CHATEAUVERT : Deuxième journée de l’économie circulaire, vendredi 27 septembre 2019

Sortons de l’âge de pierre, ÉDITORIAL par Frédéric Soulié, Directeur général de Someca et Thierry Tatoni, président de la Fondation SOMECA.

journée économie circulaire 3

Transformer nos contraintes en opportunités… Cet adage résume bien notre ambition et l’histoire commune qui me lie à SOMECA. Face aux enjeux environnementaux cruciaux et au virage sociétal qui s’amorce, nous souhaitons anticiper la transition plutôt que la subir.

frédéric soulié

Les carriers aussi doivent sortir de l’âge de pierre. Nous sommes tous concernés ! Si nous voulons que notre métier continue d’exister, il est nécessaire d’inventer pour demain une carrière vertueuse et écologique. Autoconsommation d’énergie, granulats 100% recyclés, régénération de la biodiversité… À l’ère des mutations, tous les rêves sont permis !
La transition sera territoriale ou ne sera pas. Ce projet d’expérimentation de stratégies alternatives pour le développement de SOMECA se nourrit d’une vision à long-terme de notre territoire. Notre culture d’entreprise a toujours valorisé l’humain, et notre ancrage local s’est sans cesse traduit par un engagement pour la région Sud. C’est notre ADN ! Aujourd’hui, nous souhaitons mettre notre savoir-faire et l’intelligence des acteurs varois au service de la création d’un écosystème pour orchestrer la transition.
L’économie circulaire, c’est un moyen de se réinventer. De formidables horizons s’ouvrent à nous pour penser et produire autrement, dans un plus grand respect de la nature. Dans ce changement de paradigme, ce que nous considérons aujourd’hui comme des charges deviendront bien vite des atouts à valoriser. Voilà le meilleur que nous pouvons souhaiter pour le secteur des carriers et pour notre territoire !

journée economie circulaire 1

ÉDITORIAL par Thierry Tatoni
Sur la base de ces constats, pour ne pas sombrer dans le catastrophisme et le « buzz » médiatique du « grand effondrement global », il s’agit d’une part d’apporter le plus de discernement possible dans toutes les analyses d’ordres sociologique, écologique et environnemental au sens large, et d’autre part d’aborder les enjeux de la transition avec un maximum de rigueur, afin d’apporter tout le fond qui manque à la réflexion globale actuelle.
En effet, la transition socio-environnementale est devenue incontournable, mais encore faut-il la penser et l’expérimenter avant d’envisager de la généraliser.
Le grand défi environnemental et social pourrait être résumé de la façon suivante : comment subvenir, de manière satisfaisante, aux besoins de plus de sept milliards d’êtres humains sur une planète, tout en respectant l’intégrité fonctionnelle des écosystèmes et leurs capacités d’adaptation-évolution, ainsi que l’intégrité des humains et des sociétés ? Ces besoins s’expriment en termes d’alimentation, d’énergie, de bien-être et de sécurité… de développement durable.
À l’aube des changements globaux et d’un éventuel « effondrement », il est devenu urgent et indispensable de rapprocher scientifiques, gestionnaires, aménageurs et décideurs dans une seule communauté de destin pour développer les « outils » permettant d’appréhender les systèmes complexes qui caractérisent les principaux enjeux socio-environnementaux et faire des propositions concrètes visant à limiter au maximum la consommation des ressources naturelles
D’un point de vue pratique et pour répondre à une actualité relativement « brûlante », il parait opportun de mobiliser prioritairement et efficacement cette communauté autour des thèmes de la transition énergétique et de l’économie circulaire, ces questions étant fortement liées.
Même si l’économie circulaire est encore trop souvent confondue avec l’ingénierie du recyclage, alors que le fait même de devoir recycler marque l’échec de la circularité, elle constitue actuellement la seule réelle opportunité pour préserver les ressources naturelles, et in fine, pour améliorer de façon durable la relation humain-non humain.
Thierry Tatoni, Président de la Fondation Someca
Quels que soient les indicateurs que l’on prenne et même si certains s’obstinent à ne pas la voir, la dégradation environnementale ne fait plus de doute, et il s’avère même qu’elle s’accompagne le plus souvent d’importants problèmes sociaux. Le XXIème siècle s’annonce déjà comme un contexte de crise socio-environnementale majeure, concomitant à un changement global particulièrement affirmé.

