NICE : EXPOSITION -> 25 février – 26 mars 2017 > Pièces à conviction, un fonds d’archives inédit

NICE : Du 25 février au 26 mars 2017, la Ville de Nice invite à découvrir l’exposition « Pièces à conviction » au Musée international d’Art Naïf Anatole Jakovsky, révélant des pièces majeures de la Donation Jean-Dominique Jacquemond au Centre de Documentation du Musée en 2015.

cestaliredanslagazetteduvar

A l’occasion du vernissage de l’exposition vendredi 24 février 2017 à 19 heures, Jean-Dominique Jacquemond signera son ouvrage Journées particulières avec Gaston Chaissac, paru en septembre 2016 aux éditions Lurlure. Le Musée International d’Art Naïf accordera également un temps fort à la présentation de son tout nouveau Centre Jean-Dominique Jacquemond, centre d’archives et de documentation dévolu tout spécialement à l’Art Brut et Singulier.

Pièces à conviction

L’exposition présentée au premier étage du Musée international d’Art Naïf Anatole Jakovsky réunira uniquement des œuvres et des pièces d’archives, entrées dans les collections du Musée grâce à l’entremise de Jean-Dominique Jacquemond. Ces pièces d’archives feront ainsi la démonstration de l’importance des derniers enrichissements du Musée en matière d’Art Brut et Singulier : Gaston Chaissac, Anselme Boix-Vives, Barbiero, Forestier…

Parallèlement, des pièces d’archives issues de la Donation Jacquemond rendront compte du caractère exceptionnel du nouveau Centre Jean-Dominique Jacquemond, venu enrichir la bibliothèque du Musée Jakovsky avec des documents inédits.

Le Centre Jean-Dominique Jacquemond

Rattaché au Centre de Documentation du Musée issu de la Donation Jakovsky qui conserve d’importants documents permettant de reconstituer l’histoire mondiale de l’Art Naïf du XVIIIème siècle à nos jours dans le monde, le Centre Jean-Dominique Jacquemond apportera au public les éléments essentiels à la connaissance de l’art de Gaston Chaissac avec des photographies inédites qui attestent de son intérêt pour le chamanisme et tout ce qui touche à l’activité intellectuelle « hors champ ». On pourra également suivre les préoccupations créatives du peintre Anselme Boix-Vives ou Michel Macréau…

Le Centre de Documentation du Musée et le Centre Jean-Dominique Jacquemond, sont consultables sur rendez-vous.

Journées particulières avec Gaston Chaissac de Jean-Dominique Jacquemond

Deux femmes confient à l’historien Jean-Dominique Jacquemond les souvenirs de leurs rencontres avec le peintre Gaston Chaissac. Marinette Janvier a fait sa connaissance à Villapourçon, dans le Morvan, où Gaston Chaissac, adolescent, vivait chez sa sœur, Georgette. Renée Boullier, critique d’art, l’a rencontré dans les dernières années de sa vie, à Vix, en Vendée, où il s’était installé avec sa femme. De l’adolescent « difficile » à l’artiste reconnu, ces témoignages intimes esquissent la personnalité singulière de l’artiste. Ils sont accompagnés de nombreux documents photographiques inédits, clichés anonymes d’une fête traditionnelle où « Gaston » se déguise en druide, et de photographies de Renée, pour laquelle le peintre accepta, durant une journée particulière, de « déposer le masque ».

Pièces à conviction

Pièces à conviction
Un fonds d’archives inédit
25 février – 26 mars 2017
Vernissage > Vendredi 24 février 2017 à 19 heures
En présence de Maître Gérard Baudoux,
Adjoint au Maire de Nice, délégué aux Musées et à l’Art Moderne et Contemporain
Musée international d’Art Naïf Anatole Jakovsky
Château Sainte-Hélène
23, avenue de Fabron – Nice

Musée international d’Art Naïf Anatole Jakovsky
Château Sainte-Hélène
23, avenue de Fabron – Nice
04 93 71 78 33
11h-18h sauf le mardi

Légende du visuel : Gaston Chaissac – 1961 – Vix – Photo Renée Boullier – Tous Droits réservés