PARIS : Comment les Français vivent-ils dans leur logement ?

Une grande enquête statistique lancée par le ministère avec Ipsos.

IMMEUBLE

Une importante enquête statistique sur le logement est lancée par le Service de la Donnée et des Études Statistiques (Sdes) du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Elle est effectuée par Ipsos en France métropolitaine depuis le 12 octobre et se poursuivra dans le courant de l’année 2020.

Une enquête historique pour observer l’évolution des modes d’habitat des Français

Réalisée tous les 4 à 7 ans depuis 1955, l’enquête Logement est une source très riche d’informations statistiques offrant de nombreuses possibilités de comparaison au cours du temps. Elle vient compléter l’information donnée par les enquêtes de recensements, qui ne contiennent pas de données financières (les loyers, les charges, les plans de financement, les revenus).
Elle a pour objet de décrire les conditions de logement des ménages et leurs dépenses en logement. Elle permet ainsi de voir quelle part le logement occupe dans le budget des ménages, quels sont les travaux effectués, quelle opinion les Français ont sur leur logement, quels sont leurs souhaits de mobilité. Elle comporte également une description détaillée de la qualité de l’habitat des ménages.
L’enquête logement de 2013 avait ainsi permis de mettre en lumière que le logement continuait de représenter un part de plus en plus importante dans le budget des ménages, passant de 16,1 % en 2001 à 18,3 % en 2013. Près de six ménages sur dix étaient alors propriétaires de leur résidence principale (58 %). Après avoir continuellement augmenté depuis les années 1980, la surface moyenne par logement avait légèrement baissé entre 2006 et 2013. Par ailleurs, la part de logements sans douche ni baignoire tendaient à disparaître (12,2 % encore en 1984 contre 0,4 % en 2013) bien que 160 000 logements n’avaient toujours pas de WC intérieurs.

Comment se déroulera la grande enquête ?

Un échantillon de 70 000 logements, répartis sur tout le territoire de France métropolitaine (y compris la Corse), a été tiré aléatoirement par l’Insee dans un répertoire statistique de logements constitué à partir de sources administratives. La collecte se fera en face à face au domicile des personnes sélectionnées. Des enquêteurs ou enquêtrices d’Ipsos, muni(e)s d’une carte officielle, rendront visite aux ménages occupant ces logements. Les ménages seront prévenus individuellement par courrier. Les premiers entretiens ont démarré le 12 octobre 2019.

Pour toute question des particuliers, un numéro vert a été mis en place : 0 800 970 674 ainsi qu’un site internet : http://www.enquete-logement2020.fr

Retrouvez les détails de l’enquête logement 2013 en ligne…

http://anws.co/bEYcn/{25593c2b-9960-43cc-a025-13e31de1ac66}

Confidentialité des données

Cette enquête, à caractère obligatoire, est reconnue d’intérêt général et de qualité statistique par le Conseil national de l’information statistique (Cnis). Les réponses à l’enquête resteront anonymes et confidentielles, conformément à la loi Informatique et Libertés et au règlement général sur la protection des données (RGPD),
Les données recueillies seront analysées uniquement à des fins statistiques et de recherche, en partenariat avec l’Insee, la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), et pour sa partie francilienne la ville de Paris et l’IAU Île-de-France ainsi que les directions régionales et interdépartementales de l’hébergement et du logement, et de l’équipement et de l’aménagement (DRIHL et DRIEA).
Une fois anonymisés et transformés en statistiques, les résultats de ces analyses seront rendus publics. Ils sont alors utiles pour les chercheurs, les pouvoirs publics, les associations ou les journalistes pour effectuer leurs recherches et études et nourrir la réflexion sur les politiques publiques du logement.