LA GARDE : Concert les Nuits du Mas le 12 juillet 2016

LA GARDE : Le bonheur de jouer ensemble, une conception identique de la musique et une envie de pouvoir arpenter le vaste et riche répertoire du quatuor.

QUATUOR DU PARVIS [2256094]

 

LE QUATUOR DU PARVIS

En 1996, elles concrétisent ce désir en constituant « Le Quatuor du Parvis ».

Depuis, elles sillonnent non seulement notre région, mais la France entière pour le plus grand plaisir des amoureux de la musique.

De temps en temps et au gré des répertoires, le groupe devient trio ou au contraire s’élargie pour former un quintette, un septuor invitant ainsi des instruments à vent ou un piano.

PROGRAMME /

Quatuor n°12 en Fa majeur, “Ame´ricain” op.96

Allegro ma non troppo – Lento – Molto vivace – Vivace ma non troppo

Lors de son séjour aux Etats-Unis, tout empli de la nostalgie de son lointain pays, Dvorak va être l’objet d’inspirations fulgurantes qui seront à l’origine d’œuvres parmi les plus célèbres. Profondément impressionné par une musique qu’il découvrait, en particulier celle des Noirs lors de leurs réunions liturgiques et celle des Indiens, il recherche une synthèse entre ces mélodies poignantes et ces rythmes enlevés et le langage profondément slave qui lui est propre.

Le quatuor “Américain” est un des fleurons de cette synthèse; il en résulte une œuvre exceptionnelle, généreuse, abondante et portée par un souffle tellement intense que son triomphe initial ne s’est jamais démenti. Comment en effet ne pas être transporté par les sonorités chatoyantes dont Dvorak affuble la fougue musicale d’un pays au sang neuf. Magnifique réussite d’un homme universel, au sens littéral du terme.

W.A.MOZART

Quintette K581 pour clarinette et cordes en La majeur , Allegro – Larghetto – Menuet – Finale (Allegretto )

Rarement Mozart aura été aussi limpide et cristallin que dans cette oeuvre unique qu’est le quintette avec clarinette. Comme ce sera plus tard le cas pour Brahms, la rencontre avec Anton Stadler, clarinettiste et frère en Maçonnerie va déclencher un coup de foudre pour l’instrument dont la tonalité chaude et envoutante charme le cœur des rêveurs. Alors, il y a la joie, une joie qui éclate à chaque note de cette partition heureuse, une joie à peine altérée par les quelques mesures de tension visibles dans le premier mouvement, sacrifice aux habituelles crises du compositeur qui pour cette fois a laissé de côté tous ses états d’âmes et ses souffrances pour livrer toute la jeunesse de son cœur de trente-trois ans. Il lui reste deux ans à vivre.

0000

 

AVEC Les musiciens

Sylvie NIVERD
Violon Début des études au Conservatoire de Troyes avec Yvon Carracily et Raphaëlle de Graviers, où elle obtient plusieurs médailles d’or. Elle poursuit ses études à Paris avec Jean-Claude Bernede et Dominique Hoppenot et obtient la licence de Concert à l’école Normale de Musique de Paris. Titulaire à l’orchestre de Metz (1982) et puis à Nancy, elle rentre en 1985 dans les premiers violons de l’Orchestre Philharmonique de Marseille. Parallèlement à ses activités pédagogiques (professeur au Conservatoire de Bandol) elle participe à de nombreux concerts en musique de chambre.

Chantal RODIER Violon

Etudes musicales au Conservatoire de Marseille (classe de violon de Devy Erlih) puis à Genève, classe de Monsieur Romano. Licence de musicologie, Université d’Aix-en-Provence. CA d’enseignement de violon en 1975. Enseigne d’abord à Bayonne. Egalement co-soliste de l’OBCB (Orchestre Bayonne Côte Basque) puis co-soliste de l’Orchestre d’Avignon (1977-1982). Actuellement, professeur de violon au Conservatoire d’Avignon. A travaillé avec : Tibor Varga, Marie-Annick Nicolas, Geza Kopas de l’Académie Franz Liszt de Budapest. Membre du Quatuor Avenio depuis 1989. Membre de l’Ensemble Contemporain « Musicatreize » pendant plusieurs années. Nombreux concerts avec l’OLRAP (Orchestre Lyrique Avignon-Provence) et en musique de chambre dans diverses formations : Trio Pétrarque (violon, violoncelle, piano), Trio de Provence (violon, clarinette, piano). Collaboration avec le CEFEDEM (Centre de formation au professorat).

0000

Cécile FLORENTIN
Alto

Etudes à l’école Nationale de Musique d’Aulnay Sous Bois dans la classe de José Alvarez et d’Olivier Grimoin où elle obtient le premier prix en violon et le premier prix en alto. En 1993 elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Tasso Adamopaulos et obtient son diplôme avec la mention très bien. Titulaire à l’Orchestre des Concerts Lamoureux (1994) et professeur d’alto à l’E.N.M. d’Aulnay Sous Bois, elle rentre en 1998 à l’Orchestre Philharmonique de Marseille.

Véronique GUEIRARD
Violoncelle

Débute ses études avec Marcel Bardon au Conservatoire d’Angers. En 1979, elle est admise au Conservatoire Européen de Musique de Paris, où elle se perfectionne en violoncelle et musique de chambre auprès de Jean Brizard et Justus Websky. Elle obtient son diplôme de fin d’études en 1982. En 1981, elle remporte le premier prix au concours de l’union des Femmes Artistes Musiciennes, suivi l’année d’après du premier Grand Prix de la Scène française. Depuis 1983, elle est titulaire à l’Orchestre Philharmonique de Marseille.

Thierry MAISON: Clarinette . invité d’honneur

Prix de clarinette du CNR de Marseille classe de Claude Crousier. Médaille d’or de musique de chambre du conservatoire de Toulon. Suivi de cours avec Mai^tre Jacques Lancelot. Ex clarinette basse solo de la musique des équipages de la flotte de Toulon.
Professeur de clarinette au conservatoire de Toulon TPM sur le site de Toulon ainsi qu’a` l e´cole municipale de musique du Luc et l’école de musique de Sollies Toucas.
Clarinette solo de l’orchestre de chambre  » les harmonies d’Orphée  » , concert en soliste en présence de l ´Ambassadeur de France a` Vienne en Autriche avec cette formation .Musicien testeur pour la société´ Steuer ( fabricant d’anches pour clarinettes et saxophones sur Carqueiranne ).Divers concerts en formation de musique de chambre .
Membre du quatuor de clarinettes Clarivar .
Membre de l’orchestre symphonique Amadeus de Toulon.

0000

 

SOURCE /

VILLE DE LA GARDE

 

Les Nuits du Mas – Mas de St Marguerite – Entrée libre 21h