LA LONDE LES MAURES : François de CANSON : « Le Débarquement a conduit la France à la table des vainqueurs »

LA LONDE LES MAURES : En ce 17 août, les élus et plusieurs milliers de personnes ont commémoré, avec ferveur, la Libération de la ville, en présence de Patricia ARNOULD, conseillère départementale et Jean-Louis MASSON, député de la 3ème circonscription du Var.

P1130380

En ce 75ème anniversaire du débarquement de Provence, François de Canson s’est adressé aux présidents d’associations patriotiques et porte-drapeaux, leur exprimant tout le respect, l’estime et la reconnaissance de la Ville.

P1130413

« En cette journée de commémoration, j’ai tenu à évoquer la mémoire de François de Leusse, libérateur du château de Brégançon, qui s’est illustré héroïquement lors de la campagne d’Alsace, et qui fut maire de notre commune durant 24 ans. Au-delà de l’éclatant succès militaire, qui consacre la renaissance des armées françaises, le Débarquement de Provence revêtait une dimension forte. Il témoignait de la solidité de l’amalgame réalisé entre l’armée d’Afrique et les croisés de la Croix de Lorraine, gardiens de la flamme gaulliste, rejoints en Afrique du Nord par les évadés de France et par les FFI après le Débarquement.
Effondrée en 1940, divisée durant quatre ans, la France pansait ses plaies et retrouvait son unité.
Le Débarquement de Provence, cette prouesse, ce miracle, digne des plus belles pages de notre histoire nationale, a conduit la France à la table des vainqueurs, au printemps 1945″,
a rappelé François de Canson (…).

13P1130382P1130383P1130391P1130395P1130446P1130450

Le maire ajoutait : « N’oublions jamais le dévouement, l’abnégation, le courage de tous les combattants de la liberté. N’oublions jamais qu’il y a 75 ans, des dizaines de milliers d’hommes d’honneur, citoyens de l’ensemble des pays alliés, de toutes origines et de toutes confessions, ont entrepris avec succès de délivrer la France du joug du nazisme. Ils l’ont fait au nom d’un idéal commun, la liberté, et d’une même conception des droits de l’homme. Ensemble, ils ont permis de rétablir en France un État républicain, garant du respect des principes d’égalité et de fraternité. Aujourd’hui, pas un enfant de France ne doit ignorer cela. En ce jour où nous célébrons la liberté retrouvée, n’oublions pas que jouir de sa liberté, c’est exercer sa responsabilité, d’abord citoyenne, et avant tout civique. Vivre nos droits pour assumer nos devoirs ».

Photos Gilles CARVOYEUR (PRESSE AGENCE – LA GAZETTE DU VAR)

14

17 août 1944 à 16 heures…

Le 17 août 1944, à 16h, les soldats américains, débarqués depuis l’avant-veille sur les plages de la Croix-Valmer, de Cavalaire et du Lavandou, pénètrent à La Londe-les-Maures.
L’avant garde de la 3ème Division d’Infanterie US entre en contact avec quelques résistants londais qui informent l’officier américain mais également les troupes de la 1ère Division Française Libre de la présence des allemands à Saint-Honoré et à la Pabourette.
Après une bataille qui dure près de deux heures, La Londe est en passe de retrouver sa liberté, l’ennemi, encerclé, est mis hors d’état de nuire. Au matin du 18 août, alors que les unités Allemandes se replient sur les blockhaus de Mauvanne,
le passage des éléments de reconnaissance du premier bataillon des Fusillés Marins et des Commandos d’Afrique, emmenés par le Capitaine Ducournau, marque la Libération de La Londe et sonne le glas de l’occupation allemande.