LA ROQUEBRUSSANE : Déclassement de la ligne Carnoules-Gardanne du réseau stratégique de Défense

Appel aux collectivités territoriales pour une réelle volonté politique en faveur de la mobilité sur le territoire.

VOIE FERRE A LA CRAU

Maintenue active dans la plus simple expression possible à des fins militaires, la ligne Gardanne – Carnoules, est l’une des infrastructures ferroviaires oubliée de longue date, uniquement exploitée par l’association du Train Touristique du Centre-Var, menacée jusqu’à peu par une interdiction d’exploitation, consécutivement à un désengagement financier du Ministère des Armées.

« En concertation avec SNCF Réseau, le Ministère des Armées et le Ministère de la Transition écologique et solidaire depuis plusieurs mois, je suis ravie d’obtenir aujourd’hui le retrait de la ligne Carnoules-Gardanne du réseau stratégique de Défense. Ce retrait permet dans l’immédiat la signature de la convention de mise à disposition de la ligne au bénéfice des associations du territoire qui exploitent cette ligne. Ce retrait est le fruit d’une mobilisation politique de longue haleine, je m’en réjouis et je remercie l’écoute attentive et l’étroite collaboration des Ministères suite à mes sollicitations. Il permet de préserver l’activité économique et les emplois liés à l’exploitation par les associations sur la ligne.
La prochaine étape doit permettre un transfert de gestion du domaine public ferroviaire aux collectivités qui devront assumer avec les exploitants touristiques la maintenance de la ligne en appliquant le référentiel dédié aux lignes touristiques plus adapté et moins contraignant que les règles appliquées aujourd’hui par SNCF Réseau.
Aussi, aujourd’hui j’en appelle à l’ensemble des collectivités territoriales concernées à se mobiliser pour envisager ensemble l’avenir de cette ligne ferroviaire. Car, consciente des difficultés de transport sur notre territoire, ce dossier doit être aujourd’hui une priorité : nous devons ainsi agir aujourd’hui pour proposer des nouvelles solutions de mobilité pour lutter contre les fractures entre les territoires, laissant la population sans autre réponse que la dépendance à la voiture individuelle.
Le désenclavement du Centre Var doit rencontrer un engagement et un consensus politique absolu.
Une desserte ferroviaire en Centre Var permettrait un développement économique, touristique et social tout en proposant un mode de déplacement alternatif pour une transition énergique raisonnée.
Aujourd’hui, cet objectif est atteignable, je suis convaincue de sa pertinence en matière d’aménagement du territoire ; et il relève de notre responsabilité collective de le réaliser »,
explique
Valérie GOMEZ BASSAC, députée de la 6ème circonscription du Var.