MARSEILLE : L’archéologie s’expose en gare de Marseille Saint Charles

Une exposition se tient jusqu’au 15 novembre en gare de Marseille Saint Charles autour de l’archéologie comme science vivante du passé.

L'archéologie s'expose en gare de Marseille Saint Charles

IL ÉTAIT UNE FOIS… MARSEILLE
L’INRAP ET SNCF GARES & CONNEXIONS RACONTENT SON GLORIEUX PASSÉ ARCHÉOLOGIQUE

Elle se compose de photographies issues du fond de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP). Le but de cette exposition est de permettre au grand public de prendre conscience de la mobilité de l’Humanité et d’observer les traces de ces rencontres. À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les 21 et 22 septembre, des médiateurs et archéologues seront présents en Gare de Marseille Saint Charles afin de faire découvrir à tous les publics l’archéologie.

Du 10 septembre au 15 novembre 2019, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et SNCF Gares & Connexions s’associent pour présenter une exposition inédite en gare de Marseille Saint-Charles.
8 000 ans de présence humaine, 100 ans de recherches archéologiques, 49 fouilles au coeur de la ville : le destin de la cité phocéenne se révèle particulièrement riche. Marseille est ainsi la seule ville de France à pouvoir revendiquer 26 siècles d’histoire urbaine continue.
Tout commence vers 600 avant Jésus-Christ : des colons grecs originaires de Phocée en Asie Mineure débarquent dans la calanque du Lacydon (l’actuel Vieux-Port) et fondent le comptoir de Massalia. Le port à vocation méditerranéenne est la voie d’entrée des productions des mondes grec, étrusque et romain.
Au fil des siècles, la ville s’est développée, entraînant la destruction quasi systématique des constructions successives. L’histoire de Marseille est donc à trouver dans le sous-sol avec les découvertes archéologiques d’occupations préhistoriques (butte Saint-Charles), les fouilles de sites majeurs de l’Antiquité (ports grec et romain, nécropole de l’Alcazar), de l’Antiquité tardive (palais épiscopal, basilique de la rue Malaval), du Moyen Âge (ateliers de potiers de Sainte-Barbe, tannerie de l’Alcazar) et de l’Époque moderne (jeu de paume de la rue Thubaneau, charniers de pestiférés de la rue Leca).
Nombre de ces vestiges fouillés sont aujourd’hui conservés au Musée d’Histoire de Marseille.
Cette exposition présente le travail documentaire, sur le terrain et en laboratoire, du photographe Denis Gliksman. Issues du fonds de l’Inrap, les photographies voyagent au coeur de plusieurs décennies de fouilles, du quartier du Panier au Vieux-Port. Elles mettent en lumière la foisonnante histoire de Marseille la cosmopolite, mélange de traditions et de populations.

À DÉCOUVRIR AUSSI
GARES DE PARIS-MONTPARNASSE ET PARIS-EST
L’HUMANITÉ EN MOUVEMENT
GARE DE RENNES
SUR LES TRACES DU PASSÉ
EXPOSITIONS EN GARES

L’Inrap

L’Institut national de recherches archéologiques préventives est un établissement public placé sous la tutelle des ministères de la Culture et de la Recherche. Il assure la détection et l’étude du patrimoine archéologique en amont des travaux d’aménagement du territoire et
réalise chaque année quelque 1 800 diagnostics archéologiques et plus de 200 fouilles pour le compte des aménageurs privés et publics, en France métropolitaine et outre-mer. Ses missions s’étendent à l’analyse et à l’interprétation scientifiques des données de fouilles ainsi qu’à la diffusion de la connaissance archéologique. Ses 2 200 agents, répartis dans 8 directions régionales et interrégionales, 42 centres de recherches et un siège à Paris, en font le plus grand opérateur de recherche archéologique européen.

SNCF Gares & Connexions

Branche de SNCF en charge de la gestion, de l’exploitation et du développement des 3 000 gares françaises, SNCF Gares & Connexions s’engage pour ses 10 millions de voyageurs et visiteurs quotidiens à constamment améliorer la qualité de l’exploitation, inventer de nouveaux services et moderniser le patrimoine. Née de la conviction que les gares sont des lieux de vie à part entière, elle enrichit sans cesse ces « villages urbains », afin de contribuer à la diffusion de la culture auprès de tous les publics. En collaboration étroite avec les plus grandes institutions culturelles, aussi bien nationales que locales, SNCF Gares & Connexions conçoit ainsi chaque année plus de 100 expositions, interventions et manifestations artistiques, pour la plupart inédites, sur l’ensemble du territoire français.
L’Art en gares, comme une nouvelle invitation au voyage.

PHOTO : DAVID PAQUIN