PARIS : Le livre « Pornographisme » revient en édition collector

Avec le succès en 1974 d’Emmanuelle, de Just Jaeckin – 45 millions de spectateurs dont 9 millions en France, une certaine sexualisation du cinéma s’impose et les salles indépendantes qui ont pignon sur rue vont rapidement recouvrir leur devanture d’affiches sensuelles pour proposer des films toujours plus racoleurs.

Pornographisme, affiches à caractère typographique revient dans une version Deluxe

Bousculés par la morale, Valéry Giscard d’Estaing / Jacques Chirac, respectivement Président et Premier ministre décident de légiférer, n’étant pas pour autant favorables à une interdiction pure et simple de la pornographie. Le décret du 30 octobre 1975, puis les articles 11 et 12 de la loi du 30 décembre de la même année, intronisent la classification X.
Le cinéma porno subit alors une taxation plus lourde que le reste de l’industrie, et ses producteurs et exploitants ne peuvent prétendre à aucune subvention publique. Une commission de censeurs contrôle alors films et publicités. Les façades ne peuvent plus exhiber d’images trop explicites.

Une réédition version Deluxe

Fort d’une première édition écoulée à 3000 ex. Pornographisme revient dans une version deluxe. Il est toujours question d’affiches de films X des années 70-80 mais dans un format un peu plus grand, avec une couverture plus rigide et agrémenté d’une vingtaine de pages. L’occasion de découvrir une page de notre histoire sociale et politique peu connue du grand public.

La réalisation de ce projet repose sur le travail d’auteurs, de journalistes et de graphistes en qui nous faisons pleinement confiance :

Mickaël Draï – Studio La Brèche
Elsa et Aurélien – La Direction
Christophe Bier – Mad Movies, Sofilm, Schnock
Clarence Edgard-Rosa – Causette, Elle, Usbek & Rica, Poulet Rotique
Dalya Daoud – Rue89Lyon
Stéphane Duchêne – Le Petit Bulletin, Lyon Capitale
Brice Domingues et Catherine Guiral – officeabc

Comme pour la conception du premier tome, nous souhaitons maîtriser chaque étape de la conception : les nouvelles œuvres à intégrer, un imprimeur responsable, le tout 100% made in France.

Sommaire
 » Cinéma, orgasme et TVA
 » Le porno, une histoire de famille
 » Le cinéma Beverley, dernier temple du porno vintage
 » Bien au fond du petit trou
 » Filles d’affiches
 » Salope, le mot et le reste
 » Les Enfers et l’Olympe
 » Affiches à caractère typographique

Mise en page : La Direction
Format : 19,5 x 28 cm – 164 pages
Impression : Noir + pantones fluo
Papiers : Freelife vellum white
Edition © La Brèche – Auto-édition

Suivre le financement participatif sur www.pornographisme.fr