Journée Economie Circulaire

RETOUR SUR LA PREMIÈRE JOURNÉE DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Après le succès de la 1ère Journée de l’Économie Circulaire orientée solutions autour des déchets inertes de chantier, SOMECA continue de démontrer son ambition de faire bouger les lignes et de contribuer au changement des pratiques et des mentalités. Et elle embarque du monde avec elle ! Le vendredi 19 octobre 2018, la première Journée de l’Économie Circulaire a réuni : 130 PERSONNES AU COEUR DE LA CARRIÈRE DE CHIBRON, À SIGNES

Une journée organisée autour de temps forts

La 1ère Journée de l’Économie Circulaire SOMECA s’est vue rythmée par de nombreuses activités : 2 tables rondes, village de l’économie circulaire,
LE SUCCÈS DES DÉCHETS DU BTP démonstrations et visites commentées… Autant de temps forts qui ont permis à toutes les parties prenantes du secteur de l’aménagement de réfléchir à la traçabilité des déchets inertes et à leur recyclage. Des invités de qualité La 1ère Journée de l’Économie Circulaire a rassemblé de nombreux acteurs clés : élus locaux, associations, clients et décideurs économiques… Sans oublier la presse locale, régionale et spécialisée. Grâce aux 14 intervenants de qualité et aux animateurs, la diversité des sujets abordés a suscité un vif succès ! Cette première journée de l’économie circulaire a participé au positionnement de SOMECA comme acteur fédérateur, engagé et pionnier, apportant des solutions concrètes face à l’impérieuse nécessité de la transition.

AMBITION DE LA 2ème JOURNÉE : L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE FAIT CARRIÈRE
Ouvrir la voie de la transition
SOMECA s’engage dans la voie de l’économie circulaire et intègre la transition écologique dans sa stratégie de développement. Pour cela, elle s’appuie lors de cette 2ème Journée de L’Économie Circulaire sur la nouvelle génération d’entreprises responsables et respectueuses de l’environnement. Ensemble, les acteurs du monde de demain démontreront la rentabilité plurielle de l’économie circulaire.
Ça se passe près de chez nous et ça fonctionne !
Après une première année orientée solutions autour des déchets inertes de chantiers, la deuxième édition mettra en
lumière des initiatives prometteuses dans des domaines variés : énergie, mobilité, aménagement, circuits courts, modèles économiques innovants… Autant de projets qui illustrent les belles ambitions de transition de notre région !

La co-construction au service de la carrière de demain

L’économie circulaire fait la part belle à la co-construction et la co-innovation ! Les témoignages des intervenants et la contribution d’experts de qualité inspireront l’atelier d’intelligence collective, consacré à « La Carrière idéale ». Grâce aux fruits de cette réflexion commune, SOMECA continue de s’emparer des sujets sur la réutilisation, les déchets, le respect de l’environnement et la transition énergétique.
Après une première année orientée solutions autour des déchets inertes de chantiers, la deuxième édition de la Journée de l’Économie Circulaire SOMECA prend de la hauteur pour mettre à l’honneur les projets ambitieux sur le territoire varois.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE Du 27 septembre 2019

8h30 – 9h : CAFÉ D’ACCUEIL

Accueil au sein du Centre d’Art Contemporain de Châteauvert

9h – 10h : OUVERTURE

Discours d’ouverture de la 2ème Journée de l’Économie Circulaire SOMECA par :
• Thierry Tatoni, Président de la Fondation Someca et Professeur à l’Université Aix-Marseille
• Frédéric Soulié, Secrétaire Général de la Fondation Someca et Directeur Général de SOMECA
• François-Michel Lambert, Président de l’Institut National de l’Économie Circulaire
• Jacques Blondel, Directeur de recherche émérite CNRS
• Yves Le Trionnaire, Directeur Régional de l’ADEME PACA

