MARSEILLE : Grève des transports, la réaction de Renaud MUSELIER et de Christian ESTROSI

Renaud MUSELIER et de Christian ESTROSI : « Nous dénonçons lourdement la méthode de ce mouvement ! »

VOIE FERRE A LA CRAU

Depuis ce matin, vendredi 18 octobre, veille de départs pour les vacances de la Toussaint, une grève des transports d’ampleur nationale affecte les usagers. Mercredi 16 octobre, un accident dans les Ardennes, avait provoqué une collision entre un TER et un camion. Les cheminots font aujourd’hui valoir un « droit de retrait » sur tout le territoire qui bloque l’ensemble du trafic. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce sont plus de 50 000 usagers qui se retrouvent totalement privés de TER aujourd’hui.

« Nous dénonçons lourdement la méthode de ce mouvement sans aucun préavis, ni information préalable, qui ne permet pas de prévoir le trafic et qui laisse des dizaines de milliers de personnes sur le carreau ce matin. C’est un usage abusif et inadmissible du  » droit de retrait  » qui est un usage détourné du droit de grève. Il s’agit en réalité d’une grève sauvage, organisée sans aucun respect de la loi et des passagers, sans préavis ni mise en œuvre d’un service minimum. Nous appliquerons en conséquence les pénalités financières maximum prévues dans la convention TER avec la SNCF. Il est regrettable qu’un mouvement initié par ce terrible accident dans les Ardennes puisse remettre en cause des mois d’efforts conjugués entre la SNCF et la Région. Depuis 18 mois, nous avions constaté une amélioration très significative de la fiabilité des services TER. Nous condamnons cette action irresponsable et le mépris de certains pour les usagers des transports du quotidien. Malgré des délais très courts, nous redoublons d’efforts, aux côtés des Métropoles de notre territoire que nous avons alertées, pour pallier cette situation et pour aider les usagers, en renforçant en urgence la circulation des cars et bus. Nous mettons actuellement en œuvre tous les moyens disponibles pour proposer des solutions aux salariés, étudiants et vacanciers. Nous appelons à un retour à la normale dès que possible afin que les services TER soient rétablis d’ici cet après-midi. Grâce à la réactivité et aux efforts combinés de nos collectivités nous prévoyons de doubler notre réseau ZOU ! à partir de 16h sur plusieurs lignes de Provence-Alpes-Côte d’Azur*. Néanmoins, si le mouvement des cheminots se poursuit, ces dispositions ne pourront pas suffire à répondre aux besoins de déplacement en ce premier jour des vacances » déclarent Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Christian ESTROSI, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice-Côte d’Azur, Maire de Nice.

*La Région prévoit, de doubler son réseau Zou ! sur les lignes suivantes :

– LER : axe Marseille-Aix-Manosque-Gap
– LER : Nice-Aix-Marseille
– LER : Toulon-Aix et Aix-Avignon
– Var : Toulon-Les Arcs
– Alpes-Maritimes : Nice-Monaco-Menton