PARIS / Deuxième Edition du Championnat Européen des Universités et Grandes Ecoles

PARIS / L’évènement encourage l’émulation entre campus européens, l’innovation chez les étudiants.

logo presse agence - 001-06

 

Placé sous le haut patronage de Tibor Navracsic , Commissaire européen à l’Éducation, la Culture, la Jeunesse et aux Sports, la Morpheus Cup 2016 – qui avait déjà rassemblé 47 campus de 17 pays européens en 2015 – annonce de nouvelles épreuves pour les jeunes talents européens.
L’évènement encourage l’émulation entre campus européens, l’innovation chez les étudiants mais aussi le développement de leurs relations avec le monde du travail et de l’entrepreunariat. Il se dispute en deux temps : la soumission d’idées, projets et startups avant le 22 avril, et une journée compétition géante avec des challenges innovants le 10 mai au Luxembourg pour la finale.
Il est possible de participer à l’un et ou l’autre aspect de la compétition. Avec à la clef, 20 awards et 50.000€ en prix et matériel, mais aussi des connections directes employeurs, investisseurs et partenaires.

Des centaines de projets soumis

Les projets soumis invitent à repenser de manière libre quelques grands challenges européens du 21ème siècle : Business, Coding, Climat, Culture, Design, Engineering, Education, Fintech, Food, Gaming, Healthcare, Insurtech, legal, Logistics, Mobility, Procurement, Wealth Management, Espace. L’acceptation est large, tout comme le niveau d’élaboration ou d’avancement du projet. La description du projet soumis doit être synthétique et tenir en 10 slides.

Des épreuves live combinant innovation, compétences et expériences

Les épreuves le jour J sont génériques le matin (en session plénière) sont lancées par des entreprises telles Warner Bros, FC Barcelona, Dupont, Deloitte, NPG, Vodafone, Cargolux, ING, Lombard International, Telindus et de nombreux autres. Basées sur l’innovation et l’expérientiel, les épreuves se choisissent l’après midi et représentent des défis sur des compétences clés (business, informatique, ingénierie, marketing, design). Les meilleurs performers sont récompensés également.

Un jury de stature mondiale

Les équipes finalistes sont invitées à pitcher devant un jury multidisciplinaire international définissant le meilleur projet européen toutes catégories. Il compte parmi ses membres des personnalités internationales issues de différents horizons, du capital risque au secteur des médias, des références académiques ou caritative, telles Jean-Jacques Dordain, ancien directeur de l’Agence Spatiale Européenne, Chanda Gonzales (Google Lunar XPrize), Taig Khris, triple champion de skate et entrepreneur, Jelena Djokovic, directrice de la Novak Djokovic Fouundation , Olivier Schaack, Creative de Director Canal +, Paul Helminger, chaiman of the Board de Luxair, Philippe Pouletty, sommité mondiale en biotechnologies et dirigeant de Truffle Capital , ou encore Vaclav Smil, polymath et auteur préféré de Bill Gates, en provenance de l’Université de Manitoba au Canada.

Des participants de tous horizons

Parmi les campus représentés, on retrouve HEC Paris, Solvay Brussels, Technische Universität Berlin International Space University , EU Business School Barcelona , Università Cattolica del Sacro Cuore – Milan , Université de Luxembourg, Abertay University à Dundee, Macromedia University of Applied Sciences Munich, École polytechnique fédérale de Zurich, mais aussi de nombreux autres cursus variés en niveau et spécialité. En 2015, la Warsaw School of Economics avait raflé la cup. Les équipes allemandes, hollandaises, grecques, luxembourgeoises et suisses avaient brillé sur les projets. Les meilleurs performers étaient français, hongrois et polonais. Les compteurs sont remis à zéro pour l’édition 2016.

Pour plus d’information ou inscriptions, contactez :
Web : http://www.morpheuscup.com/
Twitter : @MorpheusCup
facebook : https://www.facebook.com/MorpheusCup