NICE : Accueil d’une délégation de Xiamen à la Mission Nice Patrimoine Mondial

Un nouvel atout pour la candidature niçoise à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Accueil d’une délégation de Xiamen à la Mission Nice Patrimoine Mondial

Avec l’implantation au XIXe siècle d’une douzaine de consulats, la petite île de Gulangyu (Xiamen, Chine), d’une superficie de seulement 3 km2, a su préserver pas moins de 931 bâtiments historiques à l’architecture internationale et locale lui ayant valu une inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2017.
Ce site présente de nombreuses similitudes avec Nice, en tant que ville de riviera dont l’urbanisme et l’architecture ont subi de multiples influences internationales, candidate à ce titre à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Dans ce contexte, la Ville de Nice et sa Mission Nice Patrimoine Mondial, présidée par Jean-Jacques Aillagon, ancien Ministre de la Culture, a reçu le vendredi 29 novembre dernier, une délégation menée par HAN Jingyi, Premier Adjoint au Maire de Xiamen délégué à la Culture, au Tourisme, aux Relations internationales et à l’Économie afin d’initier un partenariat sur le thème de la préservation du patrimoine. Avec près de 40 ans d’échanges, les universités de Nice et de Xiamen étant jumelées depuis 1982, les deux villes qui fêtent cette année le cinquième anniversaire de leur jumelage vont ainsi pouvoir diversifier leurs axes de coopération :

Expertise et échange de bonnes pratiques en matière de conservation et restauration du patrimoine architectural, urbanistique et végétal lié à une histoire internationale, consulaire et commerciale à Kulangsu et touristique à Nice.

Expertise et échange de bonnes pratiques dans le domaine de la gestion de flux touristiques importants liés à une forte attractivité internationale, ce qui est le cas à la fois de l’Ile de Kulangsu et de Nice par leur notoriété historique et actuelle.