MARSEILLE : Rejet du recours en référé liberté, la déclaration de Renaud MUSELIER

Renaud MUSELIER : « Il ne faut pas opposer le sanitaire à l’économique : l’équilibre est difficile à trouver, il faut y arrive » !

RENAUD MUSELIER 11

« Quel que soit le choix que fera le monde économique à l’issue de l’analyse de la décision rendue par le juge administratif, et s’ils font appel, je serai à leurs côtés ! Maintenant, il faut préparer la réouverture tout en tenant compte de la crise sanitaire. Nous avons obtenu une clause de revoyure à 7 jours : elle est essentielle pour ne pas subir une fermeture de 15 jours. Je demande donc la mise en place d’une méthode de revoyure que personne ne pourra contester.

Dès vendredi, je souhaiterais que nous puissions réunir le Comité régional de santé publique :

Préfet de Région,
Directeur général de l’Agence Régionale de Santé,
Président de Région,
et les élus d’Aix-Marseille.

Nous devons avoir une idée claire de la situation sanitaire et de son évolution : les indicateurs, les tendances, les sources et le calendrier qui permettront d’arbitrer, doivent être acceptés par tous. Sans cela, nous prenons le risque d’une guerre des chiffres, de décisions que personne ne pourra comprendre ou accepter et donc, de rater une étape essentielle » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.