LA CRAU : Max BAUER intervient au comité de printemps de la SAFER

LA CRAU : Le comité technique de printemps de la Safer du Var s’est tenu le vendredi 12 avril à la Crau.

SAFER LA CRAU

La Coordination Rurale du Var (CR 83) était représentée par Max Bauer.

Le comité de printemps de la SAFER

Comme chaque année, durant une matinée, il est présenté quelques dossiers – dans une logique de transparence – pour expliquer le fonctionnement de la Safer et l’attribution des dossiers de foncier dans le département, en expliquant notamment les enjeux des terrains agricoles. Les représentants des organisations professionnelles agricoles, les représentants des collectivités (région, département), les organismes d’assurance (MSA, Groupama) et le Crédit Agricole sont présents autour de la table. L’ensemble des opérations foncières sont soumises à l’avis motivé avec un vote confidentiel.

Les missions de la SAFER sont :

– d’observer le marché du foncier rural et périurbain avec des expertises de référencement et des études de marché ;
– de réguler la préservation de l’espace naturel et agricole ;
– d’agir par convention de partenariat au service du territoire pour la maîtrise des prix et l’accès du foncier par des financements.

Le bilan 2018 de la SAFER dans le département varois :

– 264 acquisitions pour une surface de 1 303 hectares ;
– 286 hectares de stock pour de futures rétrocessions et aménagements fonciers ;
– 276 rétrocessions pour 242 dossiers en faveur du développement d’une agriculture dynamique et durable dont 50 pour l’installation de jeunes agriculteurs, 13 en faveur du développement local et 21 pour la protection de l’environnement.

L’intervention de la CR 83

Max Bauer a souhaité attirer l’attention en portant un gilet jaune (couleur de la Coordination Rurale depuis 1992) pour marquer sa désapprobation sur le fait que la réunion se tienne dans la salle communale d’une mairie. La SAFER doit garder une éthique apolitique pour être crédible vis-à-vis des agriculteurs. Il a souhaité aussi passer un message sur la future nomination de la présidence de la Safer du Var qui devra être à la hauteur de sa fonction pour faire face à toute pression.
Au cours des échanges avec Christian Simon, Vice-Président du conseil régional en charge de l’agriculture de la région, Max Bauer a tenu à rappeler que l’ensemble des productions – dont la viticulture – a besoin d’un soutien et un développement de l’irrigation, sur tout le territoire varois, pour anticiper le réchauffement climatique ; sentiment que Christian Simon semble peu partager. Il a également été rappelé à Christian Simon l’urgence d’alimenter correctement et en conséquence la zone horticole de la Crau avec le canal de Provence, dont le début du projet date de 2009, afin de permettre d’éventuelles installations de façon pérenne.