MARSEILLE : Pour le RN : « Le mépris envers les usagers des trains du quotidien continue en Provence-Alpes-Côte d’Azur »

MARSEILLE : Pour le RN : « L’exécutif régional, qui a signé un protocole avec la SNCF, ose affirmer qu’il « améliore la qualité de service aux usagers » ?

VOIE FERRE A LA CRAU

Le Rassemblement National ajoute : « En vérité, il s’agit uniquement de maitriser les coûts, ce qui n’est pas un mal en soi bien au contraire. Sauf quand cela se fait sur le dos des usagers qui n’habitent pas une des trois grandes Métropoles régionales.

Pour eux, ces Français en gilets jaunes, ces invisibles qui occupent plus de la moitié du territoire, il n’y aura plus de guichets dans les gares pour acheter ou échanger un billet, plus de présence humaine, bientôt sans doute plus d’arrêts de certains TER, et puis plus de… plus de… On a compris, plus de gare et plus de trains !
Cet usager ira acheter son titre de transport dans son bureau de poste ou sa mairie nous dit-on ?
Sauf que là où il habite, dans cette France périphérique, il n’y a plus de bureau de poste depuis belle lurette et sa mairie n’est ouverte qu’à certaines heures !

Tout ceci procède d’un effet d’annonce scandaleux, méprisant, d’une méconnaissance des territoires et de la colère des Français.
Nous sommes évidemment résolument opposés à cette nouvelle dégradation du service public dans ces territoires que nous défendons, historiquement, au Rassemblement National avec Marine Le Pen. Ils ont toujours été et resteront au cœur de notre action régionale ».