10h – 10h50 : TABLE RONDE 1 Témoignages d’initiatives privées ou citoyennes d’économie circulaire

17h : ATELIER D’INTELLIGENCE COLLECTIVE

Avec la participation de :
• Quentin Lefaucheux, Dirigeant – Solev
• Bertrand Bonhomme, Responsable du développement durable – Michelin
• Karine Boulot, Directrice Développement QSE – SOMECA
• Davide Raffini, Maître composteur – Les Alchimistes
• Pascal Mayol, Conseiller – Conseil Économique social et environnemental

11h00 – 11h50 : TABLE RONDE 2 Regards croisés de projets de territoire intégrant l’économie circulaire

Avec la participation de :
• Hervé Moine, Directeur adjoint des Ports – CCI du Var
• Roland Bertora, Président – CAVEM
• Pierre Tomasi, Responsable Centre ressource sport, nature et développement durable – CREPS PACA
• Valérie Decot, Co-fondatrice – R-Ædificare
• Stéphane Murignieux, Directeur Général Adjoint – Institut National de l’Économie Circulaire
Et Intervention « Regard croisé » de Stéphane Murignieux, Directeur Général Adjoint de l’Institut National de l’Économie Circulaire
Autour de la carrière idéale

12h – 12h45 : CONCLUSION

• Emmanuel Delannoy, Créateur du concept de perma-économie
• Mireille Benedetti, Conseillère régionale PACA et Présidente de l’ARPE ARB
• Valérie Gomez-Bassac, Députée de la 6ème circonscription du Var
• Didier Brémond, Maire de Brignoles et Président de l’Agglomération Provence Verte

ZOOM EXPERTS : DES CONTRIBUTEURS DE MARQUE

Pour la deuxième Journée de l’Économie Circulaire, SOMECA s’entoure de l’expertise de nombreux contributeurs et penseurs du changement. Un partenariat inédit avec l’Institut National de l’Économie Circulaire
Pour cette deuxième édition, SOMECA a noué un partenariat avec l’Institut National de l’Économie Circulaire. Il sera représenté lors de l’événement par Stéphane Murignieux, Directeur Général Adjoint. En tant que contributeur, il fera bénéficier l’assemblée de sa connaissance pointue du sujet lors de la première table ronde.
Le savoir au service du changement de modèle
La deuxième Journée de l’Économie Circulaire SOMECA réunit ceux qui imaginent l’avenir ! Elle accueille Pascal Mayol, Conseiller au Conseil Économique social et environnemental et fondateur de l’association Ecoscience Provence. Avec cette double casquette, il éclairera la deuxième table ronde en tant que contributeur expert.
Jacques Blondel, Directeur de recherche émérite au CNRS interviendra au sujet de la crise de la biodiversité. Emmanuel Delannoy, créateur du concept de perma-économie, changera de perspective à la fin de la journée pour nous expliquer ce modèle et son lien avec l’économie circulaire.
Les élus locaux accompagnent le changement
La Région Sud s’engage dans la voie de la transition ! Mireille Benedetti, Conseillère régionale et Présidente de l’Agence Régionale Pour l’Environnement – Agence régionale de la Biodiversité, Valérie Gomez-Bassac, Députée de la 6ème circonscription du Var et Didier Brémond, Maire de Brignoles et Président de l’Agglomération Provence Verte, interviendront en conclusion de cette journée.

