquance et à l’aide aux victimes
Pascale Ferralis, Conseillère municipale Subdéléguée à la Santé, à la prévention et à l’accompagnement de la perte d’autonomie
Et les premiers élèves de cet atelier.
Vendredi 12 mai 2017, à 11 heures 30
Maison pour l’Accueil des Victimes, 6 rue Gubernatis, à Nice