LA LONDE LES MAURES : François de CANSON réélu à l’unanimité, président de MPM

Lors de l’installation du Conseil Communautaire le 13 juillet 2020, sans surprise, c’est à l’unanimité des voix que François de CANSON a été réélu président de Méditerranée Porte des Maures (MPM).

P1190618

A cette occasion pour respecter les consignes sanitaires actuellement en vigueur, la réunion d’installation s’est tenue à la salle Yann Piat.

Le discours du Président François de Canson :

« Mes chers collègues,

C’est avec plaisir que je retrouve les élus qui travaillent avec moi depuis l’origine de cette intercommunalité et bien évidemment je souhaite la bienvenue aux nouveaux entrants. C’est avec beaucoup d’émotion que je prends à nouveau la présidence de cette assemblée et le fait d’être reconduit à l’unanimité est un honneur et cela m’oblige tout à la fois. Je continuerai à être le président fédérateur que je crois avoir toujours été pour une intercommunalité qui nous ressemble, qui nous rassemble. Nous avons une chance rare, celle de pouvoir infléchir à sa destinée, d’en tracer les lignes, de l’imaginer et de la construire à notre image. Merci aux élus et aux équipes qui m’ont accompagné avec lesquels nous avons déjà beaucoup réalisé depuis ces dix dernières années. Ensemble, nous avons su palier au désengagement de l’État en retrouvant des recettes via la dotation de solidarité, les fonds de concours et une expertise dans la conquête de subventions qu’elles soient départementales, régionales ou européennes. Ces recettes ont toujours été réparties avec la volonté de la plus grande équité.

P1190623

Par les compétences qui sont les nôtres, nous avons œuvré pour faire de notre territoire, un territoire exemplaire :

Un territoire vert et bleu, nature, respectueux de sa biodiversité avec le contrat de transition écologique. Un tourisme responsable autour de 350 km de chemins de randonnées, de parcours sous-marins, de sites remarquables. Une gestion rationnelle des déchets avec des habitudes de tri de plus en plus développées, avec une baisse notable de 10% des déchets ménagers collectés sur les 2 dernières années…

Une dimension économique de plus en plus structurée qui a notamment permis de distribuer plus de 300 000 euros à nos entreprises les plus en difficultés via le fonds Covid résistance initié par la Région. Le temps de la maturité est arrivé. A nous de densifier nos compétences et de nous affirmer comme une intercommunalité de projets mais également de progrès. Jacques Chaban-Delmas le répétait assez : les maires sont les fantassins de la république, ils constituent l’armature indispensable à l’existence nationale. Ces derniers mois en ont été la parfaite illustration. Jamais les territoires n’ont été autant résilients, des mois à être les palliatifs d’un Etat pas toujours au rendez-vous. Notre intercommunalité doit respecter la différenciation tout en s’appuyant sur la compétence de chaque maire sur son propre territoire. Nous devrons avancer en rang serré pour sans cesse trouver des marges de manœuvre financières nécessaires pour maintenir sur nos communes un service public efficace et rayonnant. Aussi, notre chantier prioritaire va nous engager sur la réduction de nos lignes de fonctionnement en lançant l’étape indispensable de l’accélération de la mutualisation. Nous sommes tous prêts. Dès le mois de septembre, j’y mettrai toute mon énergie. C’est la condition pour maintenir nos capacités financières.

P1190626P1190632P1190633

Le développement économique de notre territoire par la création de nouvelles zones d’activités économiques, créatrices d’emplois reste une priorité. Je pense à l’avenir de la base aéronautique de Cuers Pierrefeu, au devenir du site des Bormettes, à l’amélioration de la zone des Bousquets ou à la création de la zone du Niel. La lutte contre les inondations et les feux de forêts retiendront plus que jamais toute notre attention.

Vous l’avez compris, le mot d’ordre est simple : travail, travail, travail !

Pour paraphraser Albert Camus  » Quand on ne peut pas être une puissance, on peut être un exemple « .

Je sais pouvoir compter sur chacun d’entre vous au-delà des clivages politiques qui n’ont jamais trouvé leur place dans cette assemblée, pour continuer à faire rayonner Méditerranée Porte des Maures.

Encore merci pour votre confiance ».