ZOOM INTERVENANTS : L’économie circulaire, ça se passe près de chez vous !
SOMECA
La valorisation au service de la biodiversité
En partenariat avec la SOMECA, l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie marine et continentale souhaite créer des récifs coralligènes à partir des déchets du bâtiment sous-valorisés. Leurs recherches visent à créer un matériau à haut potentiel écologique.
L’étape suivante est la réalisation d’une expérimentation in-situ, en immergeant les plaques et en suivant leur colonisation.
LES ALCHIMSTES
Collecter et composter en ville
L’association Les Alchimistes collecte les bio-déchets des professionnels et de ses adhérents puis les transforme en compost grâce à un composteur électromécanique. En cours de développement à Toulon, cette initiative est soutenue essentiellement par des PME locales et une campagne de crowdfunding. Ce service permet aux citadins de participer eux aussi à la production de compost tout en réduisant le volume de leurs déchets organiques.
Initiatives 100% Économie Circulaire, privées ou citoyennes SOLEV
L’Innovation et le Développement Durable au service des espaces verts
Dans une optique d’économie circulaire, Solev a créé des toiles en PLA biodégradables qui viennent remplacer les pots en plastique jetables utilisés en jardinerie. De cette manière, les pots en plastique restent auprès du distributeur pour être réutilisés, tandis que le client met sa plante en terre directement avec la toile. Elle constitue alors un paillage qui permet de lutter contre l’apparition de mauvaises herbes et protége le sol des effets de l’évaporation.
MICHELIN
Vendre l’usage plutôt que le produit
Au coeur de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération, l’initiative de Michelin vise à ne plus vendre des pneus mais des kilomètres parcourus. En valorisant l’usage plutôt que la possession, elle rejoint une démarche globale d’économie circulaire aux nombreux bénéfices : formation à l’écoconduite pour préserver le produit, allongement de la durée de vie grâce à l’éco-conception, baisse du coût de gestion interne pour Michelin et du prix pour le client…

ZOOM INTERVENANTS : L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE, ÇA SE PASSE PRÈS DE CHEZ VOUS !

La Journée de l’Économie Circulaire SOMECA mettra à l’honneur les projets ambitieux dans le Var. L’opportunité de découvrir l’émulation autour de la transition sur notre territoire…
Projets de territoire CCI du Var Hynovar, l’hydrogène pour une mobilité durable
Ce projet de territoire a pour ambition d’installer, à partir de la création d’un parc photovoltaïque, la première infrastructure de production / distribution d’hydrogène de grand volume (plus de 400kg) en France, avec des perspectives de rentabilité. Dès 2020, deux sites de production et de distribution situés à Signes et dans la zone portuaire de Toulon, alimenteront une flotte captive de véhicules terrestres et une navette maritime. L’enjeu pour Hynovar est d’intégrer distribution et usages afin de développer un modèle rentable et réplicable. La réalisation à moyen terme d’un maillage régional est la condition sine qua non de la pérennisation de la mobilité hydrogène.
CREPS PACA
La valorisation écologique d’un domaine
Pour passer de la gestion d’un jardin à celui d’un domaine vivant, le CREPS de Boulouris fait de la nature un médiateur entre l’humain et le sport. Cette approche nourrit des initiatives éco circulaires aux nombreux bénéfices : l’éco pastoralisme diminue les coûts de débroussaillage, les coupes de bois sont systématiquement réutilisées à l’intérieur du domaine… Dans cette alliance avec la nature, la création de ruches transforme même les abeilles en gardiennes de cimetière pour préserver le patrimoine !
R-AEDIFICARE
Le réemploi des matériaux issus du bâtiment
Le réemploi consiste à utiliser les matériaux issus de la déconstruction de bâtiments. Au cours de la démolition ou de la réhabilitation, les éléments sont déconstruits pour être exploités à nouveau soit pour une utilisation similaire, soit adaptée ou détournée. En se transformant en ressource, ils ne passent ni par la case déchet, ni par la case recyclage ! R-Aedificare a pour ambition d’inscrire le réemploi comme une filière à part entière du secteur du BTP, en région SUD. En permettant aux concepteurs d’intégrer dans leurs projets des matériaux issus de déconstructions, déjà identifiés et caractérisés sur le plan technique et environnemental, R-Aedificare leur permet de penser leur projet et de construire autrement.
CAVEM
De l’eau à l’énergie en passant par le déchet
Pour faire de l’eau usée une alliée, Roland Bertora abordera le défi de la gestion circulaire de l’eau pour une commune de 100 000 habitants. Grâce aux travaux menés dans une de ses stations d’épuration, la CAVEM transforme une partie des boues de la station en énergie verte. Leur traitement permettra de produire une source d’énergie valorisable : le biogaz. Les eaux usées que l’on considérait comme des déchets se transforment en une mine de ressources énergétiques !
Expérience visiteur : Imaginer la carrière de demain ?

