NICE : Lecture pour tous reçoit Olympia Alberti – Lundi 6, mardi 7 et mercredi 8 mars 2017

NICE : Depuis septembre 2008, la Ville de Nice invite des écrivains à intervenir dans les établissements scolaires, hospitaliers, pénitentiaires, maisons de retraite EHPAD et structures associatives de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur, une initiative unique en France.

abonnement gazette

Intitulée Lecture pour Tous, cette opération vise à prévenir l’illettrisme à travers des rencontres entre écrivains et différents publics.
Cette semaine, Olympia Alberti interviendra dans les établissements scolaires et hospitaliers de Nice, ainsi que dans les maisons de retraite EHPAD.
Le mercredi 8 mars 2017 à 17 heures, à l’occasion de la Journée de la Femme, elle participera également à une conférence/lectures à la Bibliothèque Louis Nucéra, à partir d’extraits de ses livres où des personnages féminins prennent la parole.

Biographie d’Olympia Alberti

Olypia Alberti – Milena Achkar.JPG« En quelques signes, donner raison à l’Amour »

Olympia Alberti est née à Antibes et vit à Nice. Elle est romancière, poète, essayiste, nouvelliste, critique et chroniqueuse littéraire, spécialiste de sémantique française et sémiologie spirituelle. Elle est docteur es lettres en littérature comparée, spécialiste de Rilke, Colette, Giono, Virginia Woolf et Marguerite Duras.
Elle a publié plus d’une trentaine d’ouvrages et a reçu le Prix des Créateurs pour Un Jasmin ivre, ainsi que le Prix George Sand pour Dévorade. Elle a également obtenu le prix de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre poétique, le prix Thyde Monnier de la SGDL pour Rilke, sans domicile fixe, et le prix Émile Faguet de la Critique Littéraire de l’Académie française pour Giono, le grand western.
En 2014, elle publie Marguerite Duras, une jouissance à en mourir aux éditions Le Passeur, un hommage à celle qui fut à la fois son amie et l’une des plus grandes figures littéraires du XXème siècle : « C’est elle qui parle, mais c’est moi qui écris ». La même année, elle publie Le Royaume de sa nuit, Mère Térésa, le récit d’une vie, qui paraît cette année dans une nouvelle édition, aux Presses de la Renaissance.
Entre 2016 et 2017, Olympia Alberti participe à de nombreuses conférences et intervient dans plusieurs interviews radios, notamment pour la réédition de son récit sur Mère Térésa, et pour la publication des 100 mots de Venise, parue aux éditions Pufs en 2016. Olympia Alberti anime également des ateliers d’écriture et donne des conférences en France et dans le monde (Lima, Beyrouth, Stockholm, New York).

Olypia Alberti - Milena Achkar

Programme

Lundi 6 mars 2017
9h00/10h30 Ecole Magnolias 1 (CM2)
Boulevardd Napoléon II – Nice

14h00/14h55 Lycée Professionnel Don Bosco (1ère RPIP)
40 Place Don Bosco – Nice

15h10/16h05 Lycée Professionnel Don Bosco (2nde Lettres)
40 Place Don Bosco – Nice

Mardi 7 mars 2017
9h00/10h30 Ecole Corniche Fleurie (CM2)
73 avenue Corniche Fleurie – Nice

13h00/15h00 Ecole des Hôpitaux L’Archet & Lenval (CE2/CM1)
Chemin Saint Antoine de Ginestière – Nice

Mercredi 8 mars 2017
8h45/10h30 Ecole Jules Ferry (CM2)
1 rue Jeanne Jugan – Nice

14h00/16h00 EHPAD Les Floralies
61 chemin de Terron – Nice

Lecture pour tous reçoit Olympia Alberti – Lundi 6, mardi 7 et mercredi 8 mars 2017

En présence de Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Patrimoine, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise

Etablissements scolaires de Nice · Etablissements hospitaliers de Nice ·
Maisons de retraire EHPAD ·

Légende du visuel : Olympia Alberti © Milena Achkar