EXPÉRIENCE VISITEUR : IMAGINER LA CARRIÈRE DE DEMAIN ? À VOUS DE JOUER !

L’après-midi de la 2ème Journée de l’Économie Circulaire SOMECA sera consacrée à un atelier d’intelligence collective, afin de fédérer l’émulation autour d’un sujet essentiel pour SOMECA : la carrière idéale.
Zoom sur une expérience visiteur à ne pas manquer.
Miser sur la puissance du collectif : le pro et le profane
Pour explorer les voies de développement alternatives, SOMECA a décidé de miser sur l’intelligence des participants de la 2ème Journée de l’Économie Circulaire. Inspirés par les interventions matinales, les professionnels du secteur comme les profanes pourront imaginer ensemble la carrière rêvée et désirée de demain. Les échanges et les fusions entre les groupes alimenteront une réflexion ludique !
Innover en s’amusant : quand création rime avec recréation
L’atelier d’intelligence collective peut faire peur. Pourtant, la co-construction s’avère souvent réjouissante. Pour les invités de la 2ème Journée de l’Économie Circulaire SOMECA, il s’agira de se projeter dans les personnages de Freddy et Katarina, qui, en 2030, dirigent une carrière
florissante. Elle concilie écologie, économie, lien social et territorial. Avec quels ingrédients ? À travers le dessin, l’écriture, le théâtre, ou même des Playmobil, les participants pourront transmettre leur vision de la carrière de demain.
Un retour pour les acteurs : le film de la carrière idéale
Après la distraction, la création : les étapes de l’atelier d’intelligence collective visent à créer un scénario qui sera présenté par les participants. À l’issue de leur démonstration, SOMECA et son équipe réaliseront une vidéo combinant les idées phares émergées. Grâce à l’apport de chacun, la carrière idéale prendra vie, dans un film et dans l’imaginaire des collaborateurs de SOMECA qui ont le pouvoir de la faire advenir !

LA NATURE POUR DÉCOR

Le Centre d’Art Contemporain de Châteauvert et son exposition « Arbre, l’intime échange », un cadre inspirant
LE CENTRE D’ART CONTEMPORAIN DE CHÂTEAUVERT ET SON EXPOSITION « ARBRE, L’INTIME ÉCHANGE », UN CADRE INSPIRANT
Dans un écrin de nature, la 2ème Journée de l’Économie Circulaire SOMECA se déroulera au Centre d’Art Contemporain de Châteauvert qui accueille l’exposition « Arbres, l’intime échange ». Implanté sur un jardin de sculptures, il offrira un décor extérieur aux créations d’artistes de renom. À l’intérieur, les oeuvres présentes allieront l’art et l’écologie à travers une réflexion sur la relation entre l’homme et le monde vivant.

UN PROJET FONDATION SOMECA

La Journée de l’Économie Circulaire SOMECA est un projet de la Fondation SOMECA, présidée par Thierry Tatoni.
Zoom sur cet organisme bienfaiteur pour le territoire :
Grâce au mécénat, la Fondation de l’entreprise SOMECA a pour vocation d’accomplir des oeuvres d’intérêt général. En sélectionnant rigoureusement les projets soutenus, elle soutient des initiatives de protection de l’environnement, du patrimoine et des espaces naturels sensibles. Cela passe par une grande diversité d’actions : développement des connaissances fondamentales par la recherche, financement d’innovations sociales et technologiques… À travers cette Fondation, SOMECA promeut et accompagne le développement durable du